Rénover des poutres apparentes

0

Décaper, traiter, sabler ou peindre, toutes les étapes pour rénover les poutres apparentes de votre maison ou appartement et leur redonner une nouvelle jeunesse. Sans oublier des idées déco.

Poutres recouvertes de papier peint.
1/6

Poutres recouvertes de papier peint.



Autrefois dans les maisons, les poutres étaient fréquemment recouvertes de papier peint, ainsi que le reste du plafond. Il est possible d’utiliser une décolleuse à papier peint pour enlever le papier, mais la manipulation s’avère fatigante et les retombées d’eau chaude sur le visage et les bras nécessitent de se protéger. Préférez l’utilisation d’un couteau à mastic pour entailler l’épaisseur du papier, puis glissez la lame sous le papier pour en décoller de grands morceaux. Une fois le plus gros enlevé, avec une grosse éponge imbibée d’eau, mouillez les restes de papier. Brossez avec une brosse métallique puis lessivez de nouveau. Laissez sécher plusieurs jours en aérant la pièce.

Par Claire Martin
Poutres recouvertes de plâtre.
Poutres recouvertes de plâtre.
 Gilles de Chabaneix

Le plâtre a pour avantage de ne pas bien adhérer sur le bois. Portez un masque, des lunettes, aérez la pièce. Commencez par brosser les poutres avec une brosse métallique dans le sens des fibres du bois. Essuyez avec un chiffon, aspirez la poussière (avec un aspirateur industriel et non l’aspirateur ménager que cela endommagerait) puis brossez de nouveau énergiquement les poutres avec de l’eau.

Ne détrempez pas le bois. Si vous utilisez de la lessive St Marc, il est indispensable de très bien rincer afin d’éviter l’apparition de taches noires. Laissez sécher quelques jours avant de peindre ou nourrir le bois.

Dans le cas de poutres très planes l’utilisation d’une ponceuse excentrée peut s’avérer utile

Faire la chasse aux parasites.
Faire la chasse aux parasites.
 Eric Flogny/Aleph

Maintenant que les poutres sont mises à nu, c’est le moment de vérifier qu’elles n’abritent pas des hôtes indésirables comme les termites, vrillettes, lycus et autres capricornes. Les régions les plus concernées par la présence de termites se situent plutôt en dessous de la Loire, le pic se trouvant dans la région de Bordeaux. Paris et certaines villes de la région parisienne ainsi que deux ou trois départements du Nord de la France sont également contaminés.

Effectuez un sondage dans votre charpente avec un maillet. Avec celui-ci, tapez à espaces réguliers sur les éléments de la charpente. Si le bois renvoie des sons différents, il est probable que des insectes y ont élu domicile. Car les dégâts ne sont pas apparents en surface mais au cœur du bois. Des traces de bleuissement signalent la présence de champignons parasites. Procédez ensuite au bûchage : avec une herminette ou petite hache, éliminez toutes les parties vermoulues ou abîmées. Nettoyez bien l’ensemble avec un aspirateur et un balai. Utilisez un produit de traitement adapté – très toxique, pensez à vous munir d’un masque, de gants, éloignez enfants et animaux -.

Pour traiter le bois des grosses poutres, pannes faîtière, fermes, avec la perceuse et une mèche à bois effectuez des trous régulièrement espacés en fonction des indications inscrites sur le mode d’emploi. Un entonnoir est ensuite introduit dans les trous et l’on y verse l’insecticide. Il existe dans le commerce des kits d’injection tout préparés à utiliser avec un pistolet à peinture. Rebouchez ensuite avec un tourillon du même diamètre, également traité. Pour les chevrons le produit est badigeonné au pinceau.

Sablage pour un effet naturel
Sablage pour un effet naturel
 Mai-Linh/Box Management

Il existe deux techniques de sablage.

La première qui n’est pas recommandée pour les poutres car elle risque d’endommager le bois est celle qui se fait avec un nettoyeur à haute pression en mélangeant eau et sable. De plus, les projections d’eau rendent inconfortable l’opération.

La seconde, le sablage à sec s’effectue avec un compresseur et une lance. Du sable fin est ainsi projeté sur les poutres. Cette opération de sablage nécessite un équipement de protection pour le corps et pour le visage. A pratiquer - ou faire pratiquer par un professionnel - dans une pièce vide, le sable et la poussière se déposant dans les moindres recoins.

Après sablage, aspirez bien la poussière. Pour un rendu plus velouté, vous pouvez nourrir les poutres avec un mélange d’huile de lin et d’essence de térébenthine. Cependant, cela n’est pas obligatoire si vous voulez garder l’aspect brut des poutres.

Côté déco, l’aspect authentique et brut du bois blond se marie aussi bien avec des teintes douces, délavées que des tons flashy. Bien pratique lorsque l’on veut changer sa déco sans tout refaire ! Mais pour cela il faut que les poutres soient claires car, foncées, elles assombrissent une pièce et rabaissent optiquement la hauteur sous plafond. Si le temps les a noircies, un nettoyage à l’acide oxalyque les éclaircira un peu. Dans le commerce il existe également des produits de nettoyage pour le bois à base d’acide oxalique.

Chaux ou peinture pour la blancheur
Chaux ou peinture pour la blancheur
 Gilles de Chabaneix

Brossez les poutres avec une brosse de chiendents afin d’éliminer la poussière, les araignées. Supprimez tous les clous qui pourraient s’y trouver. Aspirez la poussière puis frottez les poutres avec une éponge humide. Pour blanchir des poutres, les protéger des champignons et désinfecter, la chaux est indiquée. Réalisez la veille de préférence, un lait de chaux composé de chaux aérienne éteinte pour le bâtiment (CAEB) en mélangeant 1 volume de chaux pour 6 volumes d’eau. Etalez une première couche qui deviendra opaque en séchant. Appliquez une deuxième couche voire une troisième en fonction de la blancheur désirée. Vous pouvez également teinter votre lait de chaux avec des pigments à raison de 15% environ du volume mais attention à garder la main légère pour ne pas compromettre l’adhérence de la chaux.

 

Peindre les poutres avec une peinture blanche mate ou satinée est la deuxième solution. Choisissez une peinture blanche d’apprêt et de la peinture de bonne qualité, bien couvrante. Au total, trois couches minimum seront nécessaires pour que la couleur du bois ne transparaisse plus. Les plafonds et poutres peints en blanc illuminent la pièce et rehausse le plafond. Parfait pour y accrocher des boules en papier, des suspensions à base de récup, des créations de designers pour un éclairage efficace mais doux.

Couleurs et originalité
Couleurs et originalité
 Marie-Pierre Morel

Et si vous osiez la couleur ? A la manière des temples tibétains ou des intérieurs Renaissance, colorez les poutres. Deux ou trois couleurs alternées comme du rouge, du bleu et du vert pour un intérieur arty. En écho, des chaises en formica de couleur, du mobilier métallique coloré, du design vintage. A doser cependant avec parcimonie pour ne pas être rapidement lassé. Des motifs ethniques africains peints à main levée pour une pièce très naturelle dans les blancs cassés, paille, bruns et ocres, des fleurs slaves réalisées au pochoir pour une ambiance roulotte, une phrase manuscrite qui court sur le bois pour les rêveurs… sortez vos pinceaux !

Ecrire un commentaire

Pour que votre commentaire soit signé de votre pseudo, merci de vous connecter.

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte
vidéos
newsletter