Vidéos bricolage

La pose du parquet flottant

Pratique et économique le parquet flottant est facile à poser à condition de connaître quelques astuces. Apprenez comment l’installer vous-même grâce à cette vidéo.

Résistant, isolant, facile à poser et à entretenir, le parquet flottant s’adapte à tous les styles. Il est économique et sa pose peut être effectuée sur tous types de sols (carrelage, moquette rase, pvc…). Voici des astuces indispensables à la bonne pose d’un parquet flottant.

Il est important tout d’abord de bien préparer son installation. Afin qu’il s’adapte à la température de la pièce, le parquet flottant doit donc être stocké dans cette dernière 48h avant sa pose définitive. Pour réduire les bruits des pas sur le parquet, il est recommandé de pose une sous-couche résiliente qui atténuera la résonance. Le parquet flottant se pose toujours sur un sol propre, sain, sec et droit.

Au moment de la pose, le parquet doit être installé dans le sens de la longueur de la pièce ou dans le sens de la lumière et perpendiculairement aux lais de la sous-couche.

Il est ensuite important de placer des cales de dilatation de 8 mm d’épaisseur le long des murs. Cette distance est indispensable car elle permet au parquet flottant de se rétracter ou de se dilater  en fonction des conditions climatiques de la pièce. Si le mur n’est pas parfaitement droit, il est possible de combiner des cales afin de récupérer l’alignement. Il est impératif que la première rangée soit rectiligne même si le mur n’est pas droit.

Pour un parquet « clip » on débute la pose en plaçant la plus courte languette contre le mur.

 

Pour les découpes du parquet flottant, on réalise ces opérations à l’aide d’une scie sauteuse électrique munie de lames spéciales « stratifié » ou de lames fines. Et pour éviter les éclats, on coupe les lattes de parquet sur l’envers. Il ne reste plus qu’à le poser, rangée par rangée.

 

www.leroymerlin.fr

Par : marieclairemaison.com