Véranda en bois, acier ou alu, laquelle choisir ?

Entre le bois, l'acier et l'aluminium, vous ne savez quel type de matériau choisir pour votre véranda ? MarieClaireMaison.com liste pour vous les avantages et les inconvénients de chacun des différents types de véranda.

La véranda a plusieurs avantages, à commencer par la plus grande luminosité qu'elle offre à une maison. Construite pour agrandir un salon, donner une caractère à l'espace salle à manger, créer une pièce en plus ou gagner en éclairage naturel, la véranda apporte un charme certain à la maison.

 

On croit souvent que la véranda n'est pas le bon moyen de réchauffer une maison. Composée de grandes verrières, prenant des airs de jardin d'hiver, la véranda a plutôt tendance à refroidir. Pourtant,  en hiver, la chaleur est bien conservée à l’intérieur d’une véranda. Il suffit de choisir le bon matériau, adapté à la moyenne de la température extérieure durant toute une année.

 

Une véranda en bois : la plus résistante et chaleureuse

 

Pour une véranda, le bois est idéal s'il s'agit de créer une atmosphère douce et réchauffante à l'esprit nature. S'accordant à tout type d'habitat, surtout les maisons en pierre, en plus d'être chaleureux, le bois est le meilleur isolant thermique et phonique.

 

Pour une véranda bien isolée, même en hiver, il est préférable d'opter pour une véranda en bois. Dans ce cas, il faudra bien sûr choisir une essence prétraitée ou "inattaquable", de forte densité et dure (ex. meranti, genre d’acajou, bois exotiques). À l’extérieur, un entretien régulier, tous les 2 à 3 ans, doit être effectué avec une lasure ou une peinture microporeuse. La véranda en bois peut aussi se réparer facilement et résiste facilement à tous les intempéries (pluie, neige, glace).

 

 

Une véranda en acier : la plus contemporaine

 

Si la véranda en bois a fait ses preuves, la véranda en acier attire de plus en plus de monde par son esthétisme moderne et raffiné. Choisir une véranda en acier, c'est d'abord opter pour l'élégance. Pour se greffer à une architecture ancienne comme à une architecture très contemporaine, la véranda en acier a l'avantage de se mêler à différents styles, de l'esprit victorien à l'esprit art nouveau en passant par un esprit plus dans l'air du temps. Très solide, l'acier ou le fer forgé garantit une véranda imposante et résistante. 

 

En revanche, l'acier n'aime pas l'humidité. Une véranda en acier convient donc plus à des régions ensoleillées. Néanmoins, vous pourrez toujours traiter vos tuyaux contre la rouille, et prodiguer une surveillance régulière. À savoir aussi que l'acier n'est pas aussi isolant que le bois. Il faudra donc compenser avec des verres très performants pour améliorer la qualité thermique de la véranda. Pour finir, l'acier est un matériau cher, mais son fort pouvoir esthétique pourrait vous séduire quand même !

 

 

Une véranda en aluminium : la plus isolante et facile à entretenir

 

Résistant, durable et simple d'entretien, l'aluminium séduit dans nombre de personnes pour la construction d'une véranda en plus de s'habiller d'un fort pouvoir esthétique. Léger, indéformable, l'aluminium est aussi doté d'une grande résistance à la corrosion grâce à des laquages durables dans le temps obtenus à l'aide de traitements spécifiques. L'aluminium a aussi l'avantage de supporter des vitrages de grande dimension avec de grandes baies vitrées qui captent les apports thermiques naturels du soleil. Ainsi, la véranda en aluminium contribue à la performance énergétiques de l'habitat, offrant une source de chaleur supplémentaire en hiver. La véranda en aluminium a aussi un grand pouvoir thermique et phonique pour vivre plus agréablement. Matériau sain et sûr pour la véranda, l'aluminium n'émet ni poussières ni particules.

 

 

>> La réglementation et la sécurité pour une véranda

 

Pour une surface inférieure à 20 m², une déclaration de travaux doit être effectuée en mairie (délai d’attente environ 1 mois).
Pour plus de 20 m², une demande de permis de construire doit être déposée à la Direction Départementale de l’équipement (délai d’attente, environ trois mois).
Exiger de la part du constructeur, une garantie décennale sur l’ensemble de la véranda. Ne pas oublier de souscrire, auprès de votre assurance, une extension de garantie.
Sur un site protégé et classé, seules les vérandas en acier sont acceptées par les Bâtiments de France.

 

 

 

Par Katia Fache

Suivez toutes les tendances

déco sur notre page Facebook

rejoignez-nous !

en lecture

Véranda en bois, acier ou alu, laquelle choisir ?

Ecrire un commentaire

Pour que votre commentaire soit signé de votre pseudo, merci de vous connecter.

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte
vidéos
newsletter
rejoignez-nous sur facebook
x