Le rouge, pour une décoration intense

2

Le rouge est la couleur primaire qui excite le plus l'oeil humain. C'est elle aussi qui a le plus de significations : l'amour, la chaleur, les émotions, le diable, la luxure, etc.

Du rouge brique dans un salon
1/11

Du rouge brique dans un salon



Rouge vermillon, rouge tomate, rouge grenat, rouge magenta, rouge vif ou rouge cerise, le rouge se décline dans de nombreuses nuances, riches en émotions.

Evoquant le danger (le diable, les flammes) mais aussi la séduction (rouge baiser), cette couleur ne laisse certainement pas indifférent.

Conviviale et sensuelle, elle habille volontiers un pan de mur d'une chambre à coucher, d'un hall d'entrée ou d'une salle de bains.

Pour un effet plus énergique, elle trouvera parfaitement sa place dans un salon, une bibliothèque ou une cuisine, ce qui stimulera l'appétit.

Il faut bien évidemment utiliser le rouge par petites touches pour ne pas donner trop de caractère à une pièce. Un accessoire, un encadrement de porte, un tapis ou un meuble peints en rouge peuvent parfaitement apporter ce rythme coloré.

 

Le rouge s'associe facilement à du blanc, du doré et du gris. Tout dépend de l'effet escompté, mais il pourra créer une ambiance feutrée, lumineuse ou très tendance.

Si les contrastes des couleurs sont trop forts, une pointe de blanc adoucira le résultat. 

Pour les plus courageux, il est possible de  fabriquer la teinte rouge de son choix, comme le font les certains stylistes et architectes.

Par exemple, pour obtenir un rouge framboise, ils mélangent une pointe de bleu à du rouge franc.

Il en va de même avec le rouge brique qui est obtenu après avoir ajouté une pointe de terre d'ombre à du rouge brique.

C'est d'ailleurs ce que Mary et Vamen ont fait, tous deux propriétaires de ce salon situé dans un appartement parisien. L'atmosphère de cette pièce est calme, décorée par quelques objets dans des tons pourpres et noirs, tandis que le canapé rouge est recouvert d'un plaid rosé et de coussins carrés. La lumière baigne l'espace et se reflète délicatement sur le mur couleur brique.

De quoi apprécier comme il se doit cette pièce, vouée au calme et à la relaxation.

 

Par marieclairemaison.com
Un rouge brillant qui délimite une mini-cuisine
Un rouge brillant qui délimite une mini-cuisine
 Bruno Boissonnet

Rouge tomate, grenadine, sang, magenta ou encore pourpre, le rouge se pare de ses plus belles nuances quand il s'agit de décorer un intérieur.

On le retrouve plus souvent par petites touches qu'en ton sur ton. Le fait de l'utiliser sur une grande surface peut créer un choc visuel, mais également donner un style très affirmé à une zone précise.

C'est le cas ici dans cette mini-cuisine à l'origine exiguë, qui revêt des allures brillantes, totalement dans l'air du temps.

Pour se faire, les propriétaires des lieux ont délimité une zone au sol, sur le plafond et sur les côtés puis on entreprit de peindre en total look leur mini-cuisine. Des étagères aux placards, en passant par la crédence et les éléments disparates tels que le chauffe-eau et la hotte, tout est recouvert d'un rouge laqué. Grâce à cette couleur, la petite cuisine est retrouve une nouvelle jeunesse et s'est modernisée en un coup de pinceau magique.

 

Dans le commerce, la marque Farrow&Ball met en vente des laques brillantes allant du rouge vif Rectory Red au Carmin Eating Room Red en apssant par le Framboise Radicchio (collection Allfull Gloss).

Chez Emery, on trouve aussi des laques à effet glossy dans un camaïeu du rose pastel au rouge insolent.

Les cloisons d'une salle de bains peintes en rouge
Les cloisons d'une salle de bains peintes en rouge
 Alexis Armanet

Depuis toujours, le rouge est utilisé pour attirer l'attention. Il possède un pouvoir stimulant et redonne de l'énergie à une pièce.

Attention cependant à ne pas utiliser de façon excessive cette teinte assez imposante. L'ambiance peut rapidement devenir oppressante si les 4 murs d'une pièce en sont recouverts.

Assez couramment, les décorateurs d'intérieur se servent d'un rouge vif par petites touches sur des accessoires, d'un rouge cerise gourmand dans une cuisine, ou encore un rouge tomette dans un escalier. 

Deux types d'ambiances sont associées au rouge. La première est design, surtout s'il est combiné à du blanc. Cette combinaison s'accorde bien dans un intérieur contemporain et plus particulièrement dans une cuisine équipée d'inox.

La seconde ambiance est plus exotique. Les effets laqués et brillants y sont pour quelque chose. Surtout quand on est en présence de mobilier et d'objets d'inspiration orientale.

 

Tout dépend du rouge et de sa teneur en pigments. Ici, dans cette salle de bains, nous sommes en présence d'un rouge pimenté, qui habille les cloisons de verre délimitant la chambre de la pièce d'eau. Cette dernière est mise en valeur par des jeux de contrastes comme les carreaux de pâtes de verre bleu ciel, la mosaïque noire du sol, le fauteuil rose fluo et un tapis coloré.

De la colle à carrelage teintée de rouge dans un salon
De la colle à carrelage teintée de rouge dans un salon
 Antoine Bootz

Une fois entré dans le salon de ce loft londonien, l'œil se pose immédiatement sur le mur façon béton peint en rouge terre cuite. En effet, celui-ci s'impose en douceur parmi des matériaux bruts présents dans ce salon tels que l'acier, la brique, le verre et le bois.

 

Les couleurs nuancées de ce mur ont été obtenue par la coloration d'une colle à carrelage, véritable imitation du faux-béton.

Elle en a la texture, la couleur et se pose parfaitement sur des portes ou à même le sol

 Résistante à l'eau, elle se teint et se colore facilement en la recouvrant une fois sèche d'une peinture très diluée ou alors en ajoutant des pigments au moment de la fabrication de la pâte.

Un rouge ultra-brillant dans une entrée atypique
Un rouge ultra-brillant dans une entrée atypique
 Marie Pierre Morel

Très souvent décoratif, chic et tonique, le rouge peut devenir insolent et vif lorsqu'il est utilisé sur des grandes zones. Le rouge sang est provocant tandis que le rouge laqué gomme les défauts d'une pièce. On utilise généralement un rouge piment pour contraster avec des teintes plus douces alors que le rouge terre cuite est la nuance généralement choisie pour teindre un béton.

La plupart des intérieurs contemporains associe le rouge avec des couleurs claires afin de mettre en valeur des meubles design et des architectures pures.

Cette couleur criarde peut également faire disparaître des équipements disgracieux de la maison tels que les placards électriques ou encore les compteurs.

Ici, c'est du sol au plafond qu'un rouge laqué brillant recouvre les murs de l'entrée d'une agence parisienne de graphistes. Avec ce parti pris sans demi-mesure, Antoine Audiau et Manuel Warosz donnent le ton et créent un espace ultra coloré, faisant presque oublier la grisaille extérieure.

Un effet glossy habille les moulures, les boiseries et les montants des fenêtres, mettant ainsi en avant la décoration tendance de cette entrée : reproduction de tableaux d'Andy Warhol, fauteuils Egg d'Arne Jacobsen, table basse des années 60.

Les marques de peinture telles que Dulux Valentine (rouge Andy, Infrarouge de la gamme Architecte), Ripolin (pivoine, carmin) et V33 (rouge Coquelicot, rouge Framboise de la gamme Secrets de Couleur) proposent des rouges aux finitions brillantes.

 


Un rouge carmin dans une ambiance nature
Un rouge carmin dans une ambiance nature
 Laurent Teisseire

La couleur rouge est très présente dans la nature. Qu'on la retrouve dans les fleurs (rose rouge, coquelicot, feuille d'érable...), les fruits et légumes (fraise, tomate, cerise, piment...) ou le paysage urbain (rouge brique, braises d'un feu, soleil couchant, rouge séduction...), elle revêt de multiples aspects tant par sa force que par sa puissance et son énergie.

Dans la décoration, elle est souvent employée pour doper une ambiance. Une chambre assez classique sera dynamisée une fois accessoirisée avec  des objets rouges. 

 

Du rouge sur les murs d'une cuisine ouvrira l'appétit de ses convives tandis qu'elle  stimulera la réflexion et la concentration dans un bureau ou une bibliothèque. 

 

Avec parcimonie sur un mur, des poutres ou du tissu, on intègre cette couleur de feu dans nos intérieurs. Comme ici dans cette chambre en Normandie où un mur rouge carmin invite la nature à prendre place. Pour répondre à cette belle nuance de rouge, la porte en bois est peinte en prune et la tête de lit en gris cassis. 

Toujours dans le même camaïeu, le linge de lit bordeaux et la petite pile de livres aux tranches dorées s'harmonisent ensemble.

Le rouge du mur est sage et donne un style inspiré à cette chambre à coucher.

 

Un rouge franc dans une chambre à coucher
Un rouge franc dans une chambre à coucher
 Vincent Leroux

 

Cerise, magenta, tomate ou bordeaux, le rouge apporte force, chaleur et intensité au décor. Suivant ses nuances, il habille parfaitement les murs d'une chambre ou d'un bureau. Elle est propice à la réflexion et la concentration. Cependant, il n'est pas étonnant de retrouver cette teinte de feu dans une cuisine ou une salle à manger car elle réveille l'appétit. 

 

 

Bien sûr, elle s'utilise par petites touches pour ne pas tomber dans l'excès, comme dans cette chambre de l'architecte Joana Abou Khalil où un pan de mur entier a été recouvert d'un mélange sur mesure. A partir d'un rouge basque, elle a rajouté un peu de marron et de bleu pour obtenir la couleur de son choix. Pour ne pas écraser l'atmosphère reposante de cette pièce, une bande de blanc rosé en haut du mur allège la scénographie et abaisse la hauteur du plafond.

Les tissus dans des tons prunes et le reste du mobilier plutôt neutre renforcent le côté intimiste de cette chambre. 

 

En fonction des goûts, plusieurs associations colorées fabriquent une ambiance bien déterminée. 

Par exemple, pour ceux qui aiment les décors baroques, l'association du rouge et de l'or aura beaucoup de succès. 

A côté d'un noir, le style devient plus contemporain alors qu'il arbore des notes épicées en présence de jaune.

 

L’effet théâtral d’un outremer intense
L’effet théâtral d’un outremer intense
 Jérôme Galland / Aleph
Dans cette maison italienne du XVIIIe e siècle, les murs de l’entrée ont été enduits à la chaux teintée de pigments naturels ocre rouge dont la couleur évoque les nuances brûlées de la terre de Toscane. Pour briser le classicisme de ce décor, on a peint le vestibule contigu dans un intense bleu Klein - un outremer pur - qui crée la surprise et capte immédiatement le regard, comme un tableau. Cet effet pictural qui bouscule la tradition métamorphose l’atmosphère et donne à ce lieu plus que centenaire une étonnante modernité.
Des murs rouge passion
Des murs rouge passion
 Jérôme Galland / Aleph
Parce qu’il crée un choc visuel, accroche le regard et le retient, le rouge réputé agressif est rarement employé pour peindre une pièce dans son intégralité. C’est pourtant une laque rouge vif ultra-brillante - elle fait flamboyer la lumière -, qui recouvre les murs de cette chambre de l’hôtel Amour, à Paris. Seuls le soubassement peint en noir qui dessine une tête de lit et les draps choisis dans une harmonie de brun et de marron glacé, des tons chauds mais sourds, viennent tempérer cette puissance.
Ici, pas de meuble ni de tableau, la couleur est le seul élément déco et prouve que la monochromie n’est pas forcément synonyme d’ennui.
La précieuse féminité du lilas
La précieuse féminité du lilas
 
Avec ses moulures, sa cheminée de marbre et son parquet de chêne à chevrons, cette chambre typiquement haussmannienne aurait pu être un exemple de classicisme. Entièrement revêtue de lilas, elle affiche au contraire un charme très contemporain.
Sur le plafond, les murs, les volets intérieurs et même les rideaux réalisés dans un sari en organza de soie qui prend à la lumière de jolis reflets moirés, cette couleur à la fois sensuelle et mystérieuse transforme la pièce dans un esprit boudoir revisité. Féminin, précieux, le mauve dans toutes ses nuances est une véritable alternative moderne au rose.
Une chambre rouge sombre
Une chambre rouge sombre
 Mai-Linh/Box Management
Dans cet hôtel de Barcelone, les 25 chambres sont structurées de deux espaces. Le premier est du côté le plus calme donnant sur un étonnant jardin à la verticale est peint en rouge. Le "Dormitorio" est dédié au sommeil et à la toilette. La "« Salita d’estar", de l’autre côté d’un couloir, est une sorte de petit salon immaculé où on regarde la télévision, on utilise internet et où on peut même dormir sur un canapé ou dans un hamac brésilien.

À voir sur le même thème : Vidéo bien choisir sa couleur de peinture

Anonyme le 23/06/2012 à 18:27
  • Bonjour. Je viens d'utiliser la technique de la colle carrelage sur le dessus d'un meuble en chêne que j'ai relooké. Je suis ravie du résultat. C'est époustouflant et bien moins cher que tout ce qu'on nous propose pour faire des enduits béton. J'ai d'abord fait un essai sur une planche en chêne et je me suis rendue compte qu'au séchage, ça fissurait. j'ai donc pris la précaution de faire mon meuble en deux passes successives. la première avec une spatule dentelée. j'ai laissé sécher et j'ai ensuite fait la couche finale, que j'ai peinte en gris anthracite. Le résultat est magnifique... Merci pour cette bonne idée...
Anonyme le 14/11/2008 à 20:25
  • je suis en
Ecrire un commentaire

Pour que votre commentaire soit signé de votre pseudo, merci de vous connecter.

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte
vidéos
newsletter