Loisirs créatifs - Marie Claire Idées
Idées décorations - 100 Idées déco
Boutique Marie Claire Maison
Tous les bons plans de la rédac
Mes Favoris
Envoyer
Commentez

Alarme : les différents systèmes d’alarme

Pour protéger sa maison efficacement contre les cambrioleurs lorsque l’on s’absente, les systèmes d’alarmes prouvent leur très bonne efficacité. Une centrale, des détecteurs, une commande fixe ou à distance, des alertes sur votre mobile ou votre ordinateur, la connexion avec une entreprise de télésurveillance, les moyens ne manquent pas pour vous protéger. Petit tour d’horizon pour en savoir plus sur les différents systèmes d’alarme.

Comment fonctionne une alarme ?
1 / 6
À vous de voter :


Comment fonctionne une alarme ?

Différents élément constituent le système d’alarme. Des détecteurs placés aux endroits sensibles du jardin, de la maison, des dépendances, envoient les messages d’alerte par fils ou par ondes radio selon les systèmes, à la centrale, boîtier placé à l’intérieur de la maison. Cette centrale analyse les données, puis déclenche des actions spécifiques telles qu’une sirène d’avertissement, l’allumage automatique de l’éclairage extérieur lorsqu’il s’agit de dissuader un rôdeur dans le jardin ou, plus violemment s’il y a effraction et intrusion dans le domicile une sirène très forte et un flash clignotant permettant aux voisins de situer la maison concernée. La centrale d’alarme peut aussi être reliée par liaison téléphonique à une société de télésurveillance, ou à des numéros de téléphone que vous avez présélectionnés (amis, voisins) et qu’elle composera automatiquement. La domotique offre la possibilité de gérer à distance le système d’alarme quand vous avez oublié de le mettre en service, de déclencher un éclairage dans les pièces pour simuler une présence, commander la fermeture des volets en cas d’alerte, visualiser l’intrus sur votre smartphone ou sur votre ordinateur quand vous êtes au bureau, en vacances.

 

La centrale d’alarme
La centrale d’alarme

La centrale d’alarme doit être placée relativement près de l’entrée, dans le couloir ou la cage d’escalier sans toutefois est trop facile d’accès. En effet, le cambrioleur essaie de la neutraliser dès qu’il pénètre dans les lieux. Choisissez impérativement un modèle de centrale d’alarme avec boîtier blindé auto protégé résistant à l’arrachement, aux coups et au sectionnement des fils. La mise en route du système d’alarme se fait souvent par un clavier mural à touches ou à commande vocale situé à l’intérieur ou à l’extérieur à proximité de la porte d’entrée. Vous pouvez ainsi la mettre en route avant de sortir : la durée nécessaire pour que vous quittiez la maison sans déclencher l’alarme est appelée temporisation, délai que vous réglez selon vos critères. Placée à l’extérieur, vous déconnectez la centrale d’alarme avant d’entrer dans la maison grâce à un code, une carte, une clef ou un badge et la mettez en service une fois sorti. La gestion de la centrale d’alarme peut être aussi effectuée au moyen d’une télécommande. Pratique lorsque vous arrivez en voiture dans le jardin et que vous souhaitez désamorcer le système depuis votre véhicule. Selon les modèles la centrale d’alarme tient un journal des évènements survenus en votre absence, peut déclencher des prises de vues des intrus, vous alerte sur l’état de charge des piles et sur leur remplacement à prévoir.

 

À vous de voter :
Les détecteurs et caméras
Les détecteurs et caméras

Disposés à l’extérieur de la maison, les détecteurs et caméras participent à la protection périphérique. En premier lieu, les caméras dirigées vers la maison, le jardin, le portail ou la porte d’entrée. Attention : il est totalement interdit de les orienter vers la voie publique ou chez le voisin. Ensuite les détecteurs de mouvements à infra rouges, placés aux endroits stratégiques du jardin alertent la centrale dès qu’un mouvement suspect a lieu. Certains modèles sont étudiés pour ne pas se déclencher au passage des animaux domestiques. A l’intérieur de la maison, différents modèles de détecteurs sont à mettre en place selon les endroits. Sur les fenêtres et baies vitrées, les détecteurs de bris de vitres réagissent dès que la vitre reçoit un choc ou lorsque la fréquence du bris de verre est émise. Les détecteurs d’ouverture souvent associés aux détecteurs de mouvement détectent l’ouverture d’une porte ou d’une fenêtre. Les volets roulants disposent également de systèmes invisibles de détection en cas de soulèvement.

 

À vous de voter :
Les alarmes filaires
Les alarmes filaires

La centrale d’alarme et les détecteurs sont mis en contact par un réseau de fils, ce qui offre l’avantage de la fiabilité mais présente l’inconvénient d’une mise en place assez lourde. Les fils doivent relier tous les éléments du système à l’intérieur comme à l’extérieur occasionnant des dégradations dans la déco, surtout si vous souhaitez une installation invisible, et à l’extérieur l’enterrement des fils sous le gazon et les massifs. Le schéma électrique peut devenir rapidement complexe aussi est-il conseillé de contacter un professionnel. Le coût de son intervention, les réparations esthétiques sont à ajouter au prix du matériel. Une formule qui au final, peut s’avérer coûteuse.

À vous de voter :
Les alarmes à ondes radio
Les alarmes à ondes radio

L’alarme sans fil offre une solution beaucoup plus légère, n’importe quel particulier pouvant l’installer. La communication se fait par ondes radio mais la fiabilité, même si elle a considérablement progressé, est toutefois moindre que celle de l’alarme filaire. Un déclenchement intempestif est possible, le brouillage ou les risques d’interférence existent parfois en fonction de votre lieu d’habitation (passage de camions, proximité d’un hôpital, etc). Autre inconvénient, contrairement aux alarmes filaires, les systèmes ne sont pas compatibles d’une marque à l’autre. Ajoutez à cela que les ondes peuvent traverser plus ou moins aisément les matériaux de construction. Cependant, les alarmes sans fil connaissent un véritable essor grâce à leur facilité de pose, à leur coût réduit en l’absence de l’intervention d’un professionnel, avec en prime la discrétion de leur mise en place.

 

À vous de voter :
Certifications et assurance des systèmes d'alarme
Certifications et assurance des systèmes d'alarme

N’achetez pas n’importe quel matériel même s’il est moins cher. Choisissez des alarmes portant les logo NF et A2P. Ils vous garantissent une fiabilité et des performances répondant à des tests précis. Trois niveaux de protection sont symbolisés sur l’emballage par des pictogrammes représentant des boucliers. De un à trois boucliers, les alarmes trois boucliers étant les plus performantes. C’est le CNPP Centre National de Protection et de Prévention qui décerne ces boucliers ainsi que la certification A2P. Quant aux entreprises chargées de l’installation, la certification Apsad est une garantie de sérieux. Toutes ces certifications peuvent vous être demandées par votre compagnie d’assurance. Vous trouverez la liste des produits A2P, les installateurs NF Service et Apsad sur www.cnpp.com

À vous de voter :
Commentaires (2)
Par Anonyme le 28/01/2014 à 14:15
  • Bonjour, une autre possibilité que nous utilisons avec notre alarme GSM Atlantic'S : armer et désarmer la centrale depuis un téléphone portable. J'utilise un iphone et en un clic j'arme ou désarme ma centrale à distance. Mon mari utilise la même application mais pour Android samsung.
Par Anonyme le 23/09/2012 à 18:15
  • Bonjour, Cet article est intéressant et permet de disposer d'une bonne vision sur les systèmes de détection. Pour aller plus loin sur ce sujet, le site http://www.alarme-habitation-sans-fil.com est relativement complet.
Et vous ? Qu'en pensez-vous ?

Pour que votre commentaire soit signé de votre pseudo, merci de vous connecter.

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte
Poster
Newsletters
image newsletter
La news hebdo
image newsletter news
La pause du mercredi
image newsletter pause
Coup coeur déco du jour
image newsletter déco
La News blogs - forums
image newsletter forums
100 idées déco
image newsletter idées
Jeux concours
Sondage
Vous aimez jardiner ?