En Suisse, un chalet atypique en haut des cimes

5

Dans la vallée des Ormonts, ce petit chalet en apparence anodin se révèle un lieu atypique.

Un chalet chaleureux en Suisse
1/6

Un chalet chaleureux en Suisse


Ce chalet n’est pas comme les autres. La preuve, en 2009, il a été honoré d’un prix suisse Lignum récompensant la qualité et l’originalité d’une construction en bois. Une distinction honorifique qui ne surprend pas ceux qui ont eu la chance de visiter ce chalet, à proximité d’un petit village de la vallée des Ormonts, à 1200 mètres d’altitude.

Pourtant l’architecte genevois, Charles Pictet, partait avec de nombreuses contraintes : dans cette région par exemple, aucune baie vitrée n’est tolérée. Déjouant les difficultés et relevant le défi, l’architecte a su s’adapter. Il a ainsi opté pour des fenêtres en bandeaux, encerclant la maison, faisant la part belle à la nature environnante.

Autre particularité des lieux, la cheminée qui trône, comme une reine, nichée dans une alcôve en béton entre le salon et la salle à manger. Tout le reste du chalet est en bois, un bois blond miel, lumineux et apaisant. Une atmosphère chaleureuse accentuée par la faible hauteur sous plafond et le mobilier des années 50 qui reste dans les tons de l’intérieur. Un chalet accueillant qui donne envie de se blottir à l’intérieur tout en se sentant au plus près des montagnes et des cimes, comme au cœur d’un tableau.
Par marieclairemaison.com
Une salle à manger en bois blond
Une salle à manger en bois blond
 Vincent Thibert
Dans la partie ouest du chalet, les sapins s’étendent à perte de vue. On accède à cette vue en passant par une porte qui s’ouvre en deux vantaux horizontaux à la façon d’une porte d’écurie. Habile mélange de mobilier contemporain ou design des années 50, la déco est ici sommaire, composée d’une grande table Alber entourée de chaises CH24 d’Hans Wegner et d’une suspension danoise style années 50. Jouxtant la salle à manger, la terrasse est protégée d’un claustra en sapin prolongé par une balustrade. On y aperçoit une banquette India Mahdavi et un petit banc chiné aux puces.
Une cuisine en béton et en bois
Une cuisine en béton et en bois
 Vincent Thibert
Dans la continuité, la cuisine est faite dans le même bois. Elle s’accompagne également de matériaux comme l’inox du plan de travail et de la hotte et de pierre bleue de Belgique pour le sol. Côté déco, la table South Beach en chêne laqué rouge est entourée d’icônes du design, les chaises Eames de Vitra.
Un salon en bois lumineux et chaleureux
Un salon en bois lumineux et chaleureux
 Vincent Thibert
Les propriétaires ont fait réaliser sur-mesure le canapé Jetlag d’India Mahdavi : il épouse la forme en U de la pièce et accentue l’aspect cosy. Des coussins et peaux de bête de Lindell, un tapis venu du Maroc permettent de parfaire cette atmosphère chaleureuse. Au centre, la table ronde a été dénichée aux puces. Pour la touche design, on retrouve les trois lampes Akari d’Isamu Noguchi pour Sentou.
Une cheminée reine du chalet
Une cheminée reine du chalet
 Vincent Thibert
Le plan du chalet a été organisé autour et à partir de la cheminée, qui trône fièrement dans une alcôve en béton située au cœur de l’intérieur. A côté, des banquettes recouvertes de tissu iranien, une table des années 60 et des suspensions Beat Light permettent de profiter de la chaleur du foyer.
Une chambre enveloppée de bois blond
Une chambre enveloppée de bois blond
 Vincent Thibert
Les fenêtres ont été positionnées idéalement pour profiter de la vue, confortablement couché sur le lit. La décoration se fait discrète – chaise LCM et lampe Noguchi – pour laisser la part belle au bois blond du chalet, omniprésent et chaleureux.
Anonyme le 12/05/2013 à 14:25
  • Trop "chalet témoin", moderne sobre mais manque d'âme de chaleur, c'est dommage pour un chalet....
Anonyme le 07/03/2013 à 11:31
  • oh moi j'aime bien, pourtant d'habitude je n'aime pas les chalets hors périodes de vacances où tout ce qui est "couleur locale" nous plait.. Ici je trouve ça clair,lumineux, sobre mais original et pas du tout ikea ... bref j'aime... comme quoi chacun ses goûts et c'est tant mieux
Anonyme le 24/06/2012 à 03:04
  • Navrant Sans charme et je le crains sans même d odeurs!! Margot
Ecrire un commentaire

Pour que votre commentaire soit signé de votre pseudo, merci de vous connecter.

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte
vidéos
newsletter