En Belgique, un loft revu comme une œuvre d'art

Luc Binst, architecte belge, nous fait visiter sa maison, compromis de style entre utilité et innovation artistique.

+

Un univers bleu

Un univers bleu

"Un bolide tout en lignes fuyantes". Voilà comment Luc Binst décrit son loft en partie posé sur une structure métallique façon pilotis. Dans cet espace, comme une immense boîte de 28 mètres sur 9 et agencé sur deux niveaux, les pièces parfaitement imbriquées se distinguent grâce à jeu de niveaux. Partout, l’architecte a misé sur la rigueur géométrique et la luminosité. Ici, la cuisine et le salon baignent dans le bleu. Une atmosphère obtenue en appliquant un film transparent entre deux plaques de verre (Vanceva), par le dispositif modulable d’éclairage du plan de travail de la cuisine et les néons courant sur les murs et les baies vitrées.
En premier plan, deux fauteuils "Utrecht" de Gerrit T. Rietveld (Cassina) font face au plan de travail.

+

Une cuisine tout en longueur

Une cuisine tout en longueur

De la cuisine au salon, en passant par la paroi vitrée panoramique à laquelle sont accrochés des placards, la perspective s’étire en longs aplats. Dans l’alignement de la cuisine et du plan de travail en marbre de Carrare, on devine la salle de bains. Dans cet espace très structuré visuellement, l’architecte a imaginé un système de rideaux, sorte de paroi fluide du plafond au sol, pour moduler et délimiter certaines pièces de son loft notamment la salle de bains. Face à la cuisine, le canapé noir Zoink du salon fait écho à la sculpture noire de Arne Quinze située dans la partie supérieure.  Grande lampe sur pied Marcel Wenders ("Big Shadow lamp", Cappellini).

+

Un salon contrasté

Un salon contrasté

L'architecte a volontairement choisi un décor épuré pour l'ensemble des pièces. Vu de la chambre, le salon en est le parfait exemple où les lignes géométriques sont prépondérantes dans le mobilier et les objets déco : tapis noir Danskina, meuble bas de Maarten Van Severen (Vitra), paire de fauteuils "Ultrecht" de Gerrit T. Rietveld (Cassina) et panneau coloré, comme un tableau de Mondrian, réalisé à partir d'u projet de Luc Binst. Au plafond, suspensions "No fruit" d'Anthony Duffeleer (Dark).

+

Une salle de bains tout en reflets

Une salle de bains tout en reflets

A côté de la chambre, la salle de bains s'ouvre sur une petite terrasse. Aucune fioriture dans cette pièce, juste une baignoire encastrée dans le sol peint avec une peinture bleue à base de résine Epoxy et deux chaises Panton (Verner Panton, Vitra). Une salle de bains tout en reflets bleutés donnant cette impression de plénitude propice au bien-être et au repos.

+

La chambre blanche

La chambre blanche

Une large bande noire sépare de façon virtuelle la salle de bains de la chambre toute  où l’épure prend tout son sens. Lit MDF Italia

+

Une façade récréative

Une façade récréative

Sur la façade extérieure, des pictogrammes géants bleu et blanc rythment les baies vitrées. Parfaitement uniforme la façade est recouverte d’un mortier résine.

Voir le diaporama
Par marieclairemaison.com

Suivez toutes les tendances

déco sur notre page Facebook

rejoignez-nous !

en lecture

En Belgique, un loft revu comme une œuvre d'art

Papier peint trompe l'oeil carreaux de ciment

en ce moment :

Micro-tendance

À voir sur le même thème : Vidéo : visite guidée de la casa Sumaré
Anonymele 10/01/2013 à 20:40
  • Ce n'est pas un loft, c'est une maison.
lud75le 04/07/2010 à 15:43
  • je n'aime pas les lumières bleues cela donne un sentiment de flottement qui est désagréable
Anonymele 28/07/2009 à 11:58
  • j'adore ce type d'habitation tout en longueur, où rien ne traine tout est à sa place. En plus l'atmosphère bleue doit créer un sentiment de plénitude totale. Bravo
Anonymele 08/07/2009 à 12:15
  • Certaines pièces ressemblent à une sorte d'aquarium géant... Cela procure immédiatement un sentiment d'apaisement. En revanche, je suis un peu déçu par la chambre où je m'attendais à une déco un peu plus époustouflante! Enfin, ce n'est pas grave, c'est sur cette photo que j'ai pû reprendre mon souffle! ;)
Anonymele 14/05/2009 à 12:06
  • Superbe travail des volumes et des couleurs. Mais il s'agit d'une maison ou un musée ? Car visiblement on y lit des livres blancs, on y mange des fruits assortis à la couleur du canapé, on n'y fait jamais la vaisselle, on s'y lave sans savon etc. Evidemment, le "bibelot " ou l'objet pratique n'a pas sa place au risque d'accrocher le regard, de faire tâche sur l'oeuvre. Une mise en scène aseptisée- pour la photo peut-être - qui plaît à certains. Soit. Mais si on y ajoute les éléments du kit de survie, de vie, tout de suite l'ensemble est moins visuel. Et comment VIVRE BIEN au quotidien dans un lieu où quand on se douche il ne faut pas oublier de sortir du placard le produit à vitres ( et le savon ! ), où quoiqu'on touche on laisse une empreinte de doigt, où le moindre grain de poussière saute aux yeux, où chaque objet à sa place au millimètre près? Alors à moins d'avoir une femme de ménage armée d'un plumeau et d'un chiffon qui vous suit à la trace, en l'espace de 2h cette maison est " sale " et "bordélique ". Autre option, on enfile à l'entrée une paire de gants, une combinaison et on ne touche à rien. Cette maison n'est pas sérieuse car inadaptée à la vie.
Ecrire un commentaire

Pour que votre commentaire soit signé de votre pseudo, merci de vous connecter.

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte
vidéos
newsletter
rejoignez-nous sur facebook
x