Vidéos de maisons

Vidéo : visite de la maison de Francisco Igniacio Peixoto à Cataguases

Projet pilote de la modernisation de la ville de Caraguases, au Brésil, la maison de l’intellectuel Francisco Igniacio Peixoto construite en 1941 fut l’un des premiers projets architecturaux d’Oscar Niemeyer. Préservée par la famille de l’écrivain depuis sa disparition, la maison est aujourd’hui habitée par sa petite fille qui a conservé le mobilier et les couleurs d’origine.

Située à près de 200 k à l’ouest de Rio de Janeiro, Cataguases a été une ville pionnière au Brésil. Les meilleurs architectes de l’époque y ont construit des maisons, des églises ou des monuments audacieux.

La première maison moderniste de Cataguases a été celle de l’intellectuel Francisco Igniacio Peixoto. Il est l’un des premiers à avoir donné sa chance à Oscar Niemeye. Depuis la mort de l’écrivain, en 1986, la maison est maintenue en état par sa famille et notamment sa fille Maria Cristina Peixoto.

Programme pilote de la modernisation de la ville de Cataguases, la construction de cette maison était révolutionnaire. 2e projet architectural de l’architecte Oscar Niemeyer encore inconnu, Francisco Igniacio Peixoto lui a laissé une totale liberté pour la construction. Pour Niemeyer ce fut aussi un défi puisque, à cette époque, en 1941, les maçons et les jardiniers étaient très rares dans cette région. Achevée en 1943, la maison présente déjà les courbes, discrètes, qui ont contribué à la réputation de l’architecte. Entre deux étages, l’architecte, crée un salon à musique dont l’emplacement permet au son du piano de se propager dans tout l’espace. Et s’il est coutume de dire que les maisons de Niemeyer sont très belles mais peu pratiques au quotidien, ici, ce n’est pas le cas.

Si la petite fille de l’écrivain qui habite désormais les lieux, aime cette maison pour des raisons sentimentales, elle y est aussi très attachée pour sa modernité et l’impression d’être plus actuelle que la plupart des maisons qu’elle connaît. La famille Peixoto a réussi depuis 70 ans à conserver le mobilier spécialement conçu pour la maison par le designer Joaquim Terneiro. Tous les objets ont la même place qu'au temps de l’écrivain.

La préservation minutieuse et passionnée de la maison est un combat permanent pour la famille Peixoto. Malgré l’usure du temps, les matériaux et les couleurs originales choisis dans les années 40 n’ont pas disparus.

La vision avant-gardiste de Francisco Igniacio Peixoto perdure et permet à toutes les générations de s’imprégner de la fascinante épopée moderniste.

Par : marieclairemaison.com