Mes Favoris
Envoyer
Commentez

La fuste, une maison en bois

Les fustes ont le vent en poupe. Venue de Russie, de Scandinavie et du Canada, la maison en rondins de bois présente de nombreux avantages. Non seulement originale par son aspect et son mode de construction, elle est aussi écologique et offre une isolation thermique remarquable. De plus, elle utilise les ressources des forêts de l’hexagone. Pour vous, voici en détails, le mode de construction, les démarches administratives, les prix et adresses.

La maison en rondins de bois : le principe
1 / 6
À vous de voter :


La maison en rondins de bois : le principe

Traditionnelle en Russie, en Scandinavie, au Canada, la cabane en rondins de bois appelée « fuste », connaît un véritable engouement en France. Notre pays étant un grand producteur de bois, ce serait dommage de ne pas profiter de ce matériau à portée de mains ! La maison en rondins de bois est constituée de pins Douglas âgés d’une trentaine d’années environ. Ces arbres, d’un diamètre de 25 à 40 cm sont empilés perpendiculairement les uns sur les autres à la manière des jeux de construction pour enfants. Cette essence de bois offre des qualités de grande résistance aux champignons et aux insectes. L’empilement se fait grâce à des découpes sur mesure qui permettent à chaque tronc d’arbre de s’encastrer parfaitement et perpendiculairement sur le tronc suivant. Ni vis, ni clous, ni colle à prévoir pour sa réalisation. Le bois subit un traitement autoclave de classe III garantissant une protection optimale contre l’humidité. La maison en bois comme toute maison traditionnelle, peut être bâtie sur un sous-sol, un vide sanitaire, des pilotis ou des plots.
La maison en rondins de bois : une maison écologique
La maison en rondins de bois : une maison écologique
Labrousse Yannick / Temps Machine

La maison en bois présente de nombreux avantages sur le pan de l’écologie. Dans une région riche en bois, elle permet de limiter les coûts de transport et par conséquent les émissions de CO2. Le nettoyage du bois, la suppression de l’écorce, l’entaillage sont pratiqués à la main. Atout majeur pour réduire sa consommation d’énergie, la maison en rondins de bois offre une excellente isolation, car le bois est douze fois plus isolant que le béton. Il n’est donc pas nécessaire de le doubler par l’intérieur. Sa forte masse thermique s’oppose aux variations de température extérieure. Enfin, pour pallier tout courant d’air, les interstices entre les rondins ou autour des entailles sont comblés par de la laine de mouton ou du chanvre, isolants naturels.

À vous de voter :
La maison en rondins de bois : la fabrication
La maison en rondins de bois : la fabrication
AFC Rondin brut

La fabrication de la cabane en rondins de bois est essentiellement manuelle. Les murs et cloisons de la maison en bois sont mis en place chez l’artisan. Une fois cette ossature terminée, elle sera démontée et rebâtie chez le client. Chaque tronc est soigneusement choisi en fonction de son diamètre, tous les futs devant être de dimensions égales. Sur le plan esthétique, les extrémités des troncs dépassent dans les angles mais il est possible de réaliser des fustes sans débords d’angles grâce à la technique du « pièce à pièce ».

 

Le fustier démarre la construction de la maison ou cabane en bois en enlevant l’écorce manuellement puis il lave les troncs à grande eau. Sur chaque fut, en fonction de la disposition des murs extérieurs et intérieurs, des entailles sont pratiquées pour permettre aux futs de s’encastrer avec précision les uns dans les autres. Les ouvertures pour les fenêtres et portes, le passage des gaines électriques sont réalisées au fur et à mesure de la pose des troncs. Selon la dimension de la maison, sa forme, la durée de cette étape varie entre deux et six mois. Pendant ce temps, le terrain sur lequel sera installé la maison en bois est préparé : raccordement aux réseaux, coulage de la dalle en béton, réalisation d’un vide sanitaire, d’un sous-sol au choix.

 

Quand la structure de la maison en rondins est terminée sur le terrain du fustier, celui-ci la démonte tout en numérotant et repérant l’emplacement des futs. Les rondins sont ensuite transportés sur le chantier du client ou maître d’ouvrage, reposés en place dans le bon ordre et séparés par une couche de laine de mouton ou de chanvre afin d’optimiser l’isolation de la maison. Le charpentier-couvreur intervient ensuite pour la charpente et la toiture de la maison. Le matériau utilisé pour la toiture peut être de l’ardoise, de la tuile ou une couverture végétalisée. A signaler : dans la conception de la maison il est prévu un débord de toit important afin de protéger la façade de l’humidité due à la pluie ou à la neige.

À vous de voter :
La maison en rondins de bois : les finitions, entretien
La maison en rondins de bois : les finitions, entretien
Leroux Vincent
Le bois étant une matière vivante, le tassement du bois va s’effectuer pendant les premières années au fur et à mesure du séchage du bois. Comptez environ 6% de tassement. Grâce à un système de pose des fenêtres et huisseries « en feuillure », il n’est heureusement pas nécessaire d’attendre la fin du tassement pour installer les huisseries. En effet, les fenêtres sont posées dans des rails verticaux, eux-mêmes fixés dans une rainure verticale découpée dans les rondins. Il est également prévu un espace de tassement au-dessus des ouvertures. L’entretien du bois est réduit à sa plus simple expression : pas de produits, le temps se charge de patiner le bois de la maison.
À vous de voter :
La maison en rondins de bois : la législation et le code de l’urbanisme
La maison en rondins de bois : la législation et le code de l’urbanisme
Les bois bruts
La législation en vigueur exige que vous fassiez une demande de permis de construire auprès de votre mairie. S’il s’agit d’une dépendance, comme une cabane en bois n’excédant pas 20 m2 de surface de plancher ou d’emprise au sol une déclaration de travaux suffit. En revanche, le permis de construire est nécessaire au-dessus de 20m2 s’il n’existe pas de PLU, Plan Local d’Urbanisme dans votre commune. En revanche si la commune dispose d’un PLU ou document assimilé, le permis de construire sera exigé pour une surface de plancher ou emprise au sol supérieure à 40m2. Enfin, entre 20 et 40 m² de surface de plancher ou d'emprise au sol, un permis de construire est demandé lorsque les extensions ont pour effet de porter la surface totale de la construction au-delà de 170 m². L’intervention d’un architecte est également obligatoire si la surface de plancher ou emprise au sol dépasse 170 m2.
À vous de voter :
La maison en rondins de bois : les prix, les adresses
La maison en rondins de bois : les prix, les adresses
Les bois bruts
Le coût de la maison en rondins de bois dépend bien entendu de la surface et de la complexité du projet. On peut cependant établir une fourchette de prix s’étalant entre 600 et 900 € le m2.
www.lesboisbruts.com
www.lesmaisonsdarbres.com
www.lescompagnonsdelafuste.com
www.boisbievre.com
www.residencesbois.fr
www.afcrondinbrut.com
À vous de voter :
Anonyme le 26/11/2012 à 08:50
  • pourquoi ne pas mentionner les entreprises à qui appartiennent les photos?
Ecrire un commentaire

Pour que votre commentaire soit signé de votre pseudo, merci de vous connecter.

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte
vidéos
newsletter