Une maison ouverte sur le jardin

6/8

Déjeuner sur l'herbe

> Poursuivre le diaporama

Les repas se prennent sur une table de couvent en chêne chinée à l’Ile de Ré (La Treille Marine), assis sur des chaises « Standard » dessinées en 1934 par Jean Prouvé (Vitra). La famille déjeune ou dîne à la lumière d’une suspension industrielle dénichée aux Puces. Pour décorer la table, des roses « Héritage » cueillies dans le jardin ont été disposées dans un bocal ancien.

À voir sur le même thème : Un jardin noir extraordinaire

henky0000100le 12/05/2013 à 08:49
  • Avoir l'impression de toujours être à l'extérieur, à chaque moment de la journée, c'est vraiment une maison de rêve.
Anonymele 13/02/2012 à 18:57
  • magnifique et trés bien pensé! le blanc donne un bon leitmotiv à cette maison. pureté et douceur viennent completer un tabmeau idylique. le jardin verdoyant donne envie de se detendre. la chambre et le bureau sont neutre et donnent envie de dormir et travailler. maison elegante et raffinée
Anonymele 20/11/2011 à 21:14
  • La pureté du blanc, la luxuriance de la nature et de la verdure.On a peine à imaginer qu'un jour ce lieu ait été triste.....
Ecrire un commentaire

Pour que votre commentaire soit signé de votre pseudo, merci de vous connecter.

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte
vidéos
newsletter