Un intérieur moderne dans d'anciens bureaux

Situé dans d'anciens bureaux du centre de Bordeaux, ce joli intérieur à retrouver sa noblesse d’autrefois avec ses majestueuses moulures, ses corniches et son parquet point de Hongrie. Un univers où le classique se mêle à la couleur grâce au savoir-faire de l'architecte Daphné Serrado et des heureux possesseurs de la maison, Monika et Pierre.

Du classique, de l’excentrique, du radical : sur le papier, le projet de Monika et Pierre, deux passionnés d’architecture et de design, ressemblait surtout à une cause perdue… Après avoir visité quantité de locaux en tous genres, ils ont finalement fixé leur choix sur d’anciens bureaux au potentiel XXL.

 

Situés en plein centre de Bordeaux, ils avaient été aménagés dans un ancien appartement XIXe siècle que le couple espérait bien ressusciter sous la houlette de l’architecte d’intérieur Daphné Serrado. Bien malin qui aurait pu soupçonner que derrière les faux plafonds et les vilaines chapes se cachaient de somptueuses moulures, corniches et parquet en point de Hongrie ! “Il a fallu le mettre à nu entièrement”, explique l’architecte. Et certaines parties ont même dû être reproduites à l’identique, ayant disparu ou étant trop endommagées comme les lambris de la salle à manger.

 

 

Outre cette restauration minutieuse, l’autre transformation fut la redistribution des volumes et des pièces, comme la création d’une cuisine qui n’existait plus dans la configuration “bureaux”. Le seul emplacement possible ? Une petite pièce d’angle “en queue de billard” attenante à la salle à manger. Malgré cela, Daphné Serrado a pensé et dessiné la cuisine sur mesure avec l’idée de masquer au maximum l’asymétrie de la pièce en créant deux façades de placards parfaitement parallèles et en installant un immense plan de travail ! Tant qu’à avoir de la place, autant en profiter. La chambre parentale – et sa pièce d’eau – a été créée en lieu et place de trois bureaux. L’emploi de matériaux luxueux – bois et Corian notamment – et une attention particulière portée à la couleur témoignent d’une volonté de penser cet appartement du plafond jusqu’aux plinthes !

 

Daphné Serrano a tout fait pour mettre en valeur les goûts éclectiques et cultivés des maîtres des lieux. Elle a même poussé Pierre et Monika à partir en week-end sur l’île de Murano pour choisir un lustre de la même teinte que les murs de leur salon… “Il fallait qu’ils aient le sentiment que ce projet était pour eux et pour personne d'autre pour pouvoir s'y sentir bien."

 

Par Christine Pirot Hébras

Voir le diaporama : 8 photos
+

Une entrée multicolore

Théâtrale, l’entrée donne le ton avec ses vitraux rétro-éclairés, son volume et le choix des couleurs. Le gris “Off Black” des murs et du plafond contraste avec le blanc pur, soulignant les lambris et les moulures anciennes (Farrow & Ball). Par soucis du ton juste, Daphné Serrado a repris la couleur exacte du plomb qui cerne les vitraux. Le lustre “Big Bang” de Foscarini est aux dimensions XXL de l’appartement. Canapé “Ottoman” Cinna et tapis “Roses” Nanimarquina, chez Docks Design.

+

Une salle à manger blanche

À l’inverse de l’entrée, la salle à manger joue les tons sourds sur les murs couleur “Queue de lièvre” de Ressource. Les moulures, corniches et lambris ont été restaurés et peints en blanc mat. Le poêle d’origine en carreaux de faïence a été conservé. Le mobilier blanc aux lignes épurées s’inscrit parfaitement dans cet ensemble. Sur la table “Tense” MDF Italia, tasses et plat Sarah Lavoine, Atelier 29. Autour, chaises “Flow Chair”, MDF Italia et chaises Eames, Vitra. Sur la cheminée, vases “Showtime”, design Jaime Hayon, chez Agora. Au sol, tapis Roche Bobois.

+

Une cuisine minimaliste blanche

Inexistante, la cuisine a été créée de toutes pièces en tenant compte de la configuration en “queue de billard” de la pièce. Dessinée par Daphné, elle offre de multiples rangements, tiroirs à l’anglaise et volets en verre. Le plan de travail en inox d’un seul tenant (de 4,5 mètres) et sans soudure a été réalisé en Suisse et hissé dans la cuisine par la fenêtre puisqu’il était impossible de le monter par la cage d’escalier ! Salière, poivrière et mugs 3D noirs, Home autour du Monde. Façades peintes couleur “Bruyère” et murs couleur “Iris de la Madone”, collection Cohérence de Ressource.

+

Un bureau au style classique revisité

Réalisée sur mesure, la bibliothèque enserrant la cheminée en marbre, s’inscrit parfaitement dans le bureau. Des panneaux de seulement 12 mm d’épaisseur couleur “Railings” de Farrow & Ball accueillent livres et bibelots. Les plinthes dans lesquelles se reflète le parquet, sont en miroirs teintés jaune comme le trumeau. Un effet qui donne l’impression que la bibliothèque est suspendue. Rappel de couleur avec le lustre “Caboche” de Foscarini. Bureau de style Louis XV chiné au Village Notre Dame à Bordeaux. Méridienne design Muller and Wulff Softline, Coussin “Bolibar” en soie Elitis, chez Atelier 29.

+

Un grand salon aux murs blancs

Un lustre magistral en verre de Murano trône au-dessus de la table basse “Ponte” en marbre de Carrare, design James Irvine, Marsotto. Il est exactement dans la même teinte que les murs, peints en Acanthe de Ressource. Canapé “William” en cuir naturel Zanotta, coussins Caravane. Tabouret “Bolt”, La Chance, chez Ipsum. Tapis “Memories” Golran, chez Agora. Sur la table basse, vide-poches Sarah Lavoine, Atelier 29.

+

Un bureau minimaliste blanc

Le bureau de Pierre se trouve dans la suite parentale, dissimulé derrière le lit par une cloison sur laquelle il prend appui. Comme les placards qui lui font face, il est réalisé sur mesure en bois laqué et Corian. De délicates étagères habillent le mur. Chaise Eames, Vitra.

+

Une chambre blanche et grise épurée

Ambiance ouatée pour la chambre dont le camaïeu de gris s’harmonise avec les façades blanches en Corian des dressings suspendus. Sur les murs, couleur Lierre de Ressource. Deux appliques “Lucellino” d’Ingo Maurer encadrent la tête de lit. Lustre “Raymond” de Moooi, chez Ipsum. Parure de lit en lin lavé, collection Séléna, Caravane.

+

Une salle de bain minimaliste grise

Daphné a dessiné la salle de bains en verre teinté et bois laqué. La vasque et les piétements sont en Corian. Au-dessus de la crédence en verre de la baignoire, un papier peint Fornassetti chez Cole & Son a été verni mat pour le protéger de l’humidité. Robinetterie Dornbrach. Serviette de bain Caravane.

Voir le diaporama : 8 photos
Par marieclairemaison.com

Suivez toutes les tendances

déco sur notre page Facebook

rejoignez-nous !

en lecture

Un intérieur moderne dans d'anciens bureaux

À voir sur le même thème : Un duplex minimaliste aux styles mélangés
Ecrire un commentaire

Pour que votre commentaire soit signé de votre pseudo, merci de vous connecter.

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte
vidéos
newsletter
rejoignez-nous sur facebook
x