A chaque lumière son effet : apprenez à choisir la bonne ampoule

4

Nous avons profité d’un stand éphémère de Philips au BHV à Paris, pour rencontrer des experts de leur lumière. Leur mission ? Répondre à nos questions existentielles et nous apprendre combien les jeux de lumières occupent un rôle fondamental dans l’atmosphère d’une pièce.

Pourquoi l’ampoule à incandescence va disparaître ? 

Une directive européenne a mis fin aux multiples débats autour de l’ampoule incandescente, jugée trop énergivore. Sa disparition s’est faite progressivement et définitive fin 2012 au profit d’ampoules basse consommation.

 

Quelles alternatives à l’ampoule incandescente ?

Comme nous l’explique l’expert de chez Philips, plusieurs solutions s’offrent à vous : les éco-halogènes, les fluocompactes, les LED. Si toutes sont plus coûteuses, elles sont au final beaucoup plus économiques que nos vieilles ampoules car elles ont une durée de vie de 2 à 25 fois plus longue. Des solutions, au final, plus écolos et plus rentables pour notre porte-monnaie.

Les éco-halogènes ont exactement la même forme que les ampoules traditionnelles mais contrairement à ces dernières, durent deux fois plus longtemps et permettent d’économiser jusqu’à 30% d’énergie.

Les ampoules fluocompactes ont une durée de vie 12 fois plus longue que les ampoules traditionnelles et économisent jusqu’à 80% d’énergie. Enfin, les ampoules LED font sans doute les plus performantes. En effet, non seulement, elles économisent jusqu’à 90% d’énergie mais leur durée de vie s'étend 25 ans.

 

Des ampoules basse consommation qui offrent de multiples possibilités pour la déco

Ces nouvelles ampoules écolo ont pour autre avantage de s’intégrer dans votre intérieur en toute discrétion, tout en s’adaptant à vos demandes qui ne seront pas les mêmes pour la cuisine ou pour la chambre. Jouez avec une lumière froide ou tamisée selon vos envies en prenant bien soin de regarder la notice : moins les kelvins sont élevés plus l’atmosphère de votre pièce sera chaleureuse. En effet, les kelvins représentent la température de couleur qui est émise. Les kelvins est un indice qui mesure le rendu plutôt chaleureux dans les jaunes clairs ou plutôt froid dans les bleus.

Cette notion est expliquée sur l’emballage de l’ampoule sur une échelle de valeur allant de 1000 à 9000. Plus généralement cette échelle indique 2700 kelvins qui indiquent la température de couleur des lampes à incandescence, c’est-à-dire la température de couleur la plus appréciée et la plus chaleureuse dans une pièce.

Par marieclairemaison.com
À voir sur le même thème : Éclairer sa cuisine
Anonymele 18/11/2013 à 07:47
  • les prix sont beaucoup trop élevez sans compter le temps que l'on doit passer devant les rayons pour savoir exactement quel type d'ampoule va correspondre à nos besoins. Cela occasionne beaucoup d'erreurs avec des ampoules qui éclairent peu ou mettent trop longtemps à chauffer!
Anonymele 14/11/2013 à 17:07
  • C'est un vol manifeste, j'ai du acheter une lampe spéciale pour variation de lumière sur lampe de salon : 29 EUROS. Où se trouve mon économie, ce que l'on économise sur l'énergie passe LARGEMENT dans le prix de la lampe. En attendant de savoir qu'il était nécessaire d'acquérir une lampe spéciale, j'ai "grillé" deux lampes basses énergie. Merci les installateurs.
Anonymele 20/09/2013 à 18:07
  • ... et ces ampoules contiennent des composés bcp plus poluants !
Anonymele 20/09/2013 à 16:36
  • Les LED sont beaucoup trop couteuses pour être rentables ; les fluocompacts ne peuvent pas être utilisées dans tous les types de luminaire (culot trop important). Les halogènes n'ont pas un rapport qualité/ prix suffisant. Comme il faut acheter de nouveaux luminaires où est l'économie ?
Ecrire un commentaire

Pour que votre commentaire soit signé de votre pseudo, merci de vous connecter.

Je déclare avoir pris connaissance et avoir accepté la Charte
vidéos
newsletter