Vidéos bricolage

Le mortier fin lissé : comment le réaliser et l'appliquer

Faisant partie de la famille des bétons cirés, le mortier fin lissé est une matière aussi résistante qu’esthétique. Emma Mauger de Marius Aurenti nous explique comment réaliser et appliquer cette matière au toucher velouté et au rendu contemporain.

Mes Favoris
Envoyer
Commentez

 

Le mortier fin lissé fait partie de la famille des bétons cirés, ce mortier s’applique sur tous types de supports propres, rigides, secs et sains c’est-à-dire sans fissure. Le ciment, le plâtre, le placoplâtre, le carrelage…. peuvent recevoir la matière sauf le bois massif et le métal, matériaux qui se dilatent.

Le mortier fin lissé peut se poser au sol, sur les murs en intérieur et en extérieur. On peut l’appliquer dans des douches, dans des escaliers et sur les plans de travail.

Le mortier fin lissé est une pâte qui s’applique grâce à des outils spécifiques pour un résultat uniforme. Parmi ces outils, le platoir inox qui servira à étaler la matière, le platoir en plastique qui servira, lui, à appliquer sans risque les mortiers aux couleurs claires, le couteau américain qui sera utilisé pour mélanger la matière dans un seau et aller la chercher pour la travailler sur le platoir et enfin, du papier à poncer qui permettra d’uniformiser la surface avant de recevoir les protections bouche pores et vernis qui seront appliqués avec un rouleau microfibre ou rouleau laqueur.

 

Le mortier fin lissé est un bi-composants qui se présente sous la forme d’une poudre et d’un liquide. Il se réalise en pesant chaque élément. Pour cela un tableau indique le volume et le poids à respecter de chaque élément par rapport au liquide et à la poudre.

 

Afin toute opération, il faudra appliquer une couche de primaire spécifique sur le support qui recevra le mortier fin lissé. Une fois la première couche de 1,5 mm appliquée, il faudra laisser sécher 24 h avant de recouvrir d’une seconde couche beaucoup plus fine de 0,5mm). Cette fine couche sera ensuite lissée.

Les deux couches appliquées et sèches, viendra ensuite l’étape du ponçage de la matière avec papier à poncer grains 80 à 120 pour une surface parfaitement lisse.

Une fois l’opération effectuée, il faudra passer un bouche-pores à saturation puis 24 h plus tard, du vernis en 2 ou 3 couches.

 

Bien sûr, cette mise en oeuvre demande un minimum d’expérience pour garantir des gestes précis et un bon résultat. Pour un rendu parfait, mieux vaut faire appel au savoir-faire d’un artisan qualifié.

 

Spécialiste des sols en béton et des matières décoratives, Marius Aurenti propose non seulement les matières premières mais aussi une liste d’artisans applicateurs qualifiés.

20, rue Trousseau, 75011 PAris : 01 48 07 56 36