Le Nourel Balad, un hôtel comme une oasis

2/6

L'une des 14 chambres

> Poursuivre le diaporama

Dans la pénombre accueillante des chambres, ni décoration superflue ni concession à un quelconque orientalisme. Des rideaux, partout des rideaux, aux fenêtres pour protéger du vent du désert, et une belle moustiquaire qui filtre la lumière, et un joli tissu fleuri sur la table de nuit.
Respect des traditions : les murs sont en pisé - terre et paille -, les plafonds en palmes - une épaisse couche recouverte de terre battue appuyée sur de solides solives de bois. La matière brute est à l’honneur, le confort également, mais sans trahir l’art de vivre local.

Ecrire un commentaire

Pour que votre commentaire soit signé de votre pseudo, merci de vous connecter.

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte
vidéos
newsletter