Cuisine moderne : nos idées déco pour la rendre conviviale

La cuisine moderne se doit d'être conviviale pour se distinguer de la cuisine design. On l'aime chic et sobre, entre matières brutes et matières nobles. À travers nos inspirations déco cuisine, découvrez tout ce qu'il faut savoir pour rendre la cuisine moderne plus conviviale.

On définit souvent la cuisine moderne comme une cuisine design dépourvue de style et de personnalité. Pourtant, la cuisine moderne est tout l'inverse. Elle est une véritable cuisine authentique pleine de charme qui mixe convivialité et style. Inspirée de plusieurs époques et de plusieurs ambiances à la fois, la cuisine moderne allie simplicité, tradition et décoration dans l'air du temps.

 

Une cuisine moderne au style hétéroclite

 

De petite taille, ouverte sur le salon façon cuisine américaine ou plutôt très spacieuse dotée d'un espace salle à manger, la cuisine moderne se veut très confortable et très chaleureuse. Au niveau de son implantation, la cuisine moderne se pare de toutes les formes possibles, de la cuisine en U à la cuisine en L en passant par la cuisine îlot et la cuisine en longueur. Tout dépend de la superficie dont vous disposez. De toutes les manières, la cuisine moderne prend des airs de seconde pièce à vivre dans la maison par le simple fait qu'elle ne s'habille pas d'un seul style, mais que son esprit repose sur le mélange des matières et des univers pour devenir un style moderne hétéroclite.

 

Comment aménager une cuisine moderne ?

 

Ainsi, la cuisine moderne est forcément conviviale. Ici, on aime les associations qui la rendent plus personnelle et qui la dotent d'un caractère unique. Côté matériaux, le bois s'allie avec le marbre, le béton ou encore l'acier. Côté couleurs, tout est permis à condition de choisir une combinaison de trois couleurs maximum. Pour le sol, tout est encore permis : sol en béton, parquet blanchi, parquet ancien, tommettes, carreaux ciment, à vous de jouer ! D'inspiration japonaise, 100% scandinave, entièrement blanche rehaussée de couleurs acidulées ou entièrement noire, vous n'aurez que l'embarras du choix pour faire de votre cuisine moderne un espace personnel. Une chose est sûre, ce lieu se veut avant tout convivial à l'aide d'accessoires de décoration phares qui donnent le ton. Du plateau cuivré qui répond à la tendance gold qui persiste à l'omniprésence d'éléments en bois clair qui s'inscrit dans un univers nordique en passant par une association d'objets vintage pour une cuisine moderne esprit récup, ... La cuisine moderne doit vous ressembler, vivre et évoluer dans l'air du temps pour proposer l'ambiance de votre choix.

 

Si votre cuisine est assez grande pour accueillir un coin repas, amusez vous à mixer les styles à nouveaux en dépareillant les chaises de table, en changeant de nappe régulièrement, en sublimant le tout avec une suspension décalée qui se remarque, et ainsi de suite. En somme, la cuisine moderne est conviviale parce qu'elle doit refléter l'esprit de chaque membre de la famille à travers des éléments de décoration qui font la différence. En images, plus de 30 inspirations !

Voir le diaporama : 25 photos

Une salle ouverte faisant office de pièce à vivre et de cuisine

François Leblanc, à la tête de la Gallery S. Bensimon a conçu une pièce où l’entrée donne accès à la salle à manger et cuisine qui sont regroupées dans un espace spacieux et convivial.

François Leblanc s’est inspiré pour cette cuisine moderne et conviviale d’un ilot de Ikea pour y poser un plan de travail en marbre et d’un style vintage pour la salle à manger ornée d’une table et de chaises alliant bois et métal. Pour casser les teintes foncées, il a ajouté des suspensions couleurs or et doré, et des photographies personnelles de tailles différentes.

 

 

Une cuisine familiale aux couleurs aquatiques

Elle Macpherson a craqué pour cette maison en bois située au bord d’un lac dans la région des Cotswolds. Pour la décoration de cette « cabane chic », l’ancien mannequin a choisi de créer une atmosphère à la fois simple et élégante, en ponctuant chaque pièce de couleurs fraîches et aquatiques. La cuisine, dont elle a fait le cœur de la maison, en est un bel exemple. Pour structurer le linéaire des placards situés en partie basse, elle a choisi un piano Aga. La crédence est animée par un jeu de carrelages bleu, beige et blanc. Autour de la grande table de ferme en chêne placée devant une banquette très british adossée à une niche, des chaises alternent les bleus et le blanc. En associant toutes ces couleurs, Elle Macpherson a réussi a créer une cuisine lumineuse et conviviale qui évoque les vacances et les eaux du lac.

Une grande cuisine esprit cabane de pêcheur

Comme une cabane, la maison allie simplicité et décoration de bord de mer. La cuisine et la salle à manger sont regroupées dans une pièce  à vivre spacieuse et conviviale qui s’ouvre sur une terrasse avec vue sur le lagon. La cuisine ouverte a été réalisée à partir de matériaux bruts récupérés, des planches de bois pour recouvrir l’îlot central et des caisses à bouteilles de vin qui font office de rangements. Esprit récup’ mais élégante, cette cuisine est lumineuse grâce aux nombreuses ouvertures et au choix du blanc relevé par le bois clair qui ponctue la pièce et apporte une atmosphère chaleureuse. Les équipements de cuisine se font discrets à part le réfrigérateur Liebherr pour un ensemble harmonieux et agréable à vivre.

 

Une cuisine vintage en couleur

Antoine et Louise Pradels, en quête d’espace et de bien-être, sont tombés sous le charme de cette ancienne usine aux portes de Paris. Pour redonner vie à ce décor industriel, ils ont apporté couleurset chaleur dans tous les recoins de la maison. Dans la cuisine, on a opté pour différentes couleurs qui délimitent chaque espace et donnent de la perspective à l’ensemble. Le mur de gauche est peint en gris Emery et la crédence en violet Ressource, tandis que le mur du fond est habillé de bleu lavande « Karachi » Ressource qui donne de la profondeur. Le plafond est recouvert de voûtes catalanes qui atténuent les lignes verticales des verrières avec leurs courbes légères. La cuisine moderne multicolore est à la fois vintage et design pour une ambiance conviviale et authentique.

Une cuisine moderne et conviviale comme à la campagne

Puisque l’architecte qui a déniché cet ancien garage Citroën est amateur de lieux atypiques et anciens, il a créé une cuisine moderne et conviviale alliant charme d’autrefois et mobilier contemporain qui profite du jardin comme dans une maison de campagne. Les éléments de cuisine prennent place sur toute la longueur de la pièce, agrandissant l’espace, sur un plan de travail en bois réalisé sur mesure sous la crédence en ardoise pour un côté brut et authentique. La table et les chaises Fly modernes contrastent avec l’ensemble brut, dévoilant des lignes épurées et un blanc éclatant. Cet espace lumineux donne sur le jardin à travers une verrière aux huisseries anciennes ajoutant une touche de fraîcheur à la pièce.

 

Une cuisine moderne et conviviale

Dans un appartement de 61m2, la vie de famille avec deux enfants devenait compliquée. Claire Escalon et Nicolas Lanno, les architectes de l’Atelier Premier Etage, ont associé leurs talents pour créer trois chambres, des rangements et un coin bureau pour gagner des mètres carrés.

 

La cuisine a été déplacée et installée en longueur, sur la cloison du séjour qui sépare la pièce à vivre des chambres. Le plan de travail à été réalisé sur mesure en stratifié par Polyrey (coloris mousse) et harmonise la pièce qui gagne en perspective et ne perd pas en espace. L’arrête du plan de travail conserve sa ligne en bois qui sépare les éléments hauts des éléments en partie basse faisant écho aux  étagères fixées au mûr dans le coin bureau de la pièce. Côté salle à manger, une table vintage éditée par Appartement D et les chaises en scoubidou, chinées par la propriétaire à Lille, donnent un côté rétro à cette cuisine moderne et conviviale. Un clin d’œil vintage que l’on retrouve avec la vaisselle ancienne, Folle du Logis.

 

Les murs ont été peints en trois teintes de bleu différentes : céladon, bleu canard et vert émeraude, trouvées chez Zolpan, qui mettent en valeur le mobilier et donnent de la profondeur à l’ensemble moderne et lumineux. Ce jeu des couleurs personnalise chaque partie de la pièce tout en intégrant le salon dans la cuisine.

 

Une cuisine bibliothèque

Cet appartement parisien se composait d’une entrée étriquée conduisant à une cuisine sombre. Il aura fallu conjuguer le talent des architectes Christophe Poyet et Emil Humbert pour redonner une nouvelle vie à cet espace plein de promesses.

Première étape ? Tout cloisonner pour créer une vaste cuisine dînatoire. L’incroyable hauteur sous plafond (4 m) a été conservée et a permis d’installer de hautes étagères maçonnées. Cette disposition faisant la part belle à une étonnante bibliothèque, à laquelle on accède par une échelle métallique, et où se mêlent bons crus et livres en tout genre. Les meubles en médium laqué mat (Farrow & Ball) ont été dessinés par les deux architectes, à l’instar de la table en bois massif d’inspiration industrielle. Bref, une grande cuisine moderne et conviviale, riche en savoirs et en saveurs !

Une grande cuisine éclectique et accueillante

Cette maison était autrefois une ancienne usine abandonnée. Aurélie Mathigot a su la métamorphoser en petit nid douillet fait de crochet, de tricot, de broderie et de mélanges de styles. La grande cuisine est un parfait exemple. Elle a été divisée en deux zones. La première est consacrée à la préparation, la seconde à la dégustation. Dans la partie préparation, deux suspensions rondes en plastique "Eclipse" de Mauricio Kladin ont été achetées au Brésil éclairent les portes de placard en acier réalisées sur mesure qui s'harmonisent et font un rappel à l'électroménager en inox. Dans la partie dégustation, une table hollandaise (Astier de Villatte) est entourée de chaises en métal (Atelier 154) qui rappellent les façades en acier de la cuisine. Chacune des parties est délimitée par des sols différents : un parquet blanchipour l’une, des carrelages colorés aux motifs blancs et bleus pour l’autre. Devant la fenêtre, un vieux fauteuil en cuir a été repeint à la bombe. Cette technique demande de la précision, mais la bombe permet de mettre de la peinture dans les creux et les recoins sans difficulté. La théière, les tasses et le pot à confiture posés sur le comptoir sont des créations d'Aurélie réalisées au crochet. Là, encore Aurélie Mathigot a joué avec bio les mélanges pour concevoir un espace lumineux, accueillant, créatif et vivant, mots qui définissent le mieux l’esprit de cette grande cuisine.

 

 

Une cuisine américaine Pop

Dans son appartement de 250 m2 perché au dernier étage d’un ancien immeuble d’entrepôts et de locaux commerciaux de Soho, l’artiste Jim Budman passionné de design a créé sa "galerie" du design des années 60 et 70. Chaque espace est un concentré de ces années Pop. La cuisine ouverte n’y échappe pas. Devant le comptoir, des chaises de bar en bois et métal des années 60, une oeuvre de Mickael et Francis Higgins sur la fenêtre qui distille ses notes de bonne humeur entre pastilles psychédéliques et matières plastiques. À droite de la fenêtre, une peinture de Julio Chayle aux couleurs clinquantes. Un appartement comme un musée gai et chamarré.

 

 

Une cuisine avec un comptoir en L qui délimite la cuisine

Dans cet appartement haussmannien, l’architecte Laurence Plaziat a réuni deux pièces pour créer une grande cuisine salle à manger où styles et matières se mélangent dans un esprit très contemporain.
La pièce s’organise autour d’un long comptoir en médium laqué mat recouvert d’une plaque de marbre (Palatino) qui sépare les deux espaces et se prolonge contre le mur, servant de desserte, accueillant les rangements, la table de cuisson et les machines. Du côté repas, éclairé par un lustre en fil de fer (Marie Christophe), un panneau de signalisation indien, et une table fabriquée sur mesure (Atelier Plaziat) composée d’un plateau en tôle laquée au four montée sur des pieds en médium. Au sol, le parquet a été vitrifié.
Dans la partie technique, délimitée par le sol en béton brut, le plan évier est surmonté d’une crédence en marbre fixée sur le mur peint en gris anthracite. L’ensemble est éclairé par des suspensions industrielles.

Une cuisine aux détails de charme dans un loft

Dans son loft, Nicole Liaigre, décoratrice et costumière, a regroupé tous les éléments de la cuisine dans une structure en béton. Recouverte d’un plan en béton ciré, elle intègre l’évier et entoure une cuisinière américaine des années 50 (O’Keefe and Merritt). Les portes de placards ont été réalisées avec des lattes décapées d’un vieux plancher. Côté rangement, des paniers (Habitat) glissés dans des niches accueillent le linge et les accessoires. Les lustres anciens électrifiés, les objets chinés dans les puces américaines, la table de repas fabriquée avec des planches d’échafaudages et entourée de chaises des années 40 (White Spirit) réhaussent l’ambiance bohème chic créée par ce bric-à-brac de charme.

Une cuisine très contemporaine

La cuisine de cette confortable maison en bois fait oublier les pièces traditionnellement petites des maisons suédoises pour passer à de grands espaces bien adaptés à un mode de vie contemporain.
Cette cuisine qui fait pendant au salon dans la grande pièce à vivre, est aussi une salle à manger élégante grâce à sa rangée de placards en bois lazuré qui donnent par leur régularité l'illusion d'un mur lambrissé. Une suspension à abat-jour plissé et un tapis en laine rouges apportent une note chaleureuse.

Sur la photo, on aperçoit Nils Tunebjer, l'heureux propriétaire de cette maison.

 

 

Une cuisine avec des éléments bas

Dans cette ancienne imprimerie, la cuisine installée au fond d’une immense pièce à vivre, n’est composée que d’éléments bas pour mieux s’intégrer dans le décor : les rangements sont d’anciens placards muraux en Formica des années 50 auxquels on a ajouté des pieds en aluminium, l'ancien meuble-glacière a été transformé en rangement et l’espace disponible sous le bac de lavage sert à entreposer poêles et casseroles, suspendues par des crochets de boucher.
Tout en inox façon cuisine de pro, le coin technique est regroupé sur le côté. Il est composé d’un réfrigérateur bas (Linéa 4), d’une cuisinière cinq feux et d’un bloc rangements monté sur roulettes. Les appareils sont éclairés par des phares de voiture détournés en suspension.

Où trouver des meubles glacières ?
La Maison Strosser édite un bahut d’épicerie en chêne massif avec un plateau en inox et deux portes fermées par des charnières de glacières (l. 90 x P. 42 x H. 100 cm, 2 320 €) et un garde-manger aux multiples portes et tiroirs qui permet de tout ranger (l. 93 x P. 46 x H. 180 cm, 6 510 €). De très belle qualité, ces meubles sont teintés et cirés à la main et peuvent être réalisés sur mesure. Les meubles glacières en pin d’Anticline sont proposés bruts, cirés, patinés ou vieillis (armoire glacière, l. 77 x H. 180 x P. 48 cm, finition ciré, 1 290,80 € ; glacière deux portes, l. 132 x H. 90 x P. 50 cm, finition ciré, 1042,40 €). Enfin, pour son prix doux, on aime le buffet inspiré des réfrigérateurs des années 50 du catalogue été 2007 AM/PM (“Lilo”, à partir de 379 € finition brut à peindre).


Une cuisine spacieuse et épurée

Dans la cuisine de cette grande maison hollandaise qui ouvre sur la salle à manger, on a choisi de conserver le mur en briques d’origine et de le peindre dans un gris chaud qui rappelle les gris d’autrefois (celui des préaux et des blouses d’écoliers). La desserte blanche que l’on a couverte d’une plaque de marbre et le petits tabourets sont anciens. Avec les chaises en zinc à la française ou l’horloge de type industriel, ils contribuent à donner du charme à cette pièce à vivre simple et moderne.

 

Une cuisine d'atelier

C'est dans cette ancienne usine textile dans le vieux quartier industriel de Barcelone que le designer espagnol Antoni Arola s'est installé avec toute sa famille. Ce loft joliment bohème semble en mouvement perpétuel, sans cesse réinventé. Comme le révèle le coin cuisine au bout du salon, où une fresque improvisée, un soir, à la craie par deux amis peintres s'épanouit sous la mezzanine. Un coup de vernis fixateur a fait le reste. Pas de placard, ni de coffrage: l'évier est enchâssé dans un long plan d'iroko, bois à toute épreuve, et la tuyauterie est laissé apparente.

Une cuisine simple et ultra fonctionnelle

En découvrant cette maison californienne, Mike Sell et Eric Karpeles, artistes peintres, tombent immédiatement sous le charme. Ils en deviennent propriétaires et y apportent quelques modifications pour plus de fluidité. La cuisine, en forme de U, a été entièrement repensée par les deux artistes. Passionnés de cuisine, ils ont imaginé une cuisine conviviale, fonctionnelle et placée près de leurs chambres et ateliers respectifs, en plein cœur de la maison. Réalisée sur mesure, le comptoir en bois a été conçu plus haut que les standards, pour s'adapter à leur grande taille à tous les deux. Parce que l’architecture restait rigoureuse, les deux hommes ont choisi de recouvrir le sol de liège afin d’accentuer l'effet chaleureux de la pièce.

 

 

Une cuisine tout en longueur

Dans sa maison datant de 1920, l’architecte belge Halewijn Lievens a réinventé l’ensemble des pièces en créant des volumes compactés qui s’incluent dans un jeu de perspectives. Au rez-de-chaussée, 3 pièces ont été décloisonnées pour ne plus en faire qu’une abritant 3 espaces de vie différents. Ainsi, la cuisine s’inscrit dans le prolongement du salon et se tien juste avant la salle à manger. Aménagée en oblique, les murs ont été habillés de panneaux stratifiés de HPL (High Pressure Laminates) teintés noir avec de l’huile de lin afin de créer une perspective. Dans les murs, des alcôves qui accueillent la vaisselle et l’électroménager ont été peintes en vert acidulé et bleu pour une touche de gaieté. Pour rompre la longueur de la pièce, l’architecte a pensé à un plan de travail en suspension qui intègre un plan de cuisson. Ainsi "séparée", la cuisine se divise en deux zones, la première en coin préparation, la seconde en coin repas avec une table de repas en peuplier d’Herman de Roover entourée de chaises en inox et cuir chinées chez un antiquaire de Gand.

 

Une cuisine moderne et organique

Les formes organiques du mobilier contrastent avec les lignes nettes des plans de travail. Sol en chêne, pans de murs en yellowwood et comptoir en Ceasarstone. Tabourets, Bespoke Design à George. Suspensions, Finishing Touch Lighting à Knysna.

Une cuisine moderne et centrale

Première pièce refaite de la maison, la cuisine rassemble la famille autour de l’îlot central (Bulthaup). Ses finitions en inox contrastent avec les briques apparentes et le sol en béton ciré (Lazenby). Tabouret années 50, Frank Guille pour Kandya.

Une cuisine moderne et modulable

“Nous voulions des rangements qui puissent se faire oublier. Totalement ouverte, la cuisine peut se fermer avec des portes coulissantes”, explique Anke. Cuisinière et cave à vin, Viking. Table haute “Y!”, Gubi, tabouret “3D”, Komplot Design pour Gubi. Suspension, The Bell. Candelabre, Big Bold. Verres, Pols Potten.

Une cuisine moderne et design

Dans ce loft new-yorkais, le mur de la cuisine reprend le design de la structure en métal de l’escalier, laissant ainsi passer la lumière. Suspendue à la paroi, une étagère en métal permet de poser de la petite déco comme de la vaisselle. L'ensemble de cette cuisine blanche a été conçue sur mesure par le cabinet Workshop/APD avec des plans de travail en Corian.

 

Une cuisine moderne et tendance

La cuisine aux lignes nettes a été entièrement repensée par les architectes de l’agence Double G. Conçus en blocs fonctionnels, deux plans de travail se font face. Ils servent de cloisons entre la salle à manger et la buanderie. Éléments en MDF laqué blanc et kaki, plan et évier en Corian. Mitigeur noir “Otello”, Castorama. Suspensions noires “Augustin”, Jieldé. Tapis, Pappelina (La Balade, à Boulogne-Billancourt).

Une cuisine moderne et sophistiquée

Conçus sur mesure, les rangements en chêne lavé sont bordés de métal brossé, avec une crédence et un plan de travail en marbre. L’îlot central, qui sert de bar, occulte la partie cuisson. Les tabourets hauts sont en métal brossé, avec une assise en cuir, “Alto Counter Stool” by Power & Bonnell chez Dennis Miller. 

Une cuisine moderne sous les toits

La pièce devient aussi plus lumineuse grâce aux quatre fenêtres percées dans le toit, et ses murs, ses poutres et ses plafonds peints en blanc crème. Même les façades à facettes des placards de la cuisine jouent joliment avec la lumière. Les meubles mélangent les pièces vintage de designers des années 50 à 70.

 

Ici, la table en bois sur pieds en métal (AM-PM) a été sciée pour s’encastrer dans la poutre, et gagner de l’espace. Chaises chinées, signées du designer italien Carlo de Carli. Cuisine Ikea, façades à facettes (Herrestad).

Une cuisine moderne et industrielle

Bois, métal et carreaux de métro : la cuisine semble sortir d’un décor de film avec son lourd plan de travail, ses étagères en bois, son armoire pour ranger la vaisselle et ses tabourets de style industriel.

Par Katia Fache

Suivez toutes les tendances

déco sur notre page Facebook

rejoignez-nous !

en lecture

Cuisine moderne : nos idées déco pour la rendre conviviale

À voir sur le même thème : 20 exemples de cuisines conviviales
Laurenced06le 13/07/2011 à 10:39
  • Comment réussir cet effet de vie dans la cuisine mais qui ne fait pas bordel?
Anonymele 05/04/2011 à 17:09
  • Bravooooo, j'adore ! simple and chic! af
Anonymele 14/04/2010 à 21:48
  • NE PAS ACHETER CHEZ IKÉA....LA CUISINE COMMANDÉE DEPUIS 6 MOIS ...N EST TOUJOURS PAS TERMINÉE ....
Anonymele 12/03/2010 à 13:41
  • moi, je veux bien changer ma cuisine contre n'importe laquelle de ces cuisines !
Anonymele 01/03/2010 à 09:57
  • Toutes ces cuisines me plaisent beaucoup car j'aime avoir ma famille ou mes amis dans la même pièce que moi quand je cuisine. C'est convivial et l'ambiance y est toujours très agréable! La cuisine avec le carrelage noir et blanc est superbe!

    Noémie
Ecrire un commentaire

Pour que votre commentaire soit signé de votre pseudo, merci de vous connecter.

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte
vidéos
newsletter
rejoignez-nous sur facebook
x