Ma maison de famille en Corse

6

Je vous présente ma maison de famille, dans le Cap Corse. Ici, pas vraiment de mobilier design ni de stickers vinyle mais de la machja, de la machja à perte de vue autrement dit, du maquis.

Une maison de famille divisée en appartement
1/8

Une maison de famille divisée en appartement



Je n’ai pas de photo de la façade décrépie : est-ce un mal ? Quand mon grand-père était petit, on parlait déjà de la refaire.

Les gens du village l’appellent la maison verte. Mouais. Perso, j’aurais plutôt penché pour « la maison à l’entrée du village » ou « la maison grise ». A la limite, la « maison grise parsemée de vert » mais c’est vrai qu’ici il n’en faut pas beaucoup pour se distinguer.


Dans cette maison, plusieurs appartements, dont celui qui appartenait à mon arrière grand-mère, là où je viens passer mes vacances.

La cuisine
La cuisine
 

Comme tout appartement agencé intelligement (c’est ironique), on entre par la cuisine. Une cuisine qui se contente de remplir son rôle de cuisine avec, malgré tout, un électroménager sommaire. Je ne m’attarde pas sur cette pièce.

Le lit dans la chambre
Le lit dans la chambre
 

Comme tout appartement pensé ingénieusement toujours, on quitte la cuisine pour entrer dans la chambre, pièce dans laquelle les époques s’entrechoquent comme vous le constatez par vous-même.

La tapisserie tient le coup depuis des décennies et elle pourrait presque redevenir tendance. Qui sait, 2012 sera peut-être son année ?


Si vous avez l’œil, vous remarquez une ficelle qui pendouille. Elle est reliée au lustre de la chambre, ainsi on peut éteindre la lumière sans quitter son lit. Sacrément ingénieux (et flemmards) à l’époque !

Le plafond de la chambre
Le plafond de la chambre
 

Le fameux lustre. Et surtout, le plafond, peint par des peintres italiens vers 1900 je crois bien. On leur offrait le gîte, le couvert et un petit salaire et ils s’éclataient à dessiner des angelots sur tous les plafonds. C’était le bon temps !


Peu de maisons ont conservé ces peintures d’origine dans le Cap Corse, la plupart des habitants ont préféré les recouvrir d’un plus classique Coquille d’œuf.

L’accueil dans le salon par les ancêtres
L’accueil dans le salon par les ancêtres
 

Quel est l’intrus ? Non je plaisante. Mieux vaut ne pas avoir peur des fantômes quand on est dans le salon.  Une dizaine de portraits sont accrochés au mur. Je ne ferai pas l’affront de demander à mon grand-père pour la 158ème fois qui est qui mais j’imagine que ce sont des gens respectables, sans doute des cadres dynamiques de l’époque.

Salon suite
Salon suite
 

Zoom sur un bout du lit corse du salon qui fait office de canapé ou de lit d’ami et toujours cette tapisserie qui résiste vaillement au temps.

Les toilettes ? Tout au fond, sur la terrasse
Les toilettes ? Tout au fond, sur la terrasse
 

Côté confort, point trop n’en faut semble être le maître mot. Je n’ai rien contre, ça rajoute du poids à l’authenticité du lieu, mais toujours est-il que les toilettes sont sur la terrasse. Quelles parties de rigolades on a pu avoir – restrospectivement évidemment – en se levant à 3h du mat’ pour soulager un pipi nocturne et en surprenant un énorme rat avec notre lampe de poche !

 

Comme vous le constatez surement, je n’ai pas parlé de la salle de bains. Ce n’est pas un oubli. Peut-être, un jour, qui sait, ces murs chargés d’histoire, verront pointer le bout du nez d’un pommeau de douche ? Je le souhaite de tout cœur pour les générations futures. En attendant, on va dans un autre appartement de la maison.

Vue panoramique
Vue panoramique
 

Je termine sur cette vue sur le maquis et sur la mer qu’on aperçoit de la terrasse. Plutôt sympa pour prendre son café le matin avant de démarrer la journée qui ne démarre jamais vraiment d’ailleurs puisqu’elle se compose de plage – sieste – repas – sieste – plage –repas dans l’ordre qu’on veut. De l’autre côté, la tour de Sénèque (qu’on ne voit pas) pour les plus courageux, une sympathique petite randonnée à la clef.

Anonyme le 14/10/2012 à 17:35
  • unevrai maison corse toujours DANS SON JUS <
vibri le 12/03/2012 à 00:17
  • Bonjour, du "Vrai" du "Pur" ...en Corse ! C'est 1 rêve et, votre sens de l'humour est "terrible" ! J'adore. Bien qu'en appart. en Ville, ma ...?"Cuisine" (est-ce le nom officiel ? ) porte le nom approprié "d'Atelier" ! Lampe frontale, outils variés... aussi, je n'ai guère une "Batterie de cuisine" comme la vôtre ! Profitez bien. Bien à vous. Et, "sauvegardez la Qualité de l'époque" !! Vibri
dorotheeid le 18/08/2011 à 17:19
  • chaque vacances sont un voyage dans le temps ! c'est hallucinant comment ça a été conservé
Ecrire un commentaire

Pour que votre commentaire soit signé de votre pseudo, merci de vous connecter.

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte
Gagnez des cadeaux
avec
au
Bienvenue Chez Vous
vidéos
newsletter