Une maison des années 80 réinterprétée sous le soleil de la Riviera

C’est dans cette maison abandonnée à la frontière italienne que deux créateurs ont décidé de recréer un refuge de fraîcheur dans une atmosphère naturelle.

Avec une vie professionnelle trépidante aux quatre coins de la planète, Anne-Claire Petit et Jan Wolleswinkel cherchaient un lieu de villégiature où se retrouver en famille ou entre amis. Elle et sa marque de jouets et autres accessoires de maison en crochet et lui directeur associé et designer de l’éditeur hollandais Pols Potten passent le plus clair de leur temps à voyager pour leur travail. C’est en vacances chez des amis dans le sud qu’ils tombent sous le charme d’une maison des années 80 laissée en cours de construction. Le coup de cœur est immédiat face à la vue imprenable sur les Alpes, les vallées d’oliviers et la mer à deux pas dans le cadre idyllique de la Riviera où l’on quitte l’hexagone pour l’Italie et sa dolce vita. Les deux créateurs ont imaginé leur résidence de rêve à partir de la structure d’origine de la bâtisse en béton. Ils redonnent vie à la maison dans un aménagement authentique entre matériaux locaux et mobilier de la société de Jan mêlé à des pièces chinées sur les marchés de la région. Comme un refuge moderne sur la côte méditerranéenne, la maison s’ouvre sur la nature environnante que l’on peut admirer de tous les côtés à travers les fenêtres sans rideaux. Une décoration épurée dans un cadre brut de fraîcheur sous le soleil de la côte d’azur transalpine.

Voir le diaporama : 6 photos
+

Fraicheur et authenticité sur les hauteurs de Vintimille

C’est en toute simplicité, loin du rythme effréné de leur quotidien à Amsterdam que la famille se repose désormais dans un abri sobre et naturel.

+

Un salon mixte naturel et design

Le salon mêle du mobilier design à des pièces naturelles ou anciennes dans un décor brut entre béton et pierre de pays. Le mur qui entoure la cheminée est recouvert de dalles en pierre, une création de Jan et Anne-Claire. Autour d’un tapis en peau de vache, pour apporter un peu de douceur sur un sol brut en béton, les fauteuils « AA » noirs et blancs prennent place autour de la table d’appoint « Enamel » et de deux tabourets (Pols Potten) face au canapé « Ghost » dessiné par Paola Navone. Le noir et blanc apportent élégance et simplicité pour laisser le décor végétal entrer dans la pièce claire et intimiste.

+

Une cuisine minimaliste et naturelle

Les appareils de cuisine, la plaque de cuisson et les rangements sont incorporés dans un grand comptoir (Pols Potten) pour laisser les plus beaux objets en exposition sur des étagères noires. Jan a passé une couche de peinture époxy sur le sol pour un rendu lisse et brillant qui conserve les nuances naturelles du béton. Par la fenêtre, la nature et le soleil rythment cet intérieur minimaliste aux multiples inspirations.

+

Une salle à manger récup’ à l’ombre des arbres

À l’extérieur, la tonnelle abrite la salle à manger pour les douces soirées d’été. La table et les bancs de « kermesse » dénichés dans un vide grenier ont été repeints dans des teintes en harmonie avec le paysage. Le muret ferme l’espace recouvert d’un lierre foisonnant soulignant la vue sur la montagne. Sous la tonnelle métallique, une suspension industrielle éclaire l’espace au coucher du soleil. Le jardin d’arbres fruitiers se dessine au loin après la terrasse en pierre face à la salle à manger très épurée qui laisse la nature s’épanouir comme principal décor.

+

Une chambre épurée qui mixe les styles

Côté chambre, le sol est recouvert de terrazzo, un carrelage italien à l’ancienne, réalisé à partir de ciment teinté et de morceaux de marbre, qui donne un aspect naturel à l’espace blanc. Un fauteuil scandinave trouvé dans une brocante côtoie une lampe en papier de style asiatique et une suspension en bois de Mark Eden Schooley (Ay Illuminate). Pour le côté cosy, un tapis peau de vache blanc et marron prend place près du lit dans un ensemble épuré propice à la détente face à la vue sur les Alpes.

+

Une salle de bains dans la fraîcheur de la pierre

La pierre recouvre les murs de la salle de bains et le coffrage de la baignoire pour une pièce à l’ombre pleine de fraîcheur. Le lavabo, un vieux bloc de marbre creusé du Portugal, apporte une touche authentique et naturelle dans le décor linéaire. La robinetterie, intégrée directement dans le mur, déverse l’eau comme une fontaine. Dans la pièce quadrillée, le miroir arrondit les angles dans un ensemble qui invite à la détente.

Voir le diaporama : 6 photos
Par marieclairemaison.com

Suivez toutes les tendances

déco sur notre page Facebook

rejoignez-nous !

en lecture

Une maison des années 80 réinterprétée sous le soleil de la Riviera

À voir sur le même thème : Un appartement en rez-de-chaussée transformé en petite maison
lilou_2012le 19/09/2013 à 17:41
  • Gros coup de cœur pour le hall d'entrée. Beau reportage et belle rénovation.
Ecrire un commentaire

Pour que votre commentaire soit signé de votre pseudo, merci de vous connecter.

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte
vidéos
newsletter
rejoignez-nous sur facebook
x