Un appartement Bollywood à Paris

Mireille ne redoute ni les excès ni l’originalité. Pour son home sweet home elle a pensé un intérieur kitschissime, fait de touches girly orientalisées. Un pied de nez au style Bollywood revisité et sans cesse renouvelé.

Voir le diaporama : 5 photos
+

La passion du kitsch et des voyages

Mireille ne redoute ni les excès ni l’originalité. Pour son home sweet home elle a pensé un intérieur kitschissime, fait de touches girly orientalisées. Un pied de nez au style Bollywood revisité et sans cesse renouvelé.

 

Son appartement est à son image : fantasque, un brin frivole, aménagé à la façon d’un boudoir kitsch à souhait. Car avec son intérieur parisien, situé dans le Marais, Mireille aime surprendre. Personnalité anticonformiste, elle se délecte de la réaction stupéfaite et enchantée de ses invités qui pénètrent pour la première fois dans les lieux.

 

Pour réaliser cette combinaison inattendue d’orientalisme et de touches roses très girly, Mireille a beaucoup puisé l’inspiration dans ses voyages au bras de son mari, aussi excentrique qu’elle. C’est ensemble qu’ils ont choisi de peindre les moulures et les boiseries en rose tyrien. Et c’est ensemble aussi qu’il ont chiné tous les meubles de l’appartement, trouvés à l’étranger ou dans les bazars parisiens. Pour chacun des objets, Mireille ne tarit pas d’anecdotes et d’enthousiasme, comme en témoigne sa collection de de trophées "tigres" et "léopards" achetés à travers le monde.

Dans son boudoir plus décalé qu’intimiste, plus bling-bling que sobre, Mireille fait cohabiter toutes les divinités et toutes les croyances. C’est sans doute pour cela et pour toute cette fantaisie que son appartement récolte l’adhésion de tous et que ses proches l’encouragent à entretenir cette atmosphère si particulière à la Bollywood.

+

Une éblouissante collection de boules à neige

C'est son ami artiste Robert Malaval qui, en lui offrant une boule à neige, lui a donné l'idée de collectionner ces objets, souvent plein d'humour, qu'on trouve dans le monde entier. Depuis, Mireille, aidée par ses amis qui lui en ramènent des quatre coins du monde, a accumulé trois mille boules à neige, pour la plupart exposées sur l'étagère de sa chambre.

+

Une chambre échappée d'un conte des "Mille et une nuits"

Qui n'a jamais rêvé de passer ses nuits dans un cocon rose de princesse des "Mille et une nuits" ? Mireille a adopté définitivement le rose, même dans sa chambre, mais comme elle ne manque ni de fantaisie ni de caractère, elle le rehausse de rayures tigrées.

+

Chinoiseries revisitées

Styles, époques et couleurs se téléscopent dans un joyeux remue-ménage. Ici, des Chinoiseries inspirées du XVIIIème siècle se sont emparées des murs et côtoient des soies indiennes sous le regard de Shiva.

+

Un salon rose bonbon

Pour une salle à manger conviviale dans laquelle on se sent bien d'emblée, Mireille a opté pour le charme désuet d'un poêle émaillé du XVIIIème siècle, d'une cheminée, de boules à neige et d'angelots de Noël.

Voir le diaporama : 5 photos
Par marieclairemaison.com

Suivez toutes les tendances

déco sur notre page Facebook

rejoignez-nous !

en lecture

Un appartement Bollywood à Paris

À voir sur le même thème : Un appartement parisien aux airs de suite d'hôtel
Anonymele 15/09/2012 à 21:32
  • Magnifique!!! J'ai flashé sur la petite table indienne et je voudrai savoir où trouver une identique????? SVP!!! MERCI :)
Anonymele 26/04/2012 à 21:29
  • Je commence la mienne ! Mais les boules qont telement chers poir mes parents ... Il faut que je trouve une solutions d'en avoir d'autres !
Anonymele 28/12/2011 à 18:59
  • J'adore!Ca ressemble à ma roulotte gitane- indienne;
Anonymele 15/12/2011 à 22:25
  • super!pour la collection j'en fait aussi une et je suis a 300....vous avez en core de la marge!
Anonymele 03/11/2011 à 23:43
  • j'aime beaucoup le rose je reve d;en mettre chez moi bientot
Ecrire un commentaire

Pour que votre commentaire soit signé de votre pseudo, merci de vous connecter.

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte
vidéos
newsletter
rejoignez-nous sur facebook
x