Rencontres

A chacun son coin vert avec les micro-jardins

Le salon parisien Jardins Jardin est le meilleur rendez-vous au vert pour capter les tendances de l’année. Et en 2012, le constat s’impose : le jardin se démocratise et s’ouvre au plus grand nombre, s’emparant des petits espaces comme les balcons. Car désormais, plus besoin d’avoir un jardin…pour créer un jardin. Explications.

Le salon parisien Jardins Jardin est le meilleur rendez-vous au vert pour capter les tendances de l’année. Et en 2012, le constat s’impose : le jardin se démocratise et s’ouvre au plus grand nombre, s’emparant des petits espaces comme les balcons. Car désormais, plus besoin d’avoir un jardin…pour créer un jardin. Explications.

 

Le jardinier et animateur Stéphane Marie est le premier à l’affirmer : pas besoin de grand espace pour créer son petit coin de verdure. Avec les Bacsac, sur une surface de 1,20 m2, il a reconstitué 10 « pocket gardens » représentant le jardin idéal de plusieurs personnalités. On retrouve ainsi le « cirque potager » de Madona Bouglione, « les bords de route » de Nöelle Breham ou encore un « mariage à Tahiti » pour Claire Fournier. La preuve qu’il faut peu de moyens – et surtout peu d’espace – pour réaliser un véritable jardin, recréer un microcosmos qui se suffise à lui-même. Dans le jardin exotique de Marina Carrère d’Encausse, Stéphane Marie a même rempli le pari fou d’installer un oranger et un palmier qui vivent en harmonie l’un à côté de l’autre.

 

Toujours dans la tendance micro-jardins, Thierry Dalcant a obtenu le prix… pour son jardin « Dessus-dessous ». Ce paysagiste, a conçu, en partenariat avec Avenir Environnement, un jardin où nos perceptions sont bouleversées : organiser sur quatre niveaux le jardin occupe 50 m2 seulement mais offre quatre atmosphères différentes. Le végétal se décline à travers un boudoir colonisé, un salon sous couvert boisé, une galerie suspendue et un cabinet de curiosités. Une terrasse recouverte de verdure aux multiples facettes. Cette année, pas de doute, le petit jardin n’a rien à envier aux grands.

Par : marieclairemaison.com