mercredi 08 mars
Coup de jeune au bureau

Le bureau inspire les jeunes designers. La preuve : le prochain salon Work Space Expo, le rendez-vous des professionnels de l’aménagement et solutions pour espaces de travail, consacre son édition de mars au « travailler autrement ». Ce « travailler autrement » passe par le changement de mobilier des bureaux strictes et mornes. C’est tout le projet mené par La Manufacture du design (adresse parisienne qui s’adresse aux particuliers comme aux entreprises) et Dedar (spécialiste du tissu d’ameublement). A l’origine, La Manufacture du design a imaginé un système modulaire de cloisons aux vertus acoustiques dans lequel viennent s’inclure banquettes, bureaux ou tables au choix. Dedar s’est occupé de relooker ces bureaux en forme de pentagone en affichant de sublimes tissus des banquettes aux cloisons. Ces mini « pentagones » offrent de multiples possibilités de configurations qui répondent aux désirs des entreprises et attentes des salariés de renouveler leur environnement de travail. Des espaces plus intimes mais aussi plus lookés pour accueillir un bureau plus cosy, une zone de réunion inattendue ou un espace pour décompresser.

 

« Pentagone », disponible en 8 dimensions/configurations, finition tissu personnalisé, design Perrine Vigneron & Gilles Belley, La Manufacture du design x Dedar

Par Éloïse Trouvat

Commentez
lundi 06 mars
Les tissus passent l'éponge...

La bonne idée qui nous donne envie d'été, c'est cette collection de tissus Elitis en éponge. Elle habille les banquettes, les coussins comme les fenêtres pour un esprit très "Riviera". Plus besoin de serviette pour sécher au soleil. Évidemment, si on veut parfaire le concept, on s'emmitouflera d'un peignoir en éponge coloré. Image solaire d'un été attendu.

 

> Elitis, tissu Spa, 99 € le mètre linéaire en 155 cm de large, lavable, 20 coloris

Par Bérangère PERROCHEAU

Commentez
mercredi 01 mars
Une crêperie parisienne délicieuse et déco

 Dans notre numéro 491 février-mars, on vous l'a dit : la crêpe est le nouveau burger. On dit ça de tout nouveau plat, me répondrez-vous ? Pas tout à fait : après avoir déferlé sur la capitale pour twister la vieille sarrasin, la crêpe se mange dans des écrins de plus en plus branchés. Apothéose avec Candelma, restaurant parisien de la rue de Seine, à la décoration léchée. Poutres blanches, chaises esprit Bauhaus, bar somptueux, rampe d'escalier twistée par des cordes, à l'étage une salle chaleureuse où le rotin donne des envies de soleil. Dans l'assiette, des galettes copieuses (complète à 8 €) et une pâte maîtrisée et délicieuse. Adieu la crêperie aux tableaux de la Bretagne.

 

> Candelma, 73 rue de Seine, 75006, Paris

Par Bérangère PERROCHEAU

Commentez
dimanche 26 février
Ercuis fête ses 150 ans !

Si cette rubrique existe, c'est bien pour vous dévoiler les images qui nous accrochent, celles qui nous plaisent, voire nous parlent. Zoom sur cette sublime mise en scène d'Ercuis qui célèbre ses 150 ans en nous rappelant ses multiples facettes. L'une d'elle : "metteur en scène de moments exceptionnels" grâce à sa collection unique de créations en argent et de vaisselle. Un travail d'orfèvre !

 

> Photo d'un déjeuner improvisé dans l’atelier de moulage de la Réunion des Musées Nationaux, qui conserve et exploite un fonds unique de 5 600 moulages, issus des grandes collections françaises et européennes.

Par Bérangère PERROCHEAU

Commentez
vendredi 24 février
Un restaurant parisien dédié aux tartares et carpaccios

Façade chic sur la place parisienne des Deux Ecus. Dans cet antre du tout cru imaginé par Hajar Sacrispeyre et son époux Patrick, officie le chef Dorian Ibanez, 25 ans. Dans les plats, une cuisine créative qui enchante les amoureux des carpaccios et tartares, évidemment. Amateurs de cuisson, passez votre chemin. La décoration zen et contemporaine est une ode à l'épuré japonais.

 

L'Atelier du tartare, 1, place des deux écus, Paris 1er

Par Bérangère PERROCHEAU

Commentez
jeudi 23 février
Les objets attachants de Bibelo

Voici une jeune maison d'édition de mobilier et d'objets au nom facile à retenir. On l'a repérée au dernier Salon Maison&Objet de Paris en janvier et depuis on se dit qu'elle mérite toute notre attention. Impossible de passer à côté de son stand et de son tendre slogan « Objets Attachants ». La maison rassemble de jeunes designers prometteurs qui ont été choisis pour la pertinence de leur imagination et des histoires que celle-ci raconte à travers une série de meubles et d'objets. Il y a par exemple la collection « Swim » signée Margaux Keller. Un ensemble qui réunit table basse, chaise, fauteuil au design simple et singulier à la fois. Une véritable tribu de meubles pensés pour s'adapter à nos modes de vie de plus en plus évolutifs et nomades. Le travail entre le designer et la maison se fait main dans la main avec pour seul mot d'ordre : l'émotion.

 

Fauteuil "SWIM" et Étagère "AMARYLLIS", Margaux Keller pour Bibelo

Par Éloïse Trouvat

Commentez
mercredi 22 février
Dormez dans une chambre House of Holland x Habitat à Londres

Pour célébrer la deuxième collection de décoration intérieure de la marque de vêtements House of Holland en collaboration avec Habitat, un de nos hôtels londoniens préférés a redécoré entièrement une chambre. Mix'n'match de motifs, fleurs exubérantes et couleurs chatoyantes habillent une pièce du Hoxton Holborn durant un mois, du papier peint aux coussins. Un concept innovant qui permet de se projeter dans cette collection. Et si vous traversez la Manche, n'hésitez pas à réserver cette chambre disponible dès aujourd'hui pour le mois de mars.

 

> The Hoxton

Par Bérangère PERROCHEAU

Commentez
vidéos
newsletter
rejoignez-nous sur facebook
x