Un appartement d'architecte chic et lumineux

0

Vue imprenable sur les Invalides, beaux volumes et décor raffiné font de cet appartement d'architecte réalisé par Sylvie Blanchet, une référence en matière de design et d'élégance.

Un appartement avec une vue grandiose sur les Invalides
1/7

Un appartement avec une vue grandiose sur les Invalides



Situé au rez-de-chaussée d'un immeuble des années 30 dans le très chic 7e arrondissement de Paris, cet appartement a été entièrement repensé par l'architecte d'intérieur et propriétaire du lieu, Sylvie Blanchet. Avec une vue sublime donnant sur le dôme des Invalides, il offre de beaux volumes baignés de lumière dans un décor qui mêle avec goût et raffinement, l'ancien et le moderne. Un endroit paisible et élégant de 110 mètres carrés aménagé avec du mobilier signé et décoré selon une ambiance de couleurs douces comme le blanc, l'écru ou encore le gris.

Cette architecte d'intérieur, qui forme avec Thierry d'Istria un duo épatant à la tête de l'Agence Blanchet d'Istria spécialisée dans l'architecture commerciale, a laissé libre cours à son esprit créatif et à sa passion des matériaux. Elle a optimisé l'espace en supprimant les portes et en créant trois pièces en enfilade comprenant l'entrée, le salon et la chambre. La cuisine a été déplacée pour qu'elle se retrouve à côté de la pièce à vivre. Sylvie a utilisé chaque recoin pour y inventer des rangements et ainsi obtenir un gain de place considérable, comme la bibliothèque qui se prolonge sur tout un pan de mur ou encore la tête de lit cachant de multiples tiroirs. Côté déco, charme et imagination se mélangent sur fond de murs blancs : le bois doré du XVIIIe se marie parfaitement à un buste romain en marbre ou à un tableau aborigène. Le mobilier de grands designers côtoie des objets anciens comme un lustre des années 50 récupéré dans un hôtel à Florence. Pour les matériaux, l'architecte a su doser entre un savant mélange de matières nobles et brutes. Bois, béton, marbre et tissu se conjuguent pour donner à l'espace un aspect chic et délicatement décoré. L'autre atout majeur du lieu est la vue imprenable sur les Invalides qui s'étend tout le long de l'appartement. Les grandes portes fenêtres habillées d'un demi-voilage laissant la lumière se refléter sur les murs peints en blanc tout en s'isolant de l'extérieur.

Entre raffinement et élégance, style contemporain et objets antiques, Sylvie Blanchet ose le mélange des genres et des matières pour donner à son appartement une originalité maîtrisée tout en redéfinissant l'espace afin de profiter au maximum de chaque pièce. Un agencement et une décoration sublimes qui en disent long sur la personnalité hors-du-commun de l'architecte. 

Par marieclairemaison.com
Une entrée spacieuse
Une entrée spacieuse
 Vincent Thibert

Très méthodique, Sylvie Blanchet a traqué chaque place perdue afin d'optimiser l'espace. Elle a ainsi réaménager la grande entrée en la coupant en deux pour y installer la cuisine, isolée par une verrière à huisserie métallique qui laisse apercevoir de gros bouquets de fleurs en tissu blanc. Epurée avec des tons doux comme le parquet d'origine à lattes fines en bois gris rosé, la pièce d'entrée offre un beau volume pour y entreposer du matériel quelque peu encombrant comme le vélo du maître de maison, passionné de cyclisme. 

Un salon entre raffinement et design
Un salon entre raffinement et design
 Vincent Thibert

Baignée par la lumière qui passe au travers des grandes portes fenêtres habillées de grands rideaux, la pièce principale comprenant le salon et la salle à manger vous plonge dans une atmosphère douce et très élégante délicatement décorée et ponctuée de meubles et objets design. Le canapé en lin gris Christian Liaigre tournant le dos à la salle à manger, a de chaque côté, deux lampadaires "Kraft" Ecart International. En face, deux fauteuils "Utrecht 637" du designer Gerrit T. Rietveld sont recouverts de tissu écru Kvadrat. Du côté des fenêtres, deux chaises en peau de vache "LCW" de Charles et Ray Eames (1945, Vitra). Au milieu, une table basse en verre (Lieu) sur laquelle un joli bouquet de pivoines blanches a été posé et un tapis en laine, création Eileen Grey pour Ecart International. Du côté de la salle à manger, la chaise "Bertoia" de Harry Bertoia (Knoll), la "Panton Chair" de Verner Panton (Vitra), la Fourmi d'Arne Jacobsen (Fritz Hansen) et la "Loulou Ghost" de Philippe Stark (Kartell), ont été installées autour de la table. 

Une salle à manger qui mélange les genres
Une salle à manger qui mélange les genres
 Vincent Thibert

Mélangeant avec brio l'ancien et le moderne, objets design et antiquités se confondent dans une atmosphère douce teintée de blanc et de gris. Le canapé en lin de Christian Liaigre placé au centre sépare la pièce à vivre en deux pour faire un côté salon et un côté salle à manger. A côté de la grande table derrière le canapé, une étagère en médium laqué a été installée sur laquelle des objets hétéroclites ont été posés : un buste de Brutus en marbre, une photo de l'artiste plasticien Jacques Bosser, une paire de lampes "Illusion" d'Hubert Legall, une série de miroirs ronds "effet volume" (Galerie Sentou), un autre miroir provençal en bois doré du XVIIIe et un tableau graphique aborigène. Au sol, on retrouve le parquet en bois clair avec un tapis en laine aux motifs géométriques, pour une ambiance cocon. 

Une chambre lumineuse donnant sur le salon
Une chambre lumineuse donnant sur le salon
 Vincent Thibert

Pour donner plus de lumière à la chambre peinte elle aussi en blanc, des portes fenêtres séparant le salon de la pièce à coucher. A côté, la bibliothèque se prolonge avec son échelle coulissante permettant d'accéder aux livres. Depuis le lit placé de face, on profite ainsi de la vue sur l'extérieur. La tête de lit a été réalisée sur mesure comprenant une alcôve peinte en orange et de nombreux rangements dissimulés. Au dessus, des photos de couleurs roses encadrées viennent compléter le décor. Du côté du salon, un canapé  "Utrecht 637" dessiné par Gerrit T. Rietveld en 1935 chez Cassina, est recouvert d'un plaid en feutre bleu au motif inspiré des traits tracés à la craie. Chinée aux puces, une table haute de style industriel a été transformée en bureau. Luminosité, esthétisme et design font de ces deux pièces un lieu cosy où l'on aime se retrouver.

Une bibliothèque aménagée sur un mur
Une bibliothèque aménagée sur un mur
 Vincent Thibert

Passionnée de littérature, Sylvie Blanchet a installé une bibliothèque avec de grandes planches en bois blanc sur tout un pan de mur de la pièce à vivre. Pour ne pas perdre de place, elle se prolonge au-dessus de la porte de la chambre et de la cuisine éclairée par un lustre en verre datant des années 50 qu'elle a déniché dans un hôtel à Florence. Elle a également accroché sur le mur du fond un tableau de style contemporain qui apporte une touche colorée à la pièce. Au sol, le parquet d'origine 1930, que l'on retrouve dans l'ensemble de l'appartement mis à part la salle de bain, a été poncé et lasuré couleur taupe afin de donner une unité à toutes les pièces.

Une salle de bain zen entre le gris et blanc
Une salle de bain zen entre le gris et blanc
 Vincent Thibert

La salle de bain est habitée par une atmosphère presque monacale avec ses teintes grises et blanches. Habillée de béton de résine gris du sol au plafond, ce matériau imperméable est très agréable au toucher. Derrière la vasque blanche de forme cylindrique (Agape), la robinetterie (Dornbracht) est encastrée dans un meuble de rangement disposant de nombreuses étagères en verre remplies d'objets argentés. Au-dessus de la vasque, des miroirs de chantier ont été fabriqués sur mesure. Chic et raffinée, la salle de bain est à l'image du reste de l'appartement : design et authentique.

Cet appartement est un mélange des genres où l'alliance du moderne, du vintage et de l'élégance sont en accord parfait. Un lieu où la fonctionnalité n'exclut en rien le charme et l'imagination.

Ecrire un commentaire

Pour que votre commentaire soit signé de votre pseudo, merci de vous connecter.

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte
vidéos
newsletter