Exclu : Constance Guisset nous parle de sa collab avec Monoprix

Monopri constance guisset

Polyvalente, Constance Guisset compte aujourd'hui parmi les designers français connus et reconnus. Ses créations aériennes et poétiques réenchantent le quotidien avec fantaisie. A l’occasion de sa collaboration avec Monoprix disponible dès le 19 avril 2017, la designer a répondu à nos questions.

 

Marie Claire Maison.com : comment est née la collaboration Constance Guisset x Monoprix ?

 

Constance Guisset : "Monoprix m’a proposée de créer une collection capsule il y a environ un an et demi. La collection devait être disponible pour septembre 2017, mais après réflexion les créations étaient plus adaptées à la saison estivale, la collection sort donc le 19 avril, à l’occasion des beaux jours. J’ai adoré collaborer avec les équipes de Monoprix, ils ont eu un grand respect pour mon travail, tout en étant un véritable soutien. Ils me suggéraient de travailler sur certains objets comme de la vaisselle car ils ont une vraie connaissance du marché mais il y avait toujours un échange constructif, j’ai eu carte blanche. C’était une collaboration rapide, fluide et très agréable en somme."

 

 

 Photo : Constance Guisset Studio

 

Quelles ont été vos inspirations pour cette collection capsule ?

 

"Pour cette collection capsule, j’ai été très inspirée par l’aquarelle. Cela crée de petites taches extrêmement naturelles, qui se faufilent, se diluent puis s’atténuent et forment des effets mouchetés très poétiques. J’ai utilisé ce procédé très libre sur des surfaces rondes comme des assiettes, des bols ou des tasses, où chaque tache improvise de subtils motifs et des variations aléatoires avec fluidité. Une moustache ou des formes d’animaux peuvent se créer très naturellement en un mouvement. J’ai gardé comme élément central le point noir, qui vient lier et donner du sens à toute cette collection aux teintes colorées qui vont du rose fushia au jaune vif en passant par des nuances de bleu."

 

 

 Photo : Constance Guisset Studio

 

Est-ce important pour vous de faire des collaborations accessibles au « grand public » ?

 

"Chaque collaboration entre Monoprix et un designer créée la sensation et je suis ravie d’en être cette saison. C’est la possibilité de rendre le design accessible à tous, d’un point de vue financier mais aussi visuel. Bien que cette collection capsule soit éditée en petite série, la production est tout de même conséquente. Lors de ce type de collaboration, la démarche est différente évidemment, les objets ne peuvent pas être aussi fins et les matériaux ne sont pas les mêmes que ceux que j’utilise d’habitude. Les lampes et la vaisselle doivent être adaptées aux rayons des magasins car tout se fait manipuler toute la journée par les clients, mais j’accorde la même exigence, que la collection soit grand public ou non. D’ailleurs je suis très heureuse du résultat !"

 

Quelles sont vos inspirations « fil rouge » ?

 

"Je place vraiment le mouvement et la souplesse au centre de mes créations. Regardez « Vertigo » édité par Petite Friture, cette suspension tissée de rubans prend des airs de capeline renversée, qui suggère un mouvement fluide. Je mets un point d’honneur à ce qu’il émane de mes créations quelque chose d’onirique et de léger. Le miroir « Francis » édité par Petite Friture, fige le temps mais évoque une forme de poésie grâce aux pigments colorés qui encore une fois font écho à l’aquarelle. Les lampes et suspensions « Chantilly » éditées par Moustache réveillent l’enfant qui sommeille en nous avec leurs teintes poudrées et leurs formes délicates. L’illusion et la scénographie sont au cœur de mon travail. Mais j’essaie de faire des choses plus simples et plus directes comme le Caddie présent dans la collection qui encouragerait les hommes à faire les courses !"

 

 Photo : Constance Guisset Studio

 

Quels sont vos futurs projets ?

 

Du 13 mai au 17 septembre, en collaboration avec le musée Fabre à Montpellier, je donne la parole aux décors de l’Hôtel de Cabrières, dans une mise en scène originale de mes productions : des plus anciennes aux plus actuelles, qui ont un usage ordinaire ou plus sophistiqué. Les objets parlent et dialoguent entre eux, ils racontent leur histoire et ont des conversations de 3 à 5 minutes, c’est très ludique et didactique. C’est la conception d’un design très contemporain, poétique et plein d’humour. Parler de design c’est souvent pointu mais avec l’exposition Les Formes Savantes, nous voulons montrer le design d’une manière complétement inédite."

 

 Photo : Constance Guisset Studio

 

----------

 

>>> Constance Guisset x Monoprix, en exclusivité chez Monoprix à partir du 19 avril 2017

>>> Exposition Les Formes Savantes au musée Fabre à Montpellier, du 13 mai au 17 septembre 2017

 

Découvrez le portrait de Constance Guisset

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Par Sephora Benazouz
Date de publication : 19/04/2017 à 15:37

Suivez toutes les tendances

déco sur notre page Facebook

rejoignez-nous !

en lecture

Exclu : Constance Guisset nous parle de sa collab avec Monoprix

À voir sur le même thème : Nendo, designer de l'année 2015 au salon Maison & Objet
Ecrire un commentaire

Pour que votre commentaire soit signé de votre pseudo, merci de vous connecter.

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte
vidéos
newsletter
rejoignez-nous sur facebook
x