Un atelier de travail dans un loft familial

9

Lorsque l’on travaille de chez soi, il n’est pas évident de concilier vie professionnelle et vie privée. Manque de place, manque de rangements… Camille et Marc, un couple de créateurs ont voulu relever ce défi et, avec l’aide d’un architecte, ont aménagé leur loft en tenant compte de leur vie professionnelle.

L'atelier de Camille
1/7

L'atelier de Camille



C’est dans une ancienne menuiserie transformée en loft que vivent Camille Soulayrol, styliste déco, son compagnon Marc Boutavant, illustrateur et leurs trois enfants. Cette créatrice est amenée à travailler de chez elle, ce qui n’est pas toujours évident à réaliser lorsque l’on a une famille nombreuse et que l’on doit délimiter son espace.

Le couple a alors confié l’aménagement de leur intérieur à l’architecte Guillaume Terver. Désormais, l’atelier de Camille se situe donc en plein milieu du loft. Lorsqu’elle travaille, elle peut ainsi occuper tout l’espace dont elle a besoin et étaler à sa guise ce qui l’inspire : tissus, photos, peintures…

Une fois terminé, grâce aux nombreux placards qui tapissent les murs et aux boîtes de rangement achetées chez Habitat, Camille peut ainsi ranger rapidement et facilement ses trésors de papier et de nature comme elle aime les appeler. La table de travail Playtime pliée, la pièce à vivre redevient familiale et peut alors se transformer en salle de jeux pour les enfants, devenir un lieu de réception pour les ami(e)s du couple , ou prendre des allures de salle de bal et de concert. Les possibilités d’aménagement sont nombreuses grâce à tous les rangements imaginés par l’architecte et permettent au couple de concilier travail et vie privée en contournant les contraintes et difficultés.

Côté déco, Camille et Marc ne souhaitaient pas d’un intérieur trop chargé. Quelques objets chinés, des verreries et des céramiques habillent leurs meubles et des tissus anciens apportent des touches colorées.
Un environnement à l’image de cette famille : simple, créatif et fonctionnel.

Par marieclairemaison.com
La cuisine-salle à manger
La cuisine-salle à manger
 Vincent Leroux / Temps Machine

Dans les mêmes tons que le reste du loft, le coin cuisine-salle à manger est très lumineux. De nombreux placards sont installés pour accueillir la vaisselle et dissimulent en même temps les appareils électroménagers. Un ilot dans le même ton que les placards abrite l’évier, les plaques et le four. Pour les repas en famille, on se réunit autour de la table pliante Playtime de Chehoma, la même que celle de l’atelier de Camille.Les chaises ont été trouvées aux puces et ont été créées par le designer Ilmari Tapirovaara. La touche de couleur est donnée par un vase rouge Les Héritiers.

Un salon coloré
Un salon coloré
 Vincent Leroux / Temps Machine

Le coin salon est délimité par une peau de bête achetée chez IKEA. Le canapé vient de chez Habitat. Il a été recouvert d’un tissu ancien, ce qui rend ce modèle unique tout comme le fauteuil chiné tapissé d’un tissu de velours ocre. Le mur quant à lui a été décoré d’un lé de papier peint Palm Leave de chez Au fil des couleurs.

La chambre de Barbara, 6 ans
La chambre de Barbara, 6 ans
 Vincent Leroux / Temps Machine

Son lit a été inventé pour le magazine Marie Claire Idées. Digne du conte la princesse au petit pois, il est fait de cinq matelas qui ont été recouverts de tissus Designer’s Guild aux motifs différents. Les rideaux sont faits à partir de draps imprimés de la Maison Georgette.

La chambre dans une cave voûtée
La chambre dans une cave voûtée
 Vincent Leroux / Temps Machine

La cave a été transformée en chambre parentale. Pour plus de luminosité et afin d’agrandir la pièce, les briques ont été peintes en blanc. Le lit chiné chez Emmaüs apporte, avec ses barreaux vieillis, un style maison de campagne.

Le buffet
Le buffet
 Vincent Leroux / Temps Machine

Acheté chez le Brocanteur Jean Marc Rouzaut, ce buffet Napoléon III fait office de meuble de famille et de cabinet de curiosités.

La cour pavée
La cour pavée
 Vincent Leroux / Temps Machine
Vue sur la cour pavée par laquelle on accède à la cuisine et au salon. Elle est entourée de verrières qui apportent une luminosité optimale lorsque l’on est à l’intérieur du loft. Amoureux de la nature, Camille et Marc y ont installé de nombreuses plantes.
Anonyme le 02/08/2012 à 15:24
  • Très mignon !
Anonyme le 19/05/2012 à 17:31
  • De la transcendance implacable il y en a plein les magazines de déco, et il faut la plupart du temps compter sur les démiurges décorateurs pour nous l'infliger... Ce n'est pas le cas ici et tant mieux, on voit que ça vit. De l'immanence donc et tant mieux!.
Anonyme le 19/05/2012 à 09:39
  • Rien de transcendant. J'ai plutôt l'impression d'être dans un corner de grand magasin où seraient posés ça et là des objets sans réellement s'intégrer à l'espace.
Ecrire un commentaire

Pour que votre commentaire soit signé de votre pseudo, merci de vous connecter.

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte
vidéos
newsletter