Vidéos de maisons

Une maison 1930 revue aux couleurs d'aujourd'hui

En réinventant les volumes des pièces, en conservant des éléments d’origine, en mixant les styles des meubles et des objets, en travaillant sur l’harmonie des couleurs, Léila et Thélissa Deshayes, décoratrices et architectes d’intérieur de l’agence Bonnesoeurs, ont réussi à faire de cette maison aux pièces petites et sombres, un lieu de vie ouvert et lumineux où il fait bon vivre en famille.

Mes Favoris
Envoyer
Commentez

Un couple est tombé sous le charme de cette maison des années 30 en banlieue parisienne. Mais même si cette maison est charmante, les pièces qui la composent, trop petites et assez sombres, ne sont pas évidentes à vivre lorsqu’on a 3 enfants. Ils ont donc fait appel aux Bonnesoeurs, une agence de décoration et d’architecture intérieure fondée par Lélia et Thélissa Deshayes, pour réinventer les volumes et les couleurs de la maison.

 

 

Au rez-de-chaussée, les cloisons qui séparaient la cuisine de la salle à manger et du salon sont tombées pour ne plus faire qu’une grande pièce en L baignée de lumière. Le salon s’est ouvert sur la salle à manger qui, elle même, donne sur la cuisine. Seule, l’entrée est restée intacte. Lélia et Thélissa Deshayes ont conservé les sols de chacune des pièces du rez-de-chaussée en les peignant dans un camaïeu de gris qui sert aussi à les délimiter. Après avoir apporté ce coup d’éclat, elles se sont penchées sur les couleurs et le choix du mobilier. Ce sera des tonalités sobres et douces : du gris, du blanc, du vert, et, pour le mobilier, un parti pris très fort de mélanges de styles.

 

Dans le salon, seul l’angle de l’ancienne bibliothèque a été gardé pour architecturer la grande pièce.  Pour le mobilier, le choix s’est porté sur un canapé d’angle contemporain noir agrémenté de coussins multicolores et graphiques en lin (Rouge du Rhin), des fauteuils club en cuir chinés, le tout ponctué d’un guéridon (Made in Design édition) et d’une table basse transparente. Au sol, le parquet peint en gris se poursuit jusque dans la salle à manger au mobilier blanc et très design. Un style épuré illustré par une armoire blanc laqué, une table de repas blanche et des chaises en bois et cuir (Fritz Hansen) qui viennent s’opposer aux meubles rétro de la cuisine simplement repeints dans des tonalités de gris/vert et au sol en béton ciré gris. Des nuances que l’on retrouve sur le plan de travail refait en carreaux de zelliges. L’idée des décoratrices ? Faire se confronter les styles dans une ambiance harmonieuse.

 

Cette ambiance éclectique se retrouve aussi à l’étage où Lélia et Thélissa ont exercé leurs talents dans la chambre des parents, du petit dernier et dans la salle de bain.

 

Dans la chambre des parents, les décoratrices ont encore mixé les genres à travers des tables de chevets, des lampes à poser dépareillées et une commode d’époque totalement différente. Les placards d’origine, eux, ont été transformés en un grand dressing et les niches servent d’étagères à livres. Pour ajouter une touche de charme, un mur a été recouvert de planches de chantier peintes en blanc. Cette atmosphère cocon est rehaussée par un choix de linge de lit léger et coloré en lin froissé (Maison de Vacances).

 

Dans la chambre du petit garçon, Lélia et Thélissa ont opté pour du gris, du blanc, du vert, du bleu réveillés par une pointe de rouge. Des coloris à la fois doux et masculins qui se mêlent hamonieusement et créént une chambre à l’atmosphère paisible. Côté mobilier, une armoire familiale,peinte en bleu pour lui apporter une touche de modernité, côtoie un chevet années 50 chiné pour ses rondeurs qui viennent adoucir les lignes rigoureuses du lit.

 

Le plus gros travail des décoratrices à cet étage a sans doute été la salle de bain qu’elles ont totalement repensée pour la rendre plus fonctionnelle. La baignoire et les vasques ont été déplacées et le choix des matériaux s’est porté sur des matières qui oscillent entre authenticité et modernité. Ainsi, les murs et le tablier de la baignoire ont été recouverts de béton ciré et le sol de carreaux de ciment gris. Au fond, un placard a été créé de toute pièce pour ranger les produits de soins dissimulés derrière des portes de passe-plat anciennes.

 

Après l’intérieur, le travail des décoratrices a continué jusque sur la terrasse, face à un jardin luxuriant et aménagée d'un canapé qu'elles ont imaginé.

 

En réinventant les volumes des pièces, en conservant des éléments d’origine, en mixant les styles des meubles et des objets, en travaillant sur l’harmonie des couleurs, Léila et Thélissa Deshayes, ont fait de cette maison un petit écrin où la vie de famille se déroule avec facilité en toute simplicité.

 

 

www.bonnesoeurs.com