C'est une maison bleue...

Libérée de la banalité par un couple de Français amoureux de Londres, cette maison d’Islington réinvente l’ère victorienne avec élégance et joie de vivre. Visite de cette jolie maison bleue...

Partout le bois blond du parquet renvoie à la sobriété des murs aux couleurs sourdes. Les matériaux sont chaleureux, le velours et le laiton font écho aux motifs organiques et exotiques des papiers peints. Depuis le jardin, la lumière naturelle éclabousse la véranda et au-delà. C’est tout le charme de Londres que de pouvoir offrir de telles maisons au détour d’une impasse. 300 000 Français y ont succombé et comme eux, Aude et Nicolas ne jurent plus que par cette ville à la fois sobre et drôle, capable d’avoir toujours un temps d’avance et un siècle de retard... Le couple est du genre à ne pas tenir en place, avec des métiers abonnés à l’Eurostar, ce qui les a incités à craquer pour cette incroyable maison. “Elle est à proximité de l’effervescence du quartier de Shoreditch, de la City et de la gare de Saint Pancras, souligne Aude, maman de deux enfants. Avec la rue commerçante réputée pour son boucher et son fromager, pour les épicuriens que nous sommes, tout joue en sa faveur!”

 

Un espace entièrement repensé

 

Dans cet East London si convoité, cette maison de quatre étages aux beaux volumes de 210 m2 n’avait à son achat qu’un charme relatif. Mais Aude a eu l’œil pour relever son potentiel, épaulée par ses deux amies architectes d’intérieur, Marie-Laure Helmkampf et Marine Prigent. “La structure globale a été conservée, la cuisine a été entièrement repensée, toutes les peintures refaites, les moquettes épaisses et défraîchies ont été enlevées pour redonner sa noblesse au parquet originel, J’y ai mis toute mon énergie et je me suis fait plaisir”, reconnaît-elle. Après un chantier mené tambour battant par des artisans anglais, le résultat est “cosy and smart”. Aux beaux jours, la campagne semble toute proche avec les oiseaux qui gazouillent. En l’hiver, le choix des luminaires et le poêle à bois qui ronronne permettent d’oublier les après-midi si brefs. “Ce n’est pas le temps ou l’occasion qui déterminent l’intimité, c’est une question de disposition...” Quand on commence à citer “Raison et sentiments” de Jane Austen, on est certain d’être en Angleterre !

 

 

Texte : Laurence Dougier

Photos : Nicolas Mathéus

Marie Claire Maison N°491

 

Voir le diaporama : 8 photos

Un petit salon-bureau bleu

Au premier étage, le petit salon-bureau est tapissé de papier peint “Feather Fan”, Cole & Son. Les soubassements et placards sont colorés du “Stiffkey Blue”, Farrow&Ball. Canapé en lin blanc www.sofa.com et couverture en laine tricotée The Conran Shop. Coussin Skinny Lamink. Sur la cheminée d’époque victorienne, vases en verre blanc Abigail Ahern.

Un salon convivial bleu-gris

Dans le salon, Aude a opté pour la teinte “Down Pipe” de Farrow&Ball. Canapé sur mesure tapissé de velours Designers Guild. Coussins India Mahdavi. Au sol, tapis Beni Ouarain vintage, Maroc Tribal. Tables basses d’Ayush Kasliwal, Mater Design. Fauteuils en velours AM.PM. Appliques “Galliano”, Delightfull. Suspensions en laiton “Zeppelin”, Hamilton Conte.

Une salle à manger à l'esprit vintage

C’est dans la véranda qu’Aude a aménagé la salle à manger. Table ovale en marbre inspirée d’Eero Saarinen. Chaises vintage de bistrot Baumann chinées aux puces de St-Ouen. Peinture “Down Pipe”, Farrow&Ball. Tableaux de l’artiste Bénédicte Plumey.

Une cuisine au total look blanc

Pour sa cuisine Aude a joué l’opposition des matières : parquet en chêne et tapis “Pappelina”, Caravane. Crédence et étagères en marbre Calacatta Oro. Plan de travail en quartz. Les poignées des meubles (Ikea) ont été réalisées sur mesure en laiton. Plaque de cuisson et hotte Smeg. Bouilloire Bosch. Coupe à fruits “Bowl” de Carlo Contin (boutique du MoMA à New York).

Un petit coin salon cosy

Jouxtant le salon, le coin près du poêle à bois abrite une très confortable méridienne faite sur mesure et recouverte de tissu “Tuileries”, Pierre Frey. Papier peint “Palm Jungle” Cole & Son. Suspension AM.PM. Applique Ochre.

Un bureau tout bleu

Dans le bureau, console noire et bois vintage, Atelier Rien à Cirer. Lampe ronde, Le Deun. Petite applique en céramique BTC. Tapis, Habitat. Papier peint “Feather Fan”, Cole & Son.

Une chambre aux teintes délicates

Pour sa chambre nichée au troisième niveau, Aude a choisi des teintes délicates. Tête de lit réalisée sur mesure, couvre-lit gris Caravane, draps en lin La Redoute et coussin noir et blanc, Rouge du Rhin. Sur le mur, teinte “Pigeon” de Farrow&Ball. Table de chevet en marbre inspirée d’Eero Saarinen et lampe de chevet vintage. Tableau “Pivoines” de Bénédicte Plumey. Dans l’escalier, teinte “Hague Blue”, Farrow&Ball.

Retrouvez plus de reportages dans le n°491 de Marie Claire Maison

Retrouvez plus de reportages dans le n°491 de Marie Claire Maison, à retrouver en kiosque...

 

Marie Claire Maison N°491

Par marieclairemaison.com
Date de publication : 09/02/2017 à 12:28

Suivez toutes les tendances

déco sur notre page Facebook

rejoignez-nous !

en lecture

C'est une maison bleue...

À voir sur le même thème : Visite d'une jolie maison ouverte sur le jardin
Ecrire un commentaire

Pour que votre commentaire soit signé de votre pseudo, merci de vous connecter.

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte
vidéos
newsletter
rejoignez-nous sur facebook
x