Une ancienne fabrique agencée en loft très féminin

2/6

Une cuisine ouverte pour ne jamais tourner le dos aux invités.

> Poursuivre le diaporama

Pour libérer un maximum d’espace, l’architecte Valérie Mazérat, a regroupé toutes les fonctions le long d’un mur aveugle qui alterne les pleins et les creux intégrant niches, bibliothèques, étagères - la cheminée, simplement creusée dans la cloison - et la cuisine. Placée entre la cheminée et les étagères consacrées à la verrerie, la cuisine est délimitée par un gros bloc en aggloméré recouvert de ciment résine donnant l’illusion d’être en béton et surmonté d’un caisson en maçonnerie qui dissimule la hotte. Il intègre la table de cuisson et les rangements et est éclairé par des lampes chinoises de bazar et une suspension en caoutchouc de Sam Echt (Tools Gallery). Derrière, le mur de la niche a été recouvert d’un miroir pour refléter la lumière.

Avec cette cuisine ouverte, l’architecte a exaucé un des vœux de Dolorès qui peut cuisiner sans jamais tourner le dos à ses invités.

salenzole 21/10/2012 à 11:51
  • C'est chaud, gai, original. J'adore !!
Anonymele 29/01/2011 à 23:40
  • C'est super j'adore
Anonymele 12/12/2010 à 17:09
  • Joli et chic
Ecrire un commentaire

Pour que votre commentaire soit signé de votre pseudo, merci de vous connecter.

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte
vidéos
newsletter