Rencontres

Réaliser un bouquet de fleurs gourmand

Rien de plus plaisant que de cueillir des fleurs pour embellir son intérieur. Mais lorsque ces fleurs sont comestibles alors l’expérience est encore plus intéressante. Dans cette vidéo, Pierre-Alexandre Risser vous livre le secret gustatif insoupçonné de certaines fleurs idéales pour agrémenter toutes vos salades d’été, autant salées ou sucrées.

Dans les années 80, le jardin devait uniquement être beau afin de profiter de sa vue. Des années 90 au début des années 2000, le citadin a voulu vivre dans son jardin et les gammes de mobilier d'extérieur ont donc commencé à se développer.

 

Depuis quelques années, on note que le jardin est considéré comme une pièce à vivre à part entière qui prolonge la maison. Ex-æquo avec la cuisine, le jardin est devenu la 2e pièce préférée des français après le salon. Aujourd'hui, le jardin prend encore une nouvelle dimension et parce que nos habitudes alimentaires ont changé, le jardin n'est plus ce lieu uniquement dédié à la détente, iIl devient nourricier avec le désir de manger sainement de sa propre production de fruits, de légumes et de fleurs. Cette évolution culinaire a vu naître aussi l'intégration de fleurs comestibles dans nos assiettes. Si leur utilisation est encore trop méconnue, elles agrémentent à merveille nos assiettes tant sur le plan visuel que gustatif. Chacune ayant un intérêt aromatique particulier.

 

Parce que ces fleurs sont aussi très décoratives, Pierre-Alexandre Risser vous propose de réaliser un bouquet de fleurs consommables dans lequel vous pourrez venir piocher quelque pétales avant de les saupoudrez sur vos salades salées ou sucrées.

Pour son aspect décoratif, Pierre-Alexandre a sélectionné des fleurs des champs. Ce bouquet contrasté est composé de carotte sauvage, de fleurs de moutarde jaunes, de juliennes des jardins ou hesperis matronalis mauv, du livèche ou céleri des montagnes, du géranium rosat à feuilles parfumées et, pour accentuer le contraste et constituer la structure du bouquet, des branches de noisetier à feuilles pourpre.

 

Comme pour la réalisation d'un bouquet décoratif traditionnel, Pierre-Alexandre Risser procède par étape en commençant par les branches de noisetier qui forment le feuillage de base. Ce "fond" de bouquet accueille ensuite le feuillage secondaire réalisé avec le livèche au goût puissant de céleri qui relèvera toutes les salades vertes comme la laitue. Vient ensuite le géranium parfumé qui apporte une note subtile aux salades de fruits puis les fleurs de moutarde et de julienne qui ajoutent leur côté aérien.

Une fois toutes ces étapes achevées, placez le bouquet au centre de la table et cueillez directement quelques fleurs avant de les semer sur votre plat ou dessert.

 

 

 

Dans la conception de ce bouquet, Pierre-Alexandre Risser commence par le feuillage de base en plaçant des branches de noisetier dont il a ôté les feuilles du bas des tiges de façon à ce qu’elles ne trempent pas dans l’eau. Ce « fond » de bouquet accueille ensuite le feuillage secondaire réalisé avec le livèche au goût puissant de céleri qui relèvera toutes les salades vertes comme la laitue. Vient ensuite le géranium parfumé qui apporte une note subtile de rose aux salades de fruits.

Par : marieclairemaison.com

Suivez toutes les tendances

déco sur notre page Facebook

rejoignez-nous !

rejoignez-nous sur facebook
x