Loisirs créatifs - Marie Claire Idées
Idées décorations - 100 Idées déco
Boutique Marie Claire Maison
Aménagement salle de bain
Mes Favoris
Envoyer
Commentez

conseils pour aménager une salle de bains en bois

Au centre des préoccupations écologiques, le bois revient sous toutes ses formes dans nos maisons, y compris dans nos salles de bains. En effet, depuis quelques années, le bois fait une arrivée remarquée dans cette pièce d’eau. Longtemps boudé, le bois se défait peu à peu de ces préjugés. Il s'affirme désormais comme le matériau idéal pour créer une salle de bain chaleureuse et saine, vouée au plaisir et à la détente. Nos conseils pour aménager une salle de bain en bois.

Quel bois choisir ?
1 / 5
À vous de voter :


Quel bois choisir ?

Le bois n'est jamais froid ! Parfaitement isolant, le bois respire et absorbe naturellement l'humidité de l'air. Quel plaisir au sortir du bain que de fouler pieds nus ce matériau doux et chaud !

Bien mis en œuvre, le bois respire et ne craint ni la vapeur, ni la condensation. Pour preuve : les saunas nordiques ont toujours été en bois ! Choisissez une essence de bois résistante à l'humidité. Il peut s'agir d'un bois européen (douglas, châtaignier ou mélèze...), d'un bois traité à haute température (THT) ou d'une essence tropicale (iroko, teck, doussié, ipé,...). Côté déco, la multitude d'essences et de finitions disponibles permettent de personnaliser la pièce à tous les goûts, du plus rustique au plus contemporain.

Aux murs, plafond, cloisons de séparation... le lambris ciré ou huilé, naturel ou coloré donne le ton. Au sol, un parquet posé pont de bateau met en valeur le mobilier, quel que soit son style.

Le parquet massif est vivement recommandé car il est un gage de qualité, certes son prix est plus élevé qu'un parquet flottant ou stratifié mais vous serez gagnants dans le temps.

En ce qui concerne la pose, n'hésitez pas à faire appel à un professionnel si vos connaissances en bricolage sont limitées.

 

Pour le mobilier, un large choix s'offre à vous : le chêne, le hêtre, l'érable ou le merisier. Ils jouent aussi bien la carte du contemporain que celle du rustique ou du rétro.  Clin d'œil aux années 1920 avec un meuble en placage d'ébène macassar verni, doté de tiroirs laqués beige, "Baltimore" Decotec. Seul impératif pour une étanchéité parfaite, les bois doivent être vernis. Le placage de bois, qui, pour un moindre coût, présente une apparence très nature, est une alternative intéressante. Dans cette pièce humide, le lamellé-collé de hêtre trouve sa place sur les plans de vasque ou en entourage de baignoire. Le teck a toujours ce charme exotique indéfinissable, en le recouvrant d'une finition teintée et vernie, il requiert un entretien minimum, "Matins du Sud" Brossette. Vivement recommandé aussi, le noyer. En placage, il joue la carte du minimalisme avec des modules de rangement aux nombreux formats qui se combinent à l'infini, "Tetris" Porcelanosa. Ou encore, très élégant avec ce meuble vasque en polymère finition noyer disposant de deux grands tiroirs coulissants, "Takoma" Ambiance Bain. Un conseil avant de vous décider sur l'une de ces essences : choisissez du bois labellisé FSC (Forest Stewardship Council), garantissant sa traçabilité et la gestion durable des forêts. Ce label est également valable pour des essences exotiques comme le merbau ou l'iroko, des bois très stables que l'on recommande en parquet. Et si vous préférez les bois plus clairs, optez pour le bambou, également imputrescible. La finition huilée est la plus appropriée et il existe d'ailleurs de nombreux modèles pré-huilés.

Au sol, quels sont les bois les plus résistants ?
Au sol, quels sont les bois les plus résistants ?

Lorsqu'il s'agit d'installer du parquet dans une salle de bains, les parquets massifs d'origine exotique sont considérés comme le meilleur choix. En effet, les bois exotiques résistent à l'eau et aux variations d'humidité grâce à l'oléorésine qui bouche ses pores. Le plus connu est le teck mais le doussié, l'ipé, le jatoba et le wengé sont également recommandés. Utilisé pour les ponts de bateau, le teck est un bois naturellement dur et imputrescible. On peut même aller jusqu'à réaliser un receveur de douche en teck, "Tanaka" Mobalpa (photo)

Cependant les bois exotiques sont concurrencés par d'autres types de bois européens qui sont traités pour pouvoir résister en milieu humide : le chêne, le châtaignier ou encore le hêtre.

Initialement réservé aux pièces sèches, le parquet stratifié se décline aujourd'hui en gammes destinées à la salle de bains qui ne craignent ni la condensation ni les projections d'eau. Le cœur de la lame est enduit de résine de mélamine pour le protéger de l'humidité et éviter le gonflement tandis que les chants sont imprégnés pour assurer une étanchéité supplémentaire. La plupart des produits peuvent se poser sans colle et par emboîtement.

Certains fabricants ont mis au point des revêtements spécialement conçus pour les pièces humides, "Aquaprotect" de Witex et "Hydroplus" de Berryfloor.

Contrairement au parquet flottant ou stratifié, le parquet massif est le parquet traditionnel par excellence, dont la structure en bois massif est composée d'une seule essence de bois. Choisir un parquet massif est un gage de qualité car il représente bien des avantages et notamment celle d'avoir une très grande stabilité dans le temps.

À vous de voter :
Pose d’un parquet massif
Pose d’un parquet massif

L'une des autres grandes qualités du parquet massif est qu'il propose différents types de pose selon son épaisseur.

Choisissez-le avec des lames ne dépassant pas 90 cm de largeur. Le parquet massif est souvent vendu brut, quelques fois huilé ou vitrifié (verni, c'est la même chose) en usine. Il faut savoir que le parquet massif peut être divisé en trois familles différentes :

- les parquets traditionnels d'une épaisseur de 23 mm minimum. Une pose clouée sur lambourdes (barres en bois) est conseillée et vous garantit une grande résistance.

- les parquets minces d'une épaisseur de 10 à 15 mm. Ceux-la s'intègrent plus facilement en rénovation que les parquets massifs traditionnels, certains acceptent les planchers chauffants et nécessitent également une pose collée (en plein ou en cordons).

- les lamelles sur chant (1200 x 80 x 24 mm). Moins connues mais particulièrement robustes, elles sont faites de lamelles juxtaposées et assemblées sur papier filet (en bois noble ou exotique). Fonctionne aussi bien avec une pose collée qu'une pose flottante.

Si vous optez pour du parquet dans la salle de bains, la technique pont de bateau est la plus adaptée (photo) : elle consiste à mettre en oeuvre un joint parfaitement étanche en mastic polyuréthane entre les lames. Il existe des parquets pré-jointés ainsi que des panneaux de lames jointés. Quelques soit le choix du produit, la mise en œuvre doit être réalisée par un professionnel. La pose collée est la seule admise. Un joint de dilatation doit être ménagé en périphérie pour absorber les variations dimensionnelles du matériau.

Côté prix, celui du parquet massif varie de 50 à 150 euros selon les essences de bois et les finitions. Avec quelques exemples, pour le chêne blond nature, comptez de 40 à 60 euros le m2 ; pour le teck, entre 90 et 110 euros le m2 ; pour le wengé, de 120 à 140 euros le m2.

 

À vous de voter :
Une salle de bains déco
Une salle de bains déco
Corbis

La salle de bains est devenue une pièce importante de la maison, dans laquelle la déco est mûrement réfléchie.

Le bois n'a jamais tant inspiré les designers. On trouve aujourd'hui de magnifiques bacs de douche et lavabos en lamellé-collé ou en bois imprégné de résine. Certains, dans un souci d'originalité, poussent ce concept en le choisissant comme matériau pour la construction d'une baignoire. L'avantage, outre l'esthétisme, réside dans le fait que l'eau reste plus longtemps chaude.

D'inspiration japonaise, les baignoires en bois présentent, en revanche, quelques contraintes à respecter pour l'entretien. Sachez néanmoins que si la baignoire japonaise vous tente, il en existe toute une gamme dans laquelle vous pourrez choisir, selon vos goûts et vos moyens. Une bonne adresse : Itadaki (7 bis, rue Riquet - 75019 Paris).

Vous trouverez aussi de nombreux meubles en massif (pin, par exemple) ou en matériaux composites plaqués. Quant au caillebotis, il trouve parfaitement sa place dans la douche.

De plus en plus de cabines de douche l'intègrent, notamment un modèle avec 4 programmes de massage intégrés...le luxe absolu, "XXM" Jedo.

La touche déco finale passera par les accessoires en bois : porte-serviette, tablettes, cadres de miroirs, porte-savons... Osez la salle de bains tout de bois vêtue !

Pour vous donner encore plus d'idées, voici un livre très inspirant :

La salle de bains de Marie-Pierre Dubois Petroff (Ed. Massin, coll Recettes d'architecte).

À vous de voter :
Une baignoire en bois : quel bois utiliser ?
Une baignoire en bois : quel bois utiliser ?
Gilles de Chabaneix

Au Japon, les baignoires sont généralement en hinoki, un bois parfumé imputrescible et très cher.

En France, on le remplace par du teck, du bois dur africain ou un résineux canadien. La baignoire est faite de lames à rainures et languettes. Assemblées les unes aux autres avec une colle spéciale, ce qui évite les fuites (si les jointements sont parfaitement réalisés) puisque l’eau fait gonfler le bois, elles sont évidemment traitées avec un vernis spécial.

Un menuisier pourra réaliser ce type de travail selon les plans d’un architecte.

Pour une baignoire de ce style plus classique, les planches sont cintrées puis collées pour créer des formes arrondies et confortables. Le bois subit un traitement spécial qui le stabilise et le rend étanche à l’air et à l’eau avant d’être protégé par une couche de vernis.

À vous de voter :
Commentaires (4)
Par maisonentravaux le 27/04/2013 à 16:57
  • N'oublions pas, qu'il faut lier la déco aux problématique qu'imposent une salle de bain : moisissure et humidité. Quelques idées écologiques et à moindre cout pour garder propre sa salle de bain : http://www.maisonentravaux.fr/fenetres/technique-enlever-moisissure-salle-de-bain/
Par Anonyme le 22/01/2013 à 17:26
  • Super écologique tout ça, vous n'avez pas encore plus destructeurs comme conseils?Il y a des bois exotiques éco-certifiés mais plus chers!
Par Anonyme le 12/01/2013 à 10:46
  • C'est en achetant du bois exotique que l'on contribue à la déforestation de la foret amazonienne, poumon de la terre. Vous n'en parlez pas du tout. Pourquoi ne pas s'engager pour les forets européenne et le bois de France ?
Et vous ? Qu'en pensez-vous ?

Pour que votre commentaire soit signé de votre pseudo, merci de vous connecter.

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte
Poster
Newsletters
image newsletter
La news hebdo
image newsletter news
La pause du mercredi
image newsletter pause
Coup coeur déco du jour
image newsletter déco
La News blogs - forums
image newsletter forums
100 idées déco
image newsletter idées
Jeux concours
Sondage
Votre salle de bain est :