Artemide

Toujours en avance sur son temps, Artemide transforme la lampe en création novatrice et design.

LES LAMPES ARTEMIDE, DES ICÔNES DU DESIGN

Fondée en 1960 par Ernesto Gismondi et Sergio Mazza, Artemide règne en maître sur le secteur de l’éclairage professionnel et résidentiel haut de gamme. L’entreprise italienne, basée à Pregnana Milanese, rayonne dans les plus grandes villes du monde grâce à ses nombreux showrooms et boutiques consacrés à l’habitat et à la décoration. Ses créations novatrices sont dessinées par les architectes et designers les plus célèbres tels que Vico Magistretti, Richard Sapper, Michele De Lucchi, Mario Botta et Herzog and de Meuron. Véritables icônes du design, beaucoup d’entre elles ont reçu des prix prestigieux. La lampe Eclisse, compas d’or en 1967. La lampe Tolomeo, compas d’or en 1989. De plus, ses œuvres sont exposées dans les plus grands musées : le MoMa, à New York, le Victoria and Albert Museum, à Londres ou encore le Centre Pompidou, à Paris.


ARTEMIDE, LA RECHERCHE DE L’EXCELLENCE

Artemide n’est pas le numéro 1 sur le marché des luminaires pour un rien. La société a mis en place un service dédié entièrement à la recherche et au développement. L’innovation constitue son leitmotiv. La technologie est au service du confort et de la sérénité des usagers. La gamme My white-light reconstitue une lumière naturelle dans toutes ses nuances. Le bracelet électrique dresse le bilan de santé de son propriétaire. En fonction des données récoltées, ce luminaire intelligent adapte son intensité afin de diffuser une atmosphère propice à la détente. Les méthodes de fabrication artisanale ne sont pas pour autant oubliées. Bien au contraire, elles épousent les technologies nouvelles. Des verres soufflés, qui alternent transparence et opacité, sont réalisés grâce à une technique ancestrale développée à Murano, nommée "incalmo". Le must : ils sont équipés d’un moteur optique et thermique breveté. Ce dernier évite l’éblouissement et la chaleur.




ARTEMIDE, UNE SOCIÉTÉ ÉCORESPONSABLE

Certifiée ISO9001-ISO17025, la maison Artemide travaille depuis longtemps sur les économies énergétiques. La Tizio de Richard Sapper, imaginée en 1972, est la première lampe équipée d’une ampoule halogène à très basse consommation. Depuis 2008, le LED fait sa petite révolution. "L’arrivée des LED est similaire à la révolution digitale pour la Silicon Valley, elle a permis que la lumière devienne un moyen de souligner l’architecture, d’établir des liaisons, de suivre les rythmes et les humeurs de l’humain, de soutenir la perception…", souligne Carlotta de Bevilacqua, designer et épouse de Ernesto Gismondi. Ainsi, à l’occasion du Masters’Pieces, Artemide réédite ses plus grands classiques. Moins énergivores et plus durables, ils succombent à cette nouvelle technologie. Par exemple, la lampe Fato (1969) de Gio Ponti  et la lampe Callimaco (1982) de Ettore Sottsass.

Par marieclairemaison.com
Date de publication : 25/02/2016 à 16:45

Suivez toutes les tendances

déco sur notre page Facebook

rejoignez-nous !

Ecrire un commentaire

Pour que votre commentaire soit signé de votre pseudo, merci de vous connecter.

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte
vidéos
newsletter
rejoignez-nous sur facebook
x