Une cuisine aménagée bien organisée

0

Selon le proverbe bien connu, un bon ouvrier doit avoir de bons outils. Mais encore faut-il qu’il les retrouve ! Et c’est particulièrement vrai en cuisine où la multitude d’ustensiles et d’ingrédients impose une discipline irréprochable pour ne pas transformer la pièce en champ de bataille à la moindre cuisson d’un plat de pâtes. Surtout que la cuisine est devenue aujourd’hui une véritable pièce à vivre où l’ordre est également un confort visuel. Heureusement, il existe de nombreuses solutions aussi ingénieuses que pratiques pour devenir un as du bœuf bourguignon sans sacrifier la déco de sa cuisine. Découvrez toutes les astuces de rangement du tiroir au placard en passant par le plan de travail. Depuis le coin jusqu'au recoin, comment avoir une cuisine aménagée bien organisée? La réponse est ici.

Une cuisine aménagée bien organisée : une organisation à toute épreuve
1/6

Une cuisine aménagée bien organisée : une organisation à toute épreuve



Ce qui est facile à dire ne l’est pas toujours à faire. Ainsi avoir une cuisine bien rangée n’est pas forcément évident, surtout quand on doit jongler entre une béchamel, une quiche lorraine et une fournée de macarons. 

Accéder aux bons ingrédients au bon moment, avoir sous les main les ustensiles adéquats, faire place nette sur le plan de travail pour découper les légumes tout en évacuant la vaisselle sale sans obstruer l’évier où doivent égoutter les patates… réussir une recette relève parfois du parcours du combattant !

Pourtant même le meilleur des cuisiniers n’a pas 6 bras, et doit pouvoir compter sur un espace de travail ergonomique.

D’autant qu’une cuisine bien rangée est aussi un gage d’hygiène et permet d’avoir à l’œil le stock des denrées alimentaires, de mieux les conserver, évitant ainsi de gâcher.

Alors comment s’y prendre pour que cette pièce soit organisée et fonctionnelle ?

S’il faut, hélas, se résoudre à une certaine méthode- même la cuisine la mieux agencée ne se rangera jamais toute seule-, il existe certaines astuces qui peuvent vous faciliter la vie.

 

Avant de les aborder dans le détail, il convient de considérer l’aménagement global de la pièce. Quelle que soit sa taille ou sa configuration, il est indispensable d’y préserver une zone d’activité relativement réduite autour de laquelle s’articuleront les incontournables coins cuisson, stockage, préparation, lavage et évacuation. Même quand on a la chance d’avoir une grande cuisine, il s’agira de répondre à une équation paradoxale en regroupant ces fonctions dans un espace minimal. Tout le dilemme étant de disposer de suffisamment de place sans toutefois courir partout, d’avoir tout à portée de main sans encombrer l’espace disponible. C’est pour cela qu’il est préconisé de prévoir un certain nombre de solutions évolutives dans l’aménagement de sa cuisine. Selon l’ampleur de la tâche, il s’agira d’adapter l’espace de travail qui n’a pas besoin d’être le même selon qu’on y prépare un œuf au plat ou un coq au vin.

Dans une pièce très petite, on peut agrandir sa zone d’activité en s’équipant d’étagères rabattables (http://www.leroymerlin.fr/v3/p/produits/support-aluminium-en-metal-pour-table-rabattable-e14274) ou de rallonges coulissantes (photo) que l’on dépliera ponctuellement, mais aussi en veillant à empiéter le moins possible sur cet espace. Pour cela, mieux vaut privilégier les portes de placards coulissantes, et tâcher d’exploiter tous les vides de la pièce, comme les plinthes, les dessus de placards ou même les dessous d’étagères. Il faut aussi veiller à choisir des assises légères et manipulables, en privilégiant des modèles empilables, pliables ou encore des systèmes de coffres qui permettront de stocker le gaufrier.

D’une manière générale, il convient également de respecter une certaine hiérarchie en rangeant ustensiles et aliments au plus près de la zone de travail, en fonction de leur fréquence d’utilisation. Parce qu’on utilise plus régulièrement les casseroles que la friteuse, il n’est pas question de les stocker au même endroit.

Enfin, quel que soit le style d’ameublement de sa cuisine, il est important d’y prévoir des poignées ergonomiques et des systèmes d’ouverture et de fermeture facilitant l’accès à vos placards et tiroirs. Si les vôtres n’en possèdent pas, il est relativement facile d’en installer soi-même.

Par Pierre Lesieur
Une cuisine aménagée bien organisée
Une cuisine aménagée bien organisée
 

C’est le meilleur ami de tous les maniaques du rangement, le tiroir est donc incontournable dans votre cuisine. Mais il ne doit toutefois pas s’installer n’importe où ni stocker n’importe quel élément. D’abord, son contenu doit être accessible, et visible, c’est pourquoi il ne peut être installé que dans les éléments bas de votre cuisine, de préférence au dessous de la table de cuisson ou du plan de travail pour y accéder immédiatement. Ensuite, contrairement à un placard coulissant, un tiroir ouvert gênera la circulation, et ne doit donc pas contenir d’objets qui nécessitent d’être constamment sous la main.

Pour le reste tout est envisageable, à commencer par sa taille  qui peut varier à loisir et héberger aussi bien des couverts qu’une cocotte minute. Certains tiroirs sont même envisagés comme de véritables placards montés sur coulisse. En revanche, il est essentiel d’en exploiter toute la contenance. Il existe pour cela des systèmes de casiers qui permettent de maîtriser aussi bien la hauteur que la profondeur du tiroir. Il est également recommandé de compartimenter les tiroirs les moins épais pour baliser efficacement leur organisation.

Enfin, le tiroir peut s’avérer particulièrement pertinent dans certains espaces inattendus de la pièce tels que ses plinthes  ou le dessous d’un four bas.  

 

Une cuisine aménagée bien organisée : les placards
Une cuisine aménagée bien organisée : les placards
 

Comme pour les tiroirs, le principal enjeu avec les placards de cuisine est de tirer le meilleur parti du volume qu’ils dispensent. S’ils peuvent aussi bien être aménagés au dessous qu’au dessus de la zone de travail, il sera toutefois difficile d’accéder à toute leur hauteur. On peut choisir d’y ranger les éléments les moins régulièrement utilisés comme l’appareil à raclette ou le couscoussier ou d’équiper l’intérieur de son placard de systèmes à bras articulé (Lapeyre) pour amener son contenu à portée de la main.

L’autre problème fréquemment rencontré lors de l’aménagement d’une cuisine, ce sont les angles formés par les meubles, qui rendent difficilement accessibles les placards en coin. Pour répondre à cette perte d’espace, il est possible prévoir des solutions coulissantes ou des systèmes d’aménagement intérieur sur tourniquet (chez tous les spécialistes et cuisinistes). Enfin, pour une exploitation intégrale du volume de vos placards, l’arrière des portes peut également s’équiper de modules de rangements astucieux . Et si vous n’êtes pas très bricoleur, certains fabricants proposent des vaisseliers (Mobalpa) envisagés comme un dressing, pour une exploitation intérieure optimale.

 

Une cuisine aménagée bien organisée : le plan de travail
Une cuisine aménagée bien organisée : le plan de travail
 

C’est sans doute l’élément le plus important de toute la cuisine. Puisque c’est là que va s’exercer tout votre talent de cordon bleu, il s’agit de le soigner tout particulièrement. D’abord par sa taille, car plus vous aurez de place et moins votre tâche sera ardue. Outre les systèmes coulissants ou dépliants, il est également possible de prévoir d’autres emplacement supplémentaires en débordant sur l’évier ou le coin cuisson, ou encore en prévoyant  des tables d’appoints ou d’ingénieuses tablettes de renfort.

Il existe également de nombreuses solutions pour agrémenter son plan de travail de rangements intégrés pour les ustensiles, les bouteilles, la poubelle ou même les prises de courant. Certains fabricants proposent aussi des systèmes de rangements intégrés dans le plan de travail : tiroir dissimulé dans son épaisseur ou trappe installée à l’arrière pour y aménager des rangements ou même une hotte à l’arrière du coin cuisson.

Enfin, et c’est là que pourrait se jouer votre sens pratique puisqu’il convient d’aborder le plan de travail comme une table d’opération autour de laquelle tous les outils élémentaires du cuisinier doivent se trouver. Etagères, crochets, rampes de suspension, tous les moyens sont bons pour avoir sous la main les condiments et aromates, les torchons ou les couteaux puisqu’ils seront sollicités plusieurs fois par recette.

Une cuisine aménagée bien organisée : les aliments
Une cuisine aménagée bien organisée : les aliments
 

Pour assurer à vos recettes toute la saveur qu’elles méritent, encore faut-il conserver vos aliments correctement. Car un rangement adéquat vous permettra non seulement de mettre la main dessus plus facilement, mais aussi d’avoir à l’œil votre stock et d’en préserver la fraicheur plus longtemps.

Le premier élément concerné est évidemment le réfrigérateur qu’il convient d’organiser selon quelques règles élémentaires. Ne pas le surcharger, disposer les denrées par famille de la zone la plus froide à la zone la moins froide, et par date de péremption de l’arrière vers l’avant.

Mais de nombreux accessoires pourront aussi vous aider à optimiser le rangement intérieur de votre frigo : boîtes de conservation empilables, tiroirs et casiers supplémentaires, range-bouteilles, bac à glaçon avec réservoir et autres tapis anti-givre.

Pour les aliments secs, qu’il convient de préserver de la lumière et de l’humidité, choisir des bocaux et des boîtes hermétiques plutôt que les emballages industriels en veillant à reporter les dates de péremption à l’aide d’étiquettes. Cette précaution permettra d’assurer une meilleure conservation des vivres, mais aussi de mieux exploiter les volumes de rangement.

Enfin il existe de nombreux systèmes ingénieux apparents ou non, pour ranger les épices et les condiments à proximité de la zone de travail, et même cultiver ses propres herbes fraîches directement dans la cuisine !

Une cuisine aménagée bien organisée : les coins et recoins
Une cuisine aménagée bien organisée : les coins et recoins
 

Parce qu’une cuisine possède de multiples espaces inexploités, de nombreux accessoires pratiques permettront de  tirer profit de la moindre place disponible. Des étagères pyramidales pour ranger les plats, les poêles ou les assiettes, des supports pour ranger les couvercles, les tasses ou les verres, des ponts de rangements, des porte-torchons, autant de systèmes qui assurent une exploitation maximale des volumes dans tous les meubles de votre cuisine.

Autour de votre évier aussi, il est indispensable de prévoir des solutions pour faciliter son usage. Dans le meuble situé en dessous d’abord, avec des étagères organisées, des paniers coulissants ou encore des systèmes permettant d’avoir facilement accès à vos poubelles pour y vider facilement les déchets.

Autour du point d’eau ensuite, il est possible d’optimiser l’espace grâce à des ponts de rangements, des égouttoirs ergonomiques ou même des corbeilles et des plateaux à fixer ponctuellement sur l’évier.

Enfin si vous manquiez toujours de place malgré toutes ces précautions, il est encore possible d’exploiter le  dessus des meubles, à condition de prendre quelques dispositions esthétiques. Les plus bricoleurs pourront installer des portes pour transformer cet espace en placard, les autres se rabattront sur des boîtes de rangements adaptées aux volumes  disponibles.

 

Ecrire un commentaire

Pour que votre commentaire soit signé de votre pseudo, merci de vous connecter.

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte
vidéos
newsletter