Les portes s’ouvrent aux fantaisies

3

Souvent délaissée, il suffit pourtant de trois fois rien pour faire d’une porte un élément majeur d’une pièce. Fluo, en relief, derrière un rideau... Quelques détails peuvent bousculer toutes les perspectives.

Trompe-l’œil
1/6

Trompe-l’œil



C’est un objet souvent laissé de côté qui peut pourtant révolutionner une décoration. Qu’elle marque l’entrée ou la séparation entre deux pièces, la porte est incontournable. Spontanément, on la laisserait nue, naturelle, simple élément pratique dont on ne sait que faire alors qu’il suffit d’un peu d’imagination et d’une pincée de créativité pour en faire la pièce maîtresse d’un salon comme d’une chambre.

 

Habiller son embrasure, souligner son encadrement, décorer son ouverture… Tout est permis. Ici, un rideau imprimé d’une photo éditée par Grain de Couleur joue les trompe-l’œil et donne une impression de perspective en attirant l’œil vers un couloir mystérieux. Là, la peinture fluo bouscule ses dimensions.

 

Effet de matière ou effet de lumière, les portes se prêtent à toutes les fantaisies. Tour à tour coffrage qui renferme une bibliothèque ou simple ouverture soulignée d’un néon à l’allure futuristes, elles réussissent à marquer une séparation tout en restant ouvertes. Tour d’horizon dans les maisons qui nous inspirent.

Par Marieclairemaison, marieclairemaison.com
Rideau graphique
Rideau graphique
 Jérôme Galland

Comme un origami géant, ce rideau blanc d’un côté et bleu de l’autre est plié à la façon d’une feuille de papier. Imaginé par la designer hollandaise Hannah Allijn, il est muni de deux filins sur lesquels on tire pour le plier en accordéon comme un store ou pour regrouper le tissu à partir d’un angle.

Touche fluo
Touche fluo
 Jérôme Galland

Peinte en fluo, la porte devient la véritable pièce maîtresse d’un univers monochrome. Elargie grâce à une large moulure en polystyrène achetée chez Leroy Merlin, elle a été recouverte d’une couche de jaune fluo Décor Plus, comme un clin d’œil aux moulures haussmanniennes.  

Perles colorées
Perles colorées
 Jérôme Galland

Détourner une porte… en détournant des éléments de décoration. Comme un rideau de perles revisité, ces ornements ont été réalisés à partir de morceaux de pieds de table, de lit ou de chaises en bois tourné de chez Leroy Merlin et des boules en polystyrène Rougier & Plé. Reliés entre eux par des fils de nylon et peints dans une harmonie de couleur pastel de la collection « Inspiration » de Philippe Model pour Ressource, ils habillent la portière en lui apportant une touche de couleur.

Coffrage ingénieux
Coffrage ingénieux
 Jérôme Galland

Créer des rangements supplémentaires tout en réduisant la largeur d’une porte n’est pas si difficile. Ici, l’ouverture qui séparait le salon de la bibliothèque était trop large. Un caisson en médium peint en gris foncé « Off-Black » de chez Farrow&Ball a été installé à la place de la porte. Résultat, de nouvelles perspectives depuis le salon doublées d’étagères pour ranger encore plus de livres.

Néons flash
Néons flash
 Jérôme Galland

Dans un loft, les espaces sont parfois difficiles à séparer sans rompre l’esprit du lieu. L’architecte Guilhem Eustache a pris le parti de souligner les portes par des néons violets créés sur mesure par Vito Enseignes.  De simples ouvertures, elles deviennent installation artistique clairement identifiable au milieu des demi cloisons qui structurent les pièces. 

Anonyme le 10/01/2013 à 06:40
  • Très sympa la porte avec le mobile ainsi que celle avec la bibliothèque ... Cela donne des idées et des envies !
Anonyme le 03/11/2011 à 18:14
  • De même que battante je voudrais pouvoir le trouver
battante le 09/10/2011 à 19:58
  • j'adore ce rideau et voudrais savoir où le trouver.
Ecrire un commentaire

Pour que votre commentaire soit signé de votre pseudo, merci de vous connecter.

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte
vidéos
newsletter