Les charmes secrets de Turin

Ville secrète et discrète du Piémont, Turin l'industrielle recèle mille et un joyaux d'architecture.

Voir le diaporama : 18 photos
+

Turin, ville chargée d'histoire

Notre balade part des piazzie Castello et San Carlo, où palais et résidences royales sont déclarés patrimoine de l'humanité depuis 1997 par l'UNESCO. On pénètre dans le cœur populaire de la ville, Piazza de la Republica et le Quadrilatero Romano, quartier branché. Détour vers la Piazza Vittorio Veneto et la rive gauche du Pô pour admirer la cité piémontaise sous son plus bel angle ; la Piazza Carlo Felice, sa gare style Art nouveau, ses anciennes usines Fiat et ses larges avenues. Enfin, direction la Precollina un havre de verdure perché sur la colline turinoise. Turin c'est aussi une ville à la convivialité bruyante et heureuse où les cafés, séculaires, se comptent par dizaines.
+

Palais et musées autour des piazze Castello et San Carlo

Teatro Regio (photo- Piazza Castello, 215) : ce théâtre de cour du XVIIIe siècle, dessiné par Benedetto Alfieri fut inauguré en 1740. Presque totalement détruit par le feu en 1936, Carlo Mollino réalisa en 1973 un nouveau théâtre aux couleurs très contrastées et au lustre immense.
Collegio dei Nobili (via Accademia delle scienze, 6) : cet édifice grandiose, attribué à Michelangelo Garove, siège de l'Académie des Sciences, abrite depuis 1824 le Musée égyptien. Avec plus de 30000 pièces, c'est le musée le plus important au monde après celui du Caire.
+

Cafés historiques et restaurants autour des piazze Castello et San Carlo

Caffé Mulassano (photo - Piazza Castello, 15) : magnifique café Art nouveau au décor intact.
Baratti (Piazza Castello, 27) : ce café confiserie au décor inchangé fut le lieu privilégié du "beau monde" de Turin vers 1875.
Caffé Torino (Piazza San Carlo, 204) : c'est l'un des cafés les plus raffinés de la ville. Pendant la belle saison, des tables sont dressées sous les arcades XVIIe siècle de la place.
Pepino (Piazza Carignano, 8) : créé en 1903, c'est le meilleur glacier de Turin.
Ristorante Montecarlo (Via San Francesco da Paola, 37, 011 88 87 63) : délicieuse cuisine piémontaise dans un décor raffiné et contemporain.
+

Antiquaire et librairies autour des piazza Castello et San Carlo

Oz (Via Maria Vittoria, 29) : antiquaire spécialisé dans les "bambole" en céramique de Lenci des années 30 (personnages et bustes très réputés dans cette région du Piémont).
Mood (Via Cesare Battisti, 3E) : librairie café fréquentée par une clientèle jeune qui vient ici découvrir une large sélection d'ouvrages sur la mode et le design.
Luxemburg (Via Cesare Battisti, 7) : fondée en 1872, cette librairie internationale propose de nombreux ouvrages sur Turin et son histoire.
+

Autour de la Piazza della Repubblica : les Docks Dora

Les Docks Dora, haut lieu de la nuit turinoise, sont situés le long de la voie ferrée qui conduit à Milan. De jeunes artistes et architectes y ont installé ateliers, magasins contemporains et quelques discothèques dont le Café Blue et le Reddocks (via Valprato, 68).
+

Cafés et restaurant, autour de la piazza della Repubblica et du Quadrilatero Romano

Hafa Café (Via San Agostino, 23c, 011 436 70 91) : ambiance et décor marocain dans ce café où l'on peut découvrir quelques spécialités orientales.
Fusion Café (Via San Agostino, 17, 011 436 50 22) : dans un décor moderne japonisant, ce restaurant propose un menu qui pique aux cuisines du monde.
Al Bicerin (photo - Piazza della Consolata, 5) : le bicerin, mélange de café, chocolat noir chaud et crème de lait, est la spécialité de ce tout petit café depuis le fin du XIXe siècle.
Tre Galli (Via San Agostino, 25, 011 521 60 27) : délicieux antipastis et une bonne sélection de vins piémontais. Clientèle jeune.
+

Curiosités autour de la piazza della Repubblica et du Quadrilatero Romano

Antica erboristeria della Consolata (photo) (Piazza della Consolata, 5) : avec ses boiseries patinées et ses centaines de bocaux en verre, cette herboristerie centenaire est un délice pour l'œil.
Dans le quartier populaire du Balôn se tiennent chaque samedi depuis 1850 des puces extraordinaires. Le second dimanche de chaque mois, le Gran Balôn accueille aussi des antiquaires et des brocanteurs qui déballent une marchandise intéressante. Pour déjeuner, ne manquez pas la Trattoria Valenza (Via Borgo Dora, 011 521 39 14).
+

Musées autour de la Piazza Vittorio Veneto et la rive gauche de Pô

Muséo Casa Mollino (photo - Via Napione, 2) : en 1960, l'architecte turinois Carlo Molino a élu domicile dans cet appartement dominant le Pô. Le décor est resté intact. Visite : contacter Fulvio Ferrari au 011 812 98 68.
Musée des Arts Décoratifs (Via Pô, 55) : extraordinaire collection de meubles et d'objets des XVIIIe et XIXe siècles que le célèbre antiquaire Pietro Accorsi légua à la ville de Turin, comme sa demeure XVIIIe.
+

Café, restaurant et bars, autour de la Piazza Vittorio Veneto et la rive gauche de Pô

Caffé Elena (Piazza Vittorio Veneto, 5) : fréquenté par Cesare Pavese et par Nietzsche, ce petit café est toujours apprécié des Turinois de tous âges.
Porto di Savona (Piazza Vittorio Veneto, 2) : dans un décor authentique de la fin du XIXe siècle, une très bonne adresse pour découvrir la cuisine piémontaise.
La Drogheria (photo- Piazza Vittorio Veneto, 18) : clientèle jeune et sympathique, décor vintage.
Jammin (Via Murazzo del Pô, 19) : aménagé dans les caves voûtées des "Murazzi", un lieu le plus apprécié de la jeunesse qui se retrouve là pour siroter un cocktail.
+

Curiosités autour de la Piazza Vittorio Veneto et la rive gauche de Pô

Marco Modernariato (Via della Rocca, 2/M) : cet antiquaire présente une belle sélection de design italien des années 60/70.
Galleria La Rocca (Via della Rocca, 4) : galerie spécialisée dans l'histoire de la publicité.
Algostino & Demichelis (Piazza Vittorio Veneto, 10) : cette pharmacie historique a conservé son décor du milieu du XIXe siècle.
+

Hôtels autour de la Piazza Carlo Felice

C'est le centre actif de Turin avec sa gare "Porte Nuova" style Art Nouveau, les anciennes usines Fiat et ses larges avenues.
Hôtel Boston (Via Massena 70, 011 500 35 9) : petit hôtel dans une rue tranquille et décoré de façon moderne. Chbre dble à partir de 120 €.
Le Méridien Lingotto (photo-Via Nizza, 262, 011 664 20 00) : magnifique hôtel aménagé dans une partie des anciennes usines Fiat. Grandes chambres loft avec verrière et mobilier contemporain et, sur le toit, "La Bolla", salle de conférence tournante en forme de sphère entièrement transparente signée Renzo Piano. Chbre dble à partir de 251 €.
+

Café et restaurant autour de la Piazza Carlo Felice

Caffé Platti (photo - Corso Vittorio Emanuele II, 72) : bâti en 1875, il a gardé son décor d'origine. Café préféré de Pavese et d'Einaudi, figures littéraires locales, il est aujourd'hui un lieu prisé par l'élite turinoise.
Imbarco Perosino (Viale Virgilio, 53, 011 65 73 62) : charmante guinguette dans le Parco del Valentino, sur les bords du Pô. Délicieux antipastis et risotto.
+

À découvrir autour de la piazza Carlo Felice

Le Parco del Valentino et le Borgo Medievale. Ce parc aménagé à la fin du XIXe siècle sur la rive gauche du Pô est l'œuvre du paysagiste français Pierre Barillet-Deschamps. Le bourg médiéval et son château réalisé à l'occasion de l'exposition de 1884 sont deux curiosités à ne pas manquer.
+

Restaurants et gourmandises le long de la Precollina

Cantine Risso (Corso Casale, 79, 011 81 95 531) : on peut déguster bruschette et foccace dans une cour ombragée, au pied de la colline.
Peyrano (Corso Moncalieri, 47) : c'est à Turin que furent inventés les "Giandujotti", sortes de truffes en chocolat et symboles gourmands de la ville. Depuis 1915, Peyrano produit artisanalement les meilleurs "Turinot" (giandujotto de petite taille qui pèse seulement deux grammes.).
Curletto (Corso Moncalieri, 47) : autant boucher que galeriste, le propriétaire organise, au milieu des étalages de viande, des expositions d'art contemporain.
+

En dehors de Turin

Castello di Rivoli (Piazza Mafalda di Savoia, Rivoli) : propriété de la famille de Savoie depuis le XIVe siècle, le château fut transformé en résidence de la cour entre les XVIème et XVIIe siècles. Plusieurs architectes de renom contribuèrent à transformer ce lieu en palais sur le modèle de Versailles. Mais cette œuvre baroque resta inachevée. Dans les années 60, l'architecte Andrea Bruno fut commissionné pour étudier un projet pour un Musée d'Art Contemporain. Inauguré en 1984 avec une exposition baptisée "Ouverture", il est aujourd'hui un des musées européens les plus à l'avant-garde avec une collection de plus de 300 œuvres signées des plus grands artistes (Sol Lewitt, Richard Long, Denis Oppenheim, Gilbert & Georges...).
+

Salon et expo à ne pas manquer

"Antigiano Metropolitano" : pour commémorer le centenaire de l'exposition des Arts Décoratifs et Industriels de 1902 à Turin, cette manifestation se tiendra de début décembre 2002 à fin janvier 2003 dans les plus beaux palais baroques (tels que le Palazzo Cavour, le Palazzo Carignano, le Palazzo Graneri...) et sera axée autour de l'art contemporain, la photographie, le design.
Le Salon du goût se tiendra du 24 au 28 octobre au Lingotto. Organisé par l'éditeur spécialisé en gastronomie Slow Food, on y trouvera tous les produits gourmands italiens, industriels et traditionnels.
+

Votre voyage

Office Italien du Tourisme, 23 rue de la Paix, 75002 Paris, tél.: 01 42 66 03 96; fax 01 47 42 19 74 et site : www.enit.it
Turismo Torino, tél.: 00 (39) 011 531327/ 535181/5678124. e-mail : info@turismotorino.org et site /turismotorino
Air France propose 5 vols directs par jour Paris/Turin tarif de 316 à 790 €.Informations et réservations au 0 820 820 820
+

Imprimez nos adresses

Palais et musées autour des piazze Castello et San Carlo
Collegio dei Nobili (via Accademia delle scienze, 6) : cet édifice grandiose, attribué à Michelangelo Garove, siège de l'Académie des Sciences, abrite depuis 1824 le Musée égyptien. Avec plus de 30000 pièces, c'est le musée le plus important au monde après celui du Caire.
Teatro Regio (Piazza Castello, 215) : ce théâtre de cour du XVIIIe siècle, dessiné par Benedetto Alfieri fut inauguré en 1740. Presque totalement détruit par le feu en 1936, Carlo Mollino réalisa en 1973 un nouveau théâtre aux couleurs très contrastées et au lustre immense.
Palazzo Carignano (Via Accademia delle scienze, 5) : construit en 1679 par Guarino Guarini, ce palais est un pur exemple du style baroque turinois. Aujourd'hui, on y trouve le musée national du Risorgimento.
Palazzo Graneri della Roccia (Via Bogino, 9) : ce somptueux hôtel particulier de style baroque,œuvre de Gian Francesco Baroncelli, est depuis1858 le siège du Cercle des Artistes où fut conçue l'exposition des Arts Décoratifs et Industriels de 1902.
Palazzo Asinari di San Marzano (Via Maria Vittoria, 4) : l'une des plus magnifiques demeures de la fin du XVIIe, construite par Michelangelo Garove, ingénieur du duc de Savoie.
 
Les cafés historiques autour des piazze Castello et San Carlo
Caffé Mulassano (Piazza Castello, 15) : magnifique café Art nouveau au décor intact.
Baratti (Piazza Castello, 27) : ce café confiserie au décor inchangé fut le lieu privilégié du "beau monde" de Turin vers 1875.
Caffé Torino (Piazza San Carlo, 204) : avec son décor début de siècle, c'est l'un des cafés les plus raffinés de la ville. Pendant la belle saison, des tables sont dressées sous les arcades XVIIème siècle de la place.
Pepino (Piazza Carignano, 8) : créé en 1903, c'est le meilleur glacier de Turin.
Caffé Fiorio (Via Po, 8) : bâti en 1780, il fut fréquenté par les artistes et les bourgeois pendant le Risorgimento (mouvement qui vers 1860 a aboutit à l'unification italienne). Endommagé au cours de la dernière guerre, il a toutefois gardé un charme très particulier.
Caffé San Carlo (Piazza San Carlo, 156) : point de rencontre des patriotes du Risorgimento et des hommes d'État, il reste un des lieux favoris des Turinois.
Confetteria Stratta (Piazza San Carlo, 191) : cette confiserie au décor d'origine, est connue de toute l'Italie.
 
Les restaurants autour des piazze Castello et San Carlo
Ristorante de Cambio (Piazza Carignano, 2, 011 54 66 90) : cet ancien relais de poste, situé près du théâtre Carignano, n'a rien perdu de ses charmes baroques. Une des tables les plus prestigieuses de Turin.
Ristorante Montecarlo (Via San Francesco da Paola, 37, 011 88 87 63) : délicieuse cuisine piémontaise dans un décor raffiné et contemporain.
 
Antiquaire et librairies autour des piazza Castello et San Carlo
Oz (Via Maria Vittoria, 29) : antiquaire spécialisé dans les "bambole" en céramique de Lenci des années 30 (personnages et bustes très réputés dans cette région du Piémont).
Mood (Via Cesare Battisti, 3E) : librairie café fréquentée par une clientèle jeune qui vient ici découvrir une large sélection d'ouvrages sur la mode et le design.
Luxemburg (Via Cesare Battisti, 7) : fondée en 1872, cette librairie internationale propose de nombreux ouvrages sur Turin et son histoire.
 
Autour de la Piazza della Repubblica :les Docks Dora
Les Docks Dora, haut lieu de la nuit turinoise, sont situés le long de la voie ferrée qui conduit à Milan. De jeunes artistes et architectes y ont installé ateliers, magasins contemporains et quelques discothèques dont le Café Blue et le Reddocks (via Valprato, 68).
 
Cafés et restaurant, autour de la piazza della Repubblica et du Quadrilatero Romano
Hafa Café (Via San Agostino, 23c, 011 436 70 91) : ambiance et décor marocain dans ce café où l'on peut découvrir quelques spécialités orientales.
Fusion Café (Via San Agostino, 17, 011 436 50 22) : dans un décor moderne japonisant, ce restaurant propose un menu qui pique aux cuisines du monde.
Al Bicerin (Piazza della Consolata, 5) : le bicerin, mélange de café, chocolat noir chaud et crème de lait, est la spécialité de ce tout petit café depuis le fin du XIXe.
Ristorate Tre Galline (Via Bellezia, 37, 011 43 66 553) : un des plus anciens restaurants où l'écrivain Cesare Pavese aimait déguster le "Fritto Misto", légumes, viandes, poissons, fruits, chocolat et biscuits frits.
Tre Galli (Via San Agostino, 25, 011 521 60 27) : délicieux antipastis et une bonne sélection de vins piémontais. Clientèle jeune.
 
A ne pas manquer autour de la piazza della Repubblica et du Quadrilatero Romano
Antica erboristeria della Consolata (Piazza della Consolata, 5) : avec ses boiseries patinées et ses centaines de bocaux en verre, cette herboristerie centenaire est un délice pour l'œil.
Dans le quartier populaire du Balôn se tient chaque samedi depuis 1850 des puces extraordinaires. Le second dimanche de chaque mois, le Gran Balôn accueille aussi des antiquaires et des brocanteurs qui déballent une marchandise intéressante. Pour déjeuner, ne manquez pas la Trattoria Valenza (Via Borgo Dora, 011 521 39 14).
 
Musées autour de la Piazza Vittorio Veneto et la rive gauche de Pô
Muséo Casa Mollino (Via Napione, 2) : en 1960, l'architecte turinois Carlo Molino a élu domicile dans cet appartement dominant le Pô. Le décor est resté intact. Visite : contacter Fulvio Ferrari au 011 812 98 68).
Musée des Arts Décoratifs (Via Pô, 55) : extraordinaire collection de meubles et d'objets des XVIIIe et XIXe siècles que le célèbre antiquaire Pietro Accorsi légua à la ville de Turin, comme sa demeure XVIIIe.
La Mole Antonelliana (Via Montebello, 20) : cet édifice étrange, symbole de la ville, accueillant aujourd'hui le musée du Cinéma, avait été dessinée pour être un lieu de culte. En effet, la communauté juive de Turin avait commandé à Alessandro Antonelli, en 1863, la construction de la première synagogue de Turin. Faute de moyens, ce projet ne vit pas le jour. C'est la construction en maçonnerie la plus haute d'Europe (167 m). De la terrasse, vue surprenante sur la ville et la colline.
 
Café, restaurant et bars, autour de la Piazza Vittorio Veneto et la rive gauche de Pô
Caffé Elena (Piazza Vittorio Veneto, 5) : fréquenté par Cesare Pavese et par Nietzsche, ce petit café est toujours apprécié des Turinois de tous âges.
Porto di Savona (Piazza Vittorio Veneto, 2) : dans un décor authentique de la fin du XIXe siècle, une très bonne adresse pour découvrir la cuisine piémontaise.
Voir le diaporama : 18 photos
Par marieclairemaison.com

Suivez toutes les tendances

déco sur notre page Facebook

rejoignez-nous !

Ecrire un commentaire

Pour que votre commentaire soit signé de votre pseudo, merci de vous connecter.

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte
vidéos
newsletter
rejoignez-nous sur facebook
x