Vidéos de maisons

Un loft 100% brocante

Karine et son mari Thierry ont transformé une ancienne usine en loft convivial. Un loft à taille humaine conservant un esprit industriel dans lequel le couple, fan de chine, a su créer un décor chaleureux ponctué de mobilier années 50, mobilier d’usine et pièces design vintage sans tomber dans les clichés de style.

Karine et son mari Thierry aiment les lieux industriels et c’est tout naturellement qu’ils sont tombés sous le charme de cette ancienne usine découverte après une visite de curiosité, "juste pour voir". Ils décident donc de la réhabiliter en habitation tout en préservant son âme industrielle. Dans cette réhabilitation, le couple a, bien sûr, conservé certains éléments d’origine comme le sol en béton du rez-de-chaussée, l’escalier en béton et sa rambarde en métal qui mènent à la pièce à vivre auxquels ils ont apporté des éléments nouveaux réalisés à l’identique pour rester dans l’esprit du lieu. Ils remodèlent les étages et les volumes afin de les adapter à leur vie et celle de leurs deux enfants. Un rez-de-chaussée et 3 niveaux voient alors le jour. Chacun a été imaginé pour un moment de vie.

 

Aujourd’hui, le rez-de-chaussée n’est plus un atelier mais une grande entrée avec un espace bureau et une chambre d’amis. Le 1er étage et son sol percé de puits de lumière en verre afin de laisser passer la luminosité jusqu’à l’entrée au-dessous est une pièce à vivre divisée en 3 zones, cuisine, coin repas et salon. Le 2e, dédié aux enfants, a été rénové avec des matériaux chaleureux, sol en pin peint en blanc, et murs en briques et pierres. Enfin le 3e étage a été totalement inventé. En effet, l’ancien toit de l’usine a disparu et remplacé par un cube en bois qui accueille désormais la chambre des parents avec accès direct sur une petite terrasse.

 

 

Côté décoration, le couple a mis en exergue sa passion pour la chine. Chaque pièce est aménagée de meubles chinés en brocantes, parfois même trouvés dans la rue. Du mobilier de style années 50 qui adouci la « rigueur» du béton omniprésent et ajoute une touche d’authenticité supplémentaire à la maison. Seule la cuisine située au 1er étage a été totalement conçue sur mesure sous forme d’un comptoir qui cache de multiples placards de rangement, accueille l’espace lavage et cuisson, le tout fermé par un grand "tableau noir" qui la dissimule depuis le coin repas et salon. Pour les rangements, tous ont été intégrés dans les murs ou encore sous les escaliers laissant encore plus de fluidité à l’ensemble.

 

Karine est décoratrice d'intérieur, pour en savoir plus son travail : id-appart.com

Par : marieclairemaison.com