Tadelakt : savoir le choisir et le poser

Dans une salle de bains de style marocain, une baignoire est installée dans une alcôve dont les murs sont recouverts de tadelakt

Technique d'enduit marocain, le tadelakt offre un rendu coloré et chaleureux. Mais attention, son choix et sa pose demandent de la technique et du savoir-faire. On vous dit tout ce qu'il faut savoir sur la technique du tadelakt !

La technique du tadelakt : le tadelakt, c'est quoi exactement ?

Signifiant littéralement "masser, frotter, polir", le tadelakt a le vent en poupe. Technique d'enduit venue du Maroc, il était traditionnellement fabriqué avec de la chaux de Marrakech, teintée avec des pigments naturels et polie à l'aide de galets pour lui donner un aspect lisse et brillant, qui fait penser à de la pierre. Aujourd'hui, il se compose plus souvent d'un mélange de chaux et de poudre de marbre et poli à la taloche. Le tadelakt a été mis au point pour protéger les murs des hammams de l’humidité. Imperméable, il est apprécié pour les pièces d'eau comme les salles de bain. Aujourd'hui disponibles en nombreux coloris différents, il répond à de nombreuses envies de décoration, aussi bien dans un appartement que dans une maison, dans un univers moderne que rustique.

 

La technique du tadelakt : sur quels supports l'appliquer ?

Le tadelakt peut se poser sur de multiples supports : c'est d'ailleurs c'est qui est l'un des grands avantages de ce bel enduit décoratif. Les contraintes : le support du tadelakt doit être plane, stable, résistant à l'humidité et si possible, un peu absorbant. Le tadelakt peut ainsi se poser sur les murs, les boiseries et les meubles mais aussi sur une vasque de salle de bain, une douche ou encore une baignoire. Pour les pièces d'eau donc, mais aussi les pièces sèches comme une chambre ou pourquoi pas un séjour : très résistant, il convient à toutes les pièces. Avec le tadelakt, les possibilités créatives sont nombreuses : n'hésitez pas à en parler avec votre artisan.

 

La technique du tadelakt : à savoir avant la pose

Avant de poser votre tadelakt, certaines mesures de précautions sont à prendre en compte pour réussir sa pose. Il est bien sûr important de vous munir du matériel nécessaire : truelle de maçon, galet, taloche en bois de cèdre, spatule en plastique , morceau de plastique , gâche, pinceau, tyrolienne, seau, mélangeur, savon noir, chaux de Marrakech, pigment (pour la coloration). Pensez aussi à vous munir de gants et d'un masque afin d'éviter de respirer de la chaux, toxique. La pièce doit par ailleurs absolument être ventilée. De même, il est préférable de poser le tadelakt dans une atmosphère où les températures ne sont pas trop variables : idéalement dans une pièce autour de 20 °C, jamais en dessous de 5 °C ou au dessus de 35 °C. Il est aussi préférable de ne pas l'appliquer en cas de météo capricieuse, notamment par risque de froid ou de pluie dans les jours qui suivent. Enfin, prévoyez une quantité suffisante d'enduits pour votre chantier car il est difficile de retrouver la même teinte. Si la surface à traiter est grande, prévoyez aussi d'être 2 : chaque couche doit être posée dans la même journée.

           

La technique du tadelakt : préparez votre support

Avant de commencer l'application du tadelakt, il est indispensable de bien préparer son support. En effet, celui-ci ne devra comporter ni trous, ni fissures, ni aspérités. Si besoin, bouchez-les au préalable et poncez parfaitement la surface pour qu'elle ne présente pas d'aspérités. Important dans tous les cas : bien nettoyer le support qui recevra le tadelakt afin que celui-ci adhère parfaitement. Ensuite, l'application d'une sous-couche est recommandée afin de garantir une bonne adhérence du tadelakt. Avant de poser votre tadelakt, vous devez enfin préparer celui-ci : pour cela, laissez tremper la chaux dans un seau durant deux jours, afin qu'elle s'imprègne d'eau. La coloration, se fait quant à elle directement dans la chaux. Le mélange perd environ 30 à 50 % de sa couleur après le séchage : nous vous conseillons donc de faire des essais pour vous rendre compte de la couleur finale.

           

 

La technique du tadelakt : la pose du tadelakt

Si vous n'avez pas l'âme d'un bricoleur, évitez de poser vous-même le tadelakt. Cet enduit nécessite en effet un réel savoir-faire. Le mieux est donc de confier sa réalisation à un artisan spécialisé dans les enduits décoratifs. Si vous souhaitez vous lancer malgré tout, voici la marche à suivre pour réussir sa pose : préparez tout d'abord parfaitement le support comme évoqué plus haut. Après avoir posé la sous-couche, humidifiez le support (à l’aide d’un pulvérisateur et d’eau). L'objectif : empêcher celui-ci d'absorber l'eau contenue dans l'enduit. Ensuite seulement, vous pouvez appliquer le tadelakt. Pour cela, aidez-vous d'une spatule ou d'une taloche, en réalisant tout au long de la pose de larges arcs de cercle pour un rendu visuel homogène. Lissez ensuite le tadelakt à l'aide d'une spatule et patientez jusqu'au lendemain pour laisser le temps à cette couche de sécher. Le jour d'après, appliquez une deuxième couche de la même façon que la première, en veillant cependant à ce qu'elle soit un peu plus épaisse que la première. Laissez sécher à nouveau jusqu'au lendemain. Le troisième jour, vous pouvez passer à la phase de polissage pour donner son aspect lisse et brillant au tadelakt : pour cela, polissez-le avec un galet grâce à de petits mouvements circulaires et par petites zones de 10 cm. Terminez avec la spatule en plastique pour finaliser le polissage. Dernière étape pour protéger votre tadelakt : le traiter avec une couche de cire afin d'imperméabiliser et solidifier parfaitement l'enduit, permettant ainsi une bonne usure malgré le temps et l'utilisation. Pour terminer, vous n'avez plus qu'à lustrer le tadelakt.

 

La technique du tadelakt : l'entretien

Le tadelakt obtient sa dureté définitive au bout de 5 semaines environ. D'ici là, attention aux coups ! Le mieux est donc de ne pas l'utiliser du tout et de le laisser sécher tranquillement jusqu'à ce qu'il soit parfaitement dur. Ensuite, le tadelakt ne nécessite pas d'entretien particulier. Une éponge humide avec de l'eau tiède savonneuse (avec du savon noir) est suffisant. Comme il s'agit d'une matière naturelle, évitez absolument les détergents.

 

Par Quitterie Pasquesoone

Suivez toutes les tendances

déco sur notre page Facebook

rejoignez-nous !

en lecture

Tadelakt : savoir le choisir et le poser

À voir sur le même thème : Vidéo : appliquer un enduit à effet tadelakt
Ecrire un commentaire

Pour que votre commentaire soit signé de votre pseudo, merci de vous connecter.

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte
vidéos
newsletter
rejoignez-nous sur facebook
x