Un sol vinyle dans la cuisine

Résistant et facile à installer, le sol vinyle possède bien des atouts pour habiller le sol de notre cuisine. Déco avec sa multitude de design, économique et pratique, ce revêtement de sol plastique a tout pour séduire.

Au premier coup d’oeil, il est bien souvent difficile de distinguer un véritable parquet d’un sol vinyle tant les effets imitation sont réussis. Débarrassés des préjugés qui les entouraient, les sols plastiques, vinyles et PVC, n’ont plus rien d’un sol « bas de gamme ». Fabriqué par enduction sur un support, fait de textile - parfait pour l’isolation phonique et thermique, ou de mousse - pour les chocs, le sol vinyle est ultra-résistant à toutes les agressions qui peuvent venir abimer un sol de cuisine : tâches, éclaboussures, rayures… La condition pour un sol vinyle qui dure ? Bien le choisir dès le départ. Pour la cuisine, qui est un lieu de vie et de passage, on opte pour un modèle épais, composé de nombreuses couches stratifiées. En effet, plus la couche d’usure en PVC est épaisse, plus votre sol vinyle sera résistant à l’usure. Pour la cuisine, ne choisissez pas un sol vinyle dont l’épaisseur est inférieure à 20 millimètres. Ainsi, vous pourrez passer et repasser, piétiner, cuisiner, salir et nettoyer, sans craindre l’usure de votre sol ! Pratique, n’est-ce-pas ?

 

Le sol vinyle, facile à poser

L’avantage du sol vinyle pour la cuisine, c’est son accessibilité d’un point de vue financier. Son petit prix permet de changer de décor régulièrement, d’autant que les marques ont adapté leurs propositions aux modes. On trouve de très beaux sols vinyles imitation carrelage, parquet, carreaux de ciment… entre 10 et 30 euros le mètre carré. Outre le coût, c’est l’aspect pratique du vinyle qui séduit dans la cuisine : il est résistant aussi bien aux tâches qu’à l’usure et est facile à nettoyer et à entretenir. Son installation, également, est très simple. En rouleaux, de 2 ou 4 mètres de largeur, en dalles carrées ou en lames, le sol vinyle est bien souvent autocollant. On s’assure que notre base est parfaitement propre et lisse, quitte à appliquer un enduit de ragréage pour s’assurer qu’il n’y ait pas d’irrégularités, et on pose. Le conseil du pro : découper votre sol aux mesures de votre cuisine, en y ajoutant 15 à 20 centimètres. La pose en sera facilitée. Enfin, le sol vinyle fait preuve d’une bonne qualité d’isolation thermique et acoustique : idéal lorsque l’on vit en appartement et que les voisins du dessous se plaignent des bruits de chaise déplacées ! Le sol vinyle est donc le sol pratique par excellence pour la cuisine, avec des design à tomber par terre et un prix imbattable… De quoi vous donner des envies de changer de sol au gré des saisons !

Par Auriane Hamon
Date de publication : 21/06/2016 à 15:25

Suivez toutes les tendances

déco sur notre page Facebook

rejoignez-nous !

en lecture

Un sol vinyle dans la cuisine

À voir sur le même thème : Poser un sol vinyle en rouleau
Ecrire un commentaire

Pour que votre commentaire soit signé de votre pseudo, merci de vous connecter.

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte
vidéos
newsletter
rejoignez-nous sur facebook
x