Une maison Londonienne au décor hétéroclite

4

Un petit esprit brocante règne sur la maison de la styliste britannique Jo Willer. Située au centre de Londres, la demeure familiale, construite à partir d'un bâtiments de studios, a des allures de cottage anglais. Le grand jardin qui l’entoure et les pièces qui offrent de beaux volumes font de ce lieu un véritable havre de paix au coeur de la City.

Un décor féminin qui mixe style scandinave et style anglais
1/7

Un décor féminin qui mixe style scandinave et style anglais



Styliste chez l'éditeur de tissus Designers Guild, Jo Willer ne cesse de découvrir, par le biais de son travail, de nouvelles habitations. Des appartements scandinaves aux châteaux français en passant par les maisons ultra-contemporaines, la styliste voyage, s’imprègne et s’inspire de toutes ces trouvailles aux styles différents pour décorer sa demeure londonienne.

Dans la maison familiale - un immeuble de studios entièrement réinventé en pleine capitale britannique, l’empreinte Scandinave est particulièrement présente. En effet, les murs, les sols, les portes, les cheminées et un grand nombre de meubles sont blancs. Le parquet et les peintures ont quelque peu subi la patine des années, ce qui donne aux lieux une intensité et une histoire particulière.

Habitée par Jo Willer, son mari Chris Stephens, directeur d’accrochage à la Tate Britain, et leurs deux enfants, cette masion a connu une véritable métamorphose basée sur la récupération. Les cheminées ont été conservées dans chaque pièce. Les moulures des plafonds et les boiseries sont également restées en l’état pour ne pas dénaturer l’endroit. En véritable chineuse, Jo Willer, passionnée par la récup’, a déniché de vrais trésors aux puces de Londres. Du mobilier ancien (lit, baignoire, cuisinière…) aux objets de décoration vintage, la styliste a su mélanger les genres avec harmonie.

En atteste le salon, l’une des pièces maîtresses de la maison. Situé au rez-de-chaussée, il a vu ses deux grandes fenêtres parées de volets intérieurs en bois, que la styliste a récupéré dans une benne à Madrid. Pour introduire les couleurs dans cet univers immaculé, la styliste a accompagné le canapé (Designers Guild) de coussins blancs qui se fondent dans le décor de l’espace, tout en étant réhaussés par des pièces de tissu violet qui rappellent les teintes des jacinthes posées sur le guéridon près de la cheminée. Un fauteuil scandinave des années 60 a été recouvert de damas (Designers Guild). Un petit tabouret trépied fait office de table basse sur un grande peau de vache blanche et marron posée au sol.

Jo Willer a l’art de transformer les espaces de vie en petits cocons. Tissus anciens, couleurs d’antan, céramiques d’un autre temps : une touche féminine qui apporte à ce petit paradis british douceur et poésie.

 

Par marieclairemaison.com
Une entrée immaculée
Une entrée immaculée
 Romain Ricard

Le vestibule, tout de blanc vêtu, représente un peu le tapis « rouge » de la maison. Il court de l’entrée à l’escalier qui dessert les quatre étages de la demeure familiale. Un hall qui révèle de contrastes intéressants donnés par les moulures du plafond, le luminaire suspendu qui trône en son milieu, la console en chêne brut qui longe le mur ou encore l’horloge suédoise de style gustavien (provenant d’une prise de vue pour Designers Guild) qui semble sortir de la cloison.

Des petites touches métalliques ont été installées dans l’espace pour accentuer le décalage entre le naturel des boiseries et un style plus contemporain. Ainsi, une lampe et une patère apportent de la perspective.

Le charmant jardin qui fait le tour de la maison trouve sa place à l’intérieur. Jo Willer sème des touches de verdure dans chaque pièce. Ici, elle a choisi de disposer quelques feuillages dans des bocaux posés sur le meuble d’entrée.

 

Quand la nature s’invite dans la salle à manger
Quand la nature s’invite dans la salle à manger
 Romain Ricard

Une salle à manger au rez-de-jardin pour des moments de convivialité aux portes de la nature. Une grande table recouverte de planches blanches rappelle les parquets de la maison. Elle occupe majestueusement la pièce face à l’imposante cheminée conservée. Tout autour, les chaises gustaviennes ont été chinées sur plusieurs marchés aux puces de Londres. Un tapis en laine rapporté du Maroc est posé devant l’âtre, il apporte confort et moelleux à ce coin repas qui allie sobriété et originalité. Là encore, des branchages ont été dispersés sur la table et contre le mur.

Jo Willer prône l'anti-conformisme et sa maison en est la preuve. La styliste décore les pièces de manière décalée. Le cadre accroché sur le mur de la cheminée, les étagères dans l’angle près de la fenêtre, les deux suspensions qui tombent du plafond aux poutres apparentes peintes en blanc.

 

Une cuisine au goût d’antan
Une cuisine au goût d’antan
 Romain Ricard

Ici, Jo Willer a pris le parti de composer intégralement, avec des meubles anciens et dépareillés qu’elle a repeints, cette pièce, véritable cœur de la maison.

Le mobilier est suédois, comme cette table ronde en pin, ou anglais, telles que les chaises et le meuble en bois blanc au plan de travail en marbre.

Des luminaires fixés au plafond ont été disposés à différents endroits de la cuisine.

La crédence en carreaux  de la cuisinière en inox accueille une collection d’ustensiles suspendus. L’ensemble apporte une touche plus moderne à ce lieu qui ne va pas sans rappeler l’univers de nos grands-mères.

Sur les grandes étagères qui courent le long du mur, au-dessus du buffet, des casseroles émaillées, des tasses, les pots en verre se partagent l’espace.

La touche de couleur qui nous plait : les bocaux teintés bleu/vert, rappels de l’assiette turquoise accrochée au mur.

 

Une chambre florale
Une chambre florale
 Romain Ricard

A la manière d’un trône, le lit ancien en fer forgé oxydé du XIXe siècle prend place dans une chambre à la décoration très féminine. Turquoise, écru et vieux rose se partagent la courtepointe indienne et les coussins vintage posés sur le lit. Les fleurs, aux parfums surannés, investissent totalement l’endroit : dans les bouteilles en verre sur la table de chevet ou sur la collection de boîtes anciennes en tissu empilées au pied du lit ou sur la commode.

La "fraicheur" de ces bouquets éparpillés dans la chambre joue le contraste avec la chaleur des cols en fourrure déposés sur le cadre du lit.

Un bureau niché au dernier étage
Un bureau niché au dernier étage
 Romain Ricard

Perché tout en haut de la maison, le bureau bibliothèque trouve sa place tout naturellement dans cette pièce aux allures de vieux grenier.

Des étagères entières de livres se partagent les murs de ce lieu cosy qui invite à la lecture. Posé sur un tapis violet provenant de Marrakech, un fauteuil scandinave des années 50 recouvert d’un quilt en tissus anciens est l’endroit idéal pour commencer un roman.

Sur la cheminée, Jo Willer a installé une vieille radio des années 60, sous un dessin de William Turnbull, choisi par son mari.

Au sol, les panières en bois et en métal sont remplies de livres destinés à la lecture des enfants.

Une salle de bain à l’ancienne
Une salle de bain à l’ancienne
 Romain Ricard

Le parquet au sol et le tapis suédois en coton défraichi témoignent du temps qui passe et vient renforcer le charme de cette salle de bain entièrement reconstituée par Jo Willer dans un esprit ancien. La baignoire sur pieds provient d’un château en Normandie. Le lavabo et sa robinetterie en cuivre, chinés, accentuent ce voyage dans le temps. A la manière d’un réverbère, une applique ancienne est placée au-dessus de celui-ci.

Un fauteuil crapaud blanc aux pieds noirs est installé près d’un radiateur porte-serviettes en aluminium. Le nécessaire de toilette et un vase contenant une jacinthe violette sont posés sur la tablette de la cheminée. En rappel, au mur, est accroché un tableau, représentant un bouquet de lilas, venu de chez la grand-mère de Jo Willer.

Anonyme le 11/10/2013 à 15:05
  • j'adore ce style....
Anonyme le 09/10/2013 à 12:15
  • Trop blanc pour moi !
360716_mci le 11/03/2013 à 18:02
  • le comble : travailler chez designer guild et avoir un appart tout blanc! par ailleurs très chouette
Ecrire un commentaire

Pour que votre commentaire soit signé de votre pseudo, merci de vous connecter.

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte
vidéos
newsletter