Une maison du sud très contemporaine

6

Au pied des Pyrénées, deux architectes ont construit leur maison de vacances à l'allure moderne et méditerranéenne.

La vue du jardin en contrebas
1/5

La vue du jardin en contrebas



La grande maison de 100 m2 de Jacques Ferrier et Sandra Planchez est un rectangle lumineux et chaleureux au milieu des pins.
Elle est entourée d'une galerie ultra-légère composée d'une structure métallique couverte par des canisses de roseau qui protègent des regards, tamisent les rayons du soleil et créent un espace supplémentaire, mi-intérieur, mi-extérieur.

Par marieclairemaison.com
Un bloc cuisine qui sépare sans enfermer
Un bloc cuisine qui sépare sans enfermer
 Vincent Leroux / Temps Machine
Concentrée dans un bloc "posé" au centre de la pièce de façon à ne pas gêner la circulation, la cuisine tourne le dos au salon.
Les placards et l'étagère ont été réalisés dans un bois foncé très veiné. Le plan de travail et la crédence sont carrelés de tresselles de pâte de verre d'un blanc translucide. Typiquement des années 50, la table et les chaises sont en Formica blanc tramé de vert.
Le salon, un bel espace à vivre
Le salon, un bel espace à vivre
 Vincent Leroux / Temps Machine
Dans le salon très simplement meublé, un canapé recouvert de tissu, deux fauteuils en toile "AA", trois petits tabourets sur un tapis en plastique et un lampadaire noir comme une grande lampe d'architecte dessinent un décor très estival sur fond de carreaux de ciment émeraude.
Il laisse la part belle à la vue par une série de portes-fenêtres en bois qu'on peut ouvrir largement pour faire circuler l'air lorsqu'il fait chaud.
Une salle de bains comme un bloc
Une salle de bains comme un bloc
 Vincent Leroux / Temps Machine
La salle de bains est conçue comme un bloc qui intègre la baignoire et forme un recoin protégé pour la douche.
Comme la cuisine, elle est habillée de petits carreaux blancs.
Le store est un simple rectangle de toile, directement fixé au cadre de la fenêtre, que l'on peut relever en le fixant à deux petits crochets.
Une large galerie comme une véranda
Une large galerie comme une véranda
 Vincent Leroux / Temps Machine

La galerie à claire-voie fait le tour de la maison comme un prolongement vers l'extérieur et facilite l'accès aux pièces disposées en enfilade.
Propice à la sieste et au repos protégé des regards, les canisses, le plancher en teck et le crépi rouge habillant les murs en briques de terre cuite créent une ambiance de sud très contemporain.

Anonyme le 18/05/2012 à 22:54
  • c'est laid, il est préférable d'éviter ces archis.......
Anonyme le 08/04/2012 à 14:30
  • la cuisine année 50 vraiment bien
Anonyme le 08/07/2009 à 14:51
  • La véranda construite en enfilade c'est une super idée mais pourquoi avoir tout cloisonnée?
Ecrire un commentaire

Pour que votre commentaire soit signé de votre pseudo, merci de vous connecter.

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte
vidéos
newsletter