Une maison dans un entrepôt en plein Paris

4

Un ancien entrepôt de 200m2 a été réaménagé en maison familiale, par l’architecte Valérie Mazerat. Des murs blancs et du mobilier contemporain pour un intérieur très confortable.

Le séjour au style contemporain
1/7

Le séjour au style contemporain


C'est dans un ancien entrepôt des vernis Jacquelin situé à Paris que l'architecte d'intérieur Valérie Mazerat a réussi à installer une véritable maison familiale. Un escalier central relie deux plateaux de 100m2 chacun afin de former un plus grand espace. Les deux niveaux ainsi reliés sont aménagés très différemment : le rez-de-chaussée accueille les diverses chambres et salles de bains ordonnées tandis que l'étage du dessus, sans être véritablement cloisonné, accueille en enfilade la salle de séjour, la cuisine ainsi qu'une pièce mixte mêlant un bout de cuisine avec un coin chambre. Au niveau de la déco, simplicité et design sont au rendez-vous avec, aux murs, du blanc pour la lumière, au sol, du parquet pour la chaleur et au plafond, des spots encastrés pour jouer avec l‘éclairage. Des touches d'ardoises sont présentes ici et là, dans la salle de bains et la cuisine pour une note plus élégante.

Ce salon, présent au dernier étage, est encadré par deux grandes baies vitrées qui le baignent de lumière. Côté rue, les fenêtres sont occultées par des rideaux en lin à œillets afin de garder un peu d'intimité tandis qu'une large terrasse se prolonge de l'autre côté.

La cheminée quant à elle se prolonge en un long banc d'ardoise et d'acier sur lequel on s'assied en hiver, pour se réchauffer près du feu. Deux canapés d'Antonio Citterio pour B&B côtoient les fameux fauteuils EGG d'Arne Jacobsen, un rouge et un violet qui constituent les notes colorées de la pièce. Un pouf gonflable Ikea fait office de table basse, des lampadaires "Ion" dessinés par Françoise Dorget campent devant la fenêtre. Pour finir, une jolie console en bois et métal, création de Valérie Mazérat accueille quelques fleurs dans de petits vases en verre.

Par marieclairemaison.com
La chambre d\'appoint
La chambre d\'appoint
 Emmanuel Barbe

Au milieu de cette chambre d'appoint, un petit muret creusé de niches fait office de tête de lit. A l'intérieur de ces niches, des lampions chinois en résille peinte servent de jolies lampes de chevet aux amis de passage. De l'autre côté de ce muret blanc, soit côté cuisine, on trouve des rangements pour la vaisselle. Une grande porte coulissante peinte en rouge sombre permet de fermer la pièce, pour plus d'intimité côté chambre, ou créer une salle à manger côté cuisine, lorsque l'occasion se présente. Au fond, on aperçoit un bout du salon qui complète cette enfilade de pièces installées au premier étage.

 

Un muret en guise de tête de lit : Pour placer le lit au milieu de la pièce, l'architecte a du créer ce petit muret blanc, ultra-pratique. En plus de sa fonction de tête de lit, il sert de table de chevet grâce aux deux niches creusées sur les côtés. D'autre part, un espace de rangement est prévu de l'autre côté grâce à d'astucieuses portes et étagères. Simple mais fonctionnel, vous obtenez un meuble pour trois fonctions.

Cliquez ici pour savoir comment réaliser une tête de lit rangement

Une table centrale dans la cuisine
Une table centrale dans la cuisine
 Emmanuel Barbe

Aménagée entre le salon et la chambre d'appoint, la cuisine fait face aux escaliers menant à l'étage. Une grande table toute en longueur, à hauteur du plan de travail, cloisonne en quelques sortes la pièce. Celle-ci est recouverte d'un épais plateau d'ardoise qui constitue toute son originalité. En face, les sièges sont de simples tabourets Ikea qui ont été peints en noir pour mieux s'accorder à la couleur de l'ardoise. Au sol, du parquet illuminé par les rayons extérieurs, réchauffe la pièce.

 

Un plateau en ardoise : sur le plateau en aggloméré de la table centrale,  on a collé deux plaques d'ardoise noire, puis ajouté un bandeau de 8 cm et un retour pour donner l'impression d'avoir utilisé une dalle d'un seul tenant. L'ardoise utilisée est de l'ardoise clivée, c'est à dire non polie, pour conserver l'authenticité de la pierre.

Cliquez ici pour savoir où trouver des plaques d'ardoise

La cuisine toute de bois et d\'ardoise
La cuisine toute de bois et d\'ardoise
 Emmanuel Barbe

Dans cette belle cuisine, on trouve du bois et de l'ardoise du sol au plafond, ou presque. Un long plan de travail en ardoise intègre l'évier en inox la table de cuisson ainsi qu'un épais billot en bois. Ingénieux, la grande table au centre de la pièce, dissimule des rangements dans lesquels on a placé les appareils électroménagers. Recouverte d'un épais plateau d'ardoise, son piètement quant à lui est réalisé en placage de Koto, un bois clair texturé, au même titre que les placards et les tiroirs. Un faux-plafond a été installé en retrait par rapport au mur, histoire de dissimuler un système de ventilation au-dessus de la table de cuisson. Enfin, le sol est réalisé en carreaux d'ardoise pour une harmonie avec le reste de la pièce.

 

Entretenir l'ardoise : matérieau très solide et vraiment facile d'entretien, il vous suffit de passer une couche d'huile de lin pour l'imperméabiliser. Pour son entretien courant, il vous suffira de passer une serpillère avec de l'eau additionnée de bicarbonate de soude et de rincer avec une eau javellisée. Pour faire briller la matière et en raviver la couleur, cirez-la avec de la cire à la térébenthine. Laissez sécher et lustrez avec un chiffon doux.

La salle de bains zen
La salle de bains zen
 Emmanuel Barbe

Pour cette salle de bains située au dernier étage de la maison, l'architecte a voulu un design très épuré pour une ambiance plutôt zen. Invisibles, les deux vasques sont encastrées dans un plan de toilette en bois laqué à l'aide d'une peinture hydrofuge blanche. Un rideau en toile à œillets dans les mêmes tonalités de couleurs, dissimule des étagères sous le plan de toilette. Le sol et le tablier de la baignoire sont réalisés en carreaux d'ardoise, tout comme dans la cuisine. Une niche creusée dans le plafond constitue la source d'un puit de lumière, arrosant la baignoire d'un éclairage un peu plus puissant que celui situé au-dessus du miroir.

 

La peinture hydrofuge : c'est une peinture imperméable faite pour empêcher la formation de moisissure due à l'humidité, sur vos murs. On l'applique dans la salle de bains pour protégér des gouttes d'eau mais également dans la cuisine pour protéger les murs d'éventuelles projections. La peinture hydrofuge remplace le carrelage pour un style plus contemporain dans votre pièce.

La chambre japonisante
La chambre japonisante
 Emmanuel Barbe

Dans la chambre d'appoint, la combinaison de couleurs, de matières et de mobilier en font une pièce aux allures japonaises. La fenêtre est habillée d'un store plat en paille tressé, bordé d'un ruban de lin noir. Le lit est protégé par un couvre-lit matelassé en soie réversible couleur kaki et agrémenté de coussins aux tonalités anis et grenade. Enfin, le ton est donné avec ce beau meuble en laque chinois rapporté de Hong-Kong, trônant au fond de la pièce. N'oublions pas les lampions chinois présents dans les niches du muret, que l'on aperçoit sur la droite.

 

Un store comme un écran : C'est Nathalie Jandry qui est à l'origine de ce store. Réalisé dans un panneau d'abacca, il est gansé d'une toile de lin que l'on a doublée pour plus de solidité. Des oeillets à travers lesquels coulisse un cordon, ont été posés de chaque côté, tous les 20 cm dans la bande de lin. Le tout est maintenu par un Velcro sur une baguette fixée au mur comme une tringle. Ainsi, le store se baisse et se lève à la main et on le bloque à la hauteur désirée grâce à un taquet.

La chambre au design minimaliste
La chambre au design minimaliste
 Emmanuel Barbe

Dans cette autre chambre, le mobilier est assez sommaire, les rangements invisibles, l'aménagement très simple. En effet, derrière cette grande armoire blanche équipée de trois portes coulissantes et occupant tout un mur de la pièce, se cachent entres autres, la télévision ainsi que quelques livres et autres CDs. Trois tables basses gigognes en bois et de couleur noire servent aussi bien de table de chevet comme de table d'appoint, ou même de tabouret pour les enfants. Enfin, des coussins colorés matelassés à même le sol, s'empilent pour former un pouf d'un nouveau genre.

 

 

Anonyme le 21/02/2010 à 10:53
  • une autre michele adooorrrrreeeeeeeeeee ça !!!!!!
Anonyme le 27/01/2010 à 16:45
  • Val&rie Mazerat nous avait habituée à des interieurs avec beaucoup plus de caractere. Je suis un peu décue par cette réalisation qui est assez froide .
Anonyme le 14/12/2009 à 11:01
  • J'aime beaucoup la chambre japonisante. Surtout le mobilier : le mélange du bois avec les différents tissus est très chaleureux Michèle
Ecrire un commentaire

Pour que votre commentaire soit signé de votre pseudo, merci de vous connecter.

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte
vidéos
newsletter