Lisbonne, l'audace en douce

Si c’était un breuvage, ce serait un cocktail aussi suave que surprenant. Entre fleuve et mer, Lisbonne combine l’énergie créative d’une capitale à la douceur indolente d’une ville du Sud. Par Christèle Ageorges

Voir le diaporama : 6 photos
+

Un capitale qui évolue et se modernise en douceur

Depuis des mois, de nombreux voyageurs de retour de Lisbonne nous en disaient le plus grand bien, vantant son charme immuable autant que ses concessions inspirées à la modernité. Avant de nous y rendre, nous avons contacté Sam Baron, directeur artistique de la jolie marque de porcelaine portugaise Vista Alegre. Si nous avons glané nos propres adresses, il nous a donné les clefs pour aimer Lisbonne. Depuis 2001, le designer français y passe environ un tiers de son temps. Il se sent chez lui dans cette capitale plantée de palmiers posée au bord de l’océan où l’on peut déjeuner d’un poisson grillé sur la plage avant d’aller voir une très bonne expo – par exemple au musée Paula Rego, dont le bâtiment est signé de l’architecte Eduardo Souto de Moura. Aussitôt qu’il se glisse dans le tempo lisboète, Sam Baron apprécie surtout de pouvoir être plus disponible, et donc “plus attentif aux détails” : ici, dit-il, il peut se montrer “curieux à 360 degrés”. Car Lisbonne ne change pas radicalement, mais “elle évolue et se modernise en douceur” comme en témoigne la réhabilitation de la LX Factory, ancienne usine convertie en quartier branché. Les vieilles merceries du quartier de la Baixa sont toujours là, elles côtoient simplement de plus en plus de bars et de restaurants à la déco épurée éclos du jour au lendemain. Pour se plaire à Lisbonne, il faut justement selon Sam Baron se laisser séduire par ses facettes très variées ; savourer aussi bien le plat de haricots blancs roboratif d’une cantine populaire que le raffinement accessible d’une très bonne table ; passer la porte de Materia Prima, “un magasin de musique qui propose des remix inattendus” mais aussi céder à la nostalgie du fado ; prendre un verre au “Park, un bar branché situé au dernier étage d’un parking” ou apprécier en terrasse le charme lénifiant de la ville… et surtout, y puiser suffisamment de lumière “pour affronter le lendemain Roubaix sous la pluie”, plaisante le designer qui travaille également pour la Redoute. Dépaysante, défatigante, délicieusement vieille Europe, Lisbonne est à seulement heure et demie de vol de Paris. Une raison de plus pour lui rendre visite, en voisin.

+

Où dormir à Lisbonne

Baixa House. Au cœur de la vieille ville, dans Baixa, cet immeuble XVIIIe à la belle façade d’azulejos regroupe 12 appartements à louer, chacun décoré différemment dans un mélange de vintage et de contemporain. Ménage quotidien et petits déjeuners gourmands livrés chaque matin. Rua dos Fanqueiros, 81. +351 91 9090 895 et www.baixahouse.com. Appartements à partir de 105?euros la nuit pour 2 personnes (minimum 2 nuits).
Lisboa Carmo Hotel. Sur une des plus jolies places arborées de Lisbonne, face au musée archéologique, un choix de chambres élégantes dont certaines tapissées de papier peint anglais… Vue magique du dernier étage sur la vieille ville, le château San Jorge et le Tage. Rua da Oliveira ao Carmo, 1 a 3 Lg do Carmo.+ 351 213 264 710 et www.lisboacarmohotel.com. Chambres à partir de 85?euros (celles du dernier étage à partir de 200 euros) petit déjeuner compris.
The Independente. Récemment ouvert par trois frères voyageurs, cet hôtel art déco près du Bairro Alto fonctionne selon le principe des auberges de jeunesse, mais avec le standing d’un hôtel de charme. Au choix des dortoirs très modernes de 6 à 12 personnes, mixtes ou séparés, ou des suites doubles. L’hôtel a une belle vue sur la ville et le castelo sao Jorge. Restaurant éco-responsable et bar dans le jardin. Rua de Sao Pedro de Alcantara 81. 351 21 346 13 81 et www.theindependente.pt. Lit en dortoir à partir de 11euros la nuit ou suite à partir de 70?euros avec petit déjeuner.
Palacio Belmonte. Lieu chargé d’histoire, habité par Vasco de Gama à son retour des Indes, cet ancien palais du xve siècle perché sur les pentes d’Alfama a conservé les traces d’un faste passé : fresques d’azulejos, hauts plafonds moulurés et sols de pierre. Une piscine, un jardin d’orangers, et des terrasses avec un panorama exceptionnel complètent l’ensemble. Pateo Dom Fradique 14. +351 21 881 66 00 et www.palaciobelmonte.com. Suite à partir de 300?euros la nuit avec petit déjeuner.

+

Où déjeuner, dîner, boire un verre à Lisbonne

Cantinho do Avillez. José Avillez, jeune chef portugais passé par les cuisines de Ferran Adria et Alain Ducasse, a ouvert ce restaurant dans Chiado pour donner vie à ses envies d’une cuisine portugaise revisitée et influencée par ses nombreux voyages. L’endroit, décontracté et convivial, est décoré des œuvres de l’artiste Joana Astolfi. Rua Duques de Bragança 7. +351 211 992 369 et
www.joseavillez.pt
Taberna das Flores. Cantine préférée de Sam Baron, le lieu propose chaque jour une nouvelle ardoise selon les produits du marché. Une cuisine saine, fraîche et bon marché dans un espace bistrot charmant. Rua das Flores 83.
LX Factory. Dans le quartier de l’Alcantara, au pied de l’imposant Pont du 25-avril, une friche industrielle a fait place à un projet culturel mêlant mode, design, art et gastronomie : la LX Factory. De nombreux restaurants parmi lesquels on peut citer Cantina et 1300 Taberna – impossible de repartir sans goûter le célèbre et inoubliable gâteau au chocolat de Sophie Landeau ! Rua Rodrigues Faria, 103. www.1300taberna.com et www.landeau.pt
Ponto Final. Ce restaurant situé de l’autre côté du pont est l’adresse parfaite pour déguster du poisson grillé les soirs d’été. Cais do Ginjal 72, Cacilhas, + 351 21 276 07 43 (fermé le mardi. Prendre le ferry à Cais do Sodre jusqu’à Cacilhas).
Moma. Dans la Baixa, un petit restaurant de quartier qui propose une cuisine simple et légère ; mention spéciale aux tartes… Ouvert seulement à l’heure du déjeuner et jusqu’à 18?heures.
Rua Sao Nicolau 47. + 351 914 417 536
Café Pois. Du petit déjeuner au tea time, un espace convivial avec des banquettes et des meubles dépareillés. Tenu par des Autrichiennes, d’où les pâtisseries… On peut échanger sur place livres et DVD. Rua Sao Joao da praça 93-95. +351 218862497

+

Visiter Lisbonne

Les ateliers du musée des Arts Décoratifs. les lundis et les mercredis à 11 et 15?h et le jeudi à 15?h, une conférencière propose de visiter les ateliers du musée toujours en activité : ébénisterie, passementerie, quincaillerie et reliure, l’occasion de rencontrer des artisans passionnés et talentueux. À la sortie des ateliers, une boutique unique en Europe vend de beaux outils d’artisanat et quelques objets d’arts décoratifs. Largo das Portas do Sol, 2 et www.fress.pt
Musée Gulbenkian. L’une des plus belles collections d’art contemporain portugais. Le musée propose aussi une belle sélection de tableaux et sculptures de Gainsborough, Rubens, Carpeaux et Rodin, et permet de faire une pause dans ses jardins. Avenida Berna 45. +351 217 823 000 et www.museu.gulbenkian.pt
Belem. Promenade sur les bords du Tage et aux alentours de la célèbre tour posée sur le fleuve et du monastère des Jeronimos, avant de succomber aux délicieux pasteis de nata (petits flancs traditionnels) de la Confeteiria de Belem. Rua de Belém 84-92.

+

Où faire du shopping à Lisbonne

A Vida Portuguesa. Catarina Portas remet au goût du jour des produits traditionnels du Portugal d’antan ; entre le délicieusement rétro et le résolument contemporain, tout fait envie, comme ces fameuses hirondelles noires en céramique. Rua Anchieta 11. +351 213 465 073 et www.avidaportuguesa.com
Ricardo Hogan. Cet antiquaire spécialisé dans l’art sacré portugais propose un vaste choix de cadres votifs et de statuettes en bois, à des prix accessibles. Rua Augusto Rosa 11-13. + 351 967 396 778.
Mercado 1143. Une épicerie fine située dans LX Factory : pour les bons fromages et les gâteaux portugais. Fermée le dimanche, où un petit marché d’artisanat anime l’allée des docks de 11 à 17?h.
Rua Rodriguez Faria 103. + 351 215 900 963 et www.mercado1143.pt

+

Comment aller à Lisbonne

La compagnie aérienne Tap Air Portugal propose 6 vols quotidiens au départ d’Orly Ouest, 3 vols quotidiens au départ de Lyon, 2 vols quotidiens au départ de Marseille, Nice et Toulouse, et 1 vol quotidien au départ de Bordeaux. À partir de 133  euros en classe éco et de 837?euros en classe Affaires. Informations et réservations au 0 820 319 320 (0,12?euros/mn) ou www.flytap.fr.
Office de Tourisme du Portugal, 3, rue de Noisiel, 75116 Paris, www.visitportugal.com

Voir le diaporama : 6 photos
Par marieclairemaison.com

Suivez toutes les tendances

déco sur notre page Facebook

rejoignez-nous !

en lecture

Lisbonne, l'audace en douce

À voir sur le même thème : L’Hôtel Félicien, un hôtel design & couture signé Olivier Lapidus
valantine1245le 25/11/2015 à 09:52
  • Lisbonne collection L’intimité d’un appartement, le service d’un grand hôtel. Locations de vacances à Lisboa, Région Lisbonne Lisboa. Location des appartements pour vacances à Lisbonne. Lisbonne collection. http://www.lisbonnecollection.com http://www.lisbonnecollection.com lisbonne collection Location des appartements Lisbonne Lisboa http://www.lisbonnecollection.com lisbonne collection Location des appartements Lisbonne Lisboa http://www.lisbonnecollection.com
Ecrire un commentaire

Pour que votre commentaire soit signé de votre pseudo, merci de vous connecter.

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte
vidéos
newsletter
rejoignez-nous sur facebook
x