mardi 24 janvier
La collection salle de bains de Tom Dixon

A peine revenues du salon Maison & Objet (le plus gros salon décoration de France qui présente deux fois par an les nouveautés et collections de marques diverses et variées), des idées et des envies plein la tête, on a beaucoup de choses à vous montrer. Dont la nouveauté Tom Dixon qui s'intéresse à la salle de bains avec un univers particulièrement graphique. Il n'en oublie pas son goût pour le cuivre, ni son sens de la scénographie avec cette image du jour. Luminaires, boîtes, miroirs, produits pour le corps : Dixon dans le grand bain, et bientôt dans le vôtre.

Par Bérangère PERROCHEAU

Commentez
lundi 23 janvier
Un tapis belgo-marocain

Le label LRNCE a été fondé en 2013, par Laurence Leenaert. Une belge qui a déménagé au Maroc et dont les posts Instagram nous font rêver d'ailleurs. Dans ses tapis : toute la tradition marocaine mélangée à la créativité de cette designer passionnée de mode. Graphisme ethnique mis en scène dans des photographies modernes, on craque pour Laurence et LRNCE.

 

> LRNCE.com

Par Bérangère PERROCHEAU

Commentez
jeudi 19 janvier
Le spa éphémère d'Aesop meublé par Paulin

Ca nous rend presque triste d'annoncer qu'un tel écrin est le fruit d'une "collaboration design éphémère". Jusqu'au 30 avril 2017, les bureaux d'Aesop dans le 1er arrondissement de Paris ont été transformé, pour accueillir pour la première fois les "Soins sur Rendez-Vous d'Aesop", par Jean-Philippe Bonnefoi, architecte chez Aesop, et Benjamin Paulin, fil de Pierre et instigateur du projet Paulin, Paulin, Paulin qui vise à faire vivre des projets d'exception du mythique designer français. Résultat, du mobilier intemporel dans un espace monochrome construit sur trois pièces en enfilade. La lumière, tamisée par des panneaux de cire rappelant les cloisons japonaises, adoucit ce cocon à la moquette moelleuse. Fauteuil "Anda" ou "Little Globe", table "Elysée", canapé "Osaka", lampe "Elysée" finissent de nous conquérir. Un endroit époustouflant.

 

> Aesop, 205 rue Saint-Honoré, 75001 Paris

Par Bérangère PERROCHEAU

Commentez
mercredi 18 janvier
L'élégante nappe signée Society

Effet garanti, de jour comme de nuit, pour cette nappe en lin à petits trous graphiques. Élégante, pratique et indémodable, cette nappe est notre image déco du jour.

 

> nappe Trou de Society Limonta

Par Bérangère PERROCHEAU

Commentez
lundi 16 janvier
Le brunch bistronomique de Montmartre

Les marathons pour trouver le brunch parfait peuvent s'arrêter : on a découvert celui qui mettra tout le monde d'accord. Pour 33 €, le restaurant Uptown sert le samedi et le dimanche un brunch twisté et enthousiasmant. Si le prix est conséquent, le menu en quatre temps le justifie. Viennoiseries de chez Boris (la boulangerie de Boris Lumé à Montmartre, valeur sûre du quartier), œuf cuit à basse température et son émulsion régressive, bœuf fondant ou thon cru et la mousse du chef, accompagné d'un jus et d'une boisson chaude. Le tout réalisé par Fabrizio Guerrini, ex-cuisinier du restaurant étoilé Agapé, qui rend ses lettres de noblesse à l'exercice. On en oublierait presque de vous parler de la déco, notre sujet favori : bois brut, ouvertures façon atelier, mur en pierres apparentes et ampoules à filament. Last but not least, une terrasse au calme chauffée en hiver. Non, vraiment, on ne voit pas pourquoi vous iriez chercher ailleurs...

> Uptownresto.com

Par Bérangère PERROCHEAU

Commentez
jeudi 12 janvier
Les néons de Julie Gauthron

Jusqu’au 2 février, l’Hôtel Renaissance Paris République accueille les œuvres insolites de l’artiste et aussi décoratrice d’intérieur Julie Gauthron. Cette nouvelle adresse, ouverte au printemps dernier, avait déjà eu un coup de cœur pour une des œuvres de l'artiste, exposée sur sa terrasse : un irrésistible "frenck kiss" en version néon. Le néon c’est l’autre passion de la décoratrice d’intérieur - qui n’exprime pas seulement son talent dans les décors d’hôtels. Pour elle, la vue ne tient qu’à un fil, elle aime réduire la matière à sa plus simple expression, celle du contour, qu’elle travaille dans ce matériau centenaire qu’est le néon. Dans cette exposition, le néon rencontre l’une de ses autres passions : la lecture. « Pour symboliser l’acte de la lecture j’ai utilisé le néon pour souligner la relation forte entre raison et lumière. La lumière diffusée par le livre éclaire à son tour le lecteur, le protégeant de l’obscurantisme » explique t-elle. D’où notre conseil du jour : allez vite faire un tour à cette expo et profitez en pour lire un bon livre au restaurant de cet hôtel qui vaut le détour !

 

>> Exposition "Les Lecteurs", une série de sculptures en néon de Julie Gauthron, du 11 Janvier au 2 Février 2017 à l’Hôtel Renaissance Paris République

Par Éloïse Trouvat

Commentez
lundi 09 janvier
Monolithe : la nouvelle maison d’édition à suivre

Monolithe fait figure de petit nouveau sur la scène du design français. Son instigateur, Eric-Jean Floureusse, juge d’ailleurs le mot galvaudé. Utilisé à tort et à travers, alors qu’il ne signifie qu’une chose : créer du beau sans jamais perdre de vue la fonctionnalité de la création. C’est tout l’esprit de sa nouvelle entreprise : créer du beau, du fonctionnel, sous l’impulsion d’un travail collectif qui relève autant de l’esprit que de la main. La première collection de l’homme qui dirige le Hameaux de Baux réunit trois designers (Julie Pfligersdorffer, Piergil Fourquié, Pierre Dubourg). Ensemble, ils ont créé l’essentiel d’un intérieur : une table, un luminaire et une bibliothèque. Cette dernière étant notre coup de cœur du jour : atypique, poétique, totémique, unique… à l’image de cette première collection qui, on l’espère, en promet d’autres aussi puissantes.

 

Bibliothèque « Klec » disponible en deux tailles, L 80 x P 45 cm x H 192, 2 980 euros/ L 140 x P 45 x H 192 cm, 3 680 euros, Monolithe Edition

Par Éloïse Trouvat

Commentez
vidéos
newsletter
rejoignez-nous sur facebook
x